Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

L'éco-exemplarité dans les manifestations (exemple sur un semi-marathon)

Syndicat Mixte pour le Traitement des Dechets Menagers et As

2 Bis, Place Royale - Bp 547
Hotel de France
64010 Pau
Claire Allonneau
c.allonneau@smtd.info

contexte

Le SICTOM du Haut Béarn, collectivité adhérente au SMTD (porteur d'un Programme local de prévention des déchets), a ciblé des manifestations ayant un impact sur la production de déchets, à la fois en quantité et en qualité (pas de tri).

L'association Béarn Initiatives Environnement a été sollicitée pour travailler en partenariat sur cette action, puisqu'elle a déjà fait des accompagnements sur des manifestations grand public, notamment sportives, avec des ravitaillements.

 

Trois manifestations ont été accompagnées :

- le semi-marathon d'Oloron Sainte Marie : 1 500 coureurs et 300 bénévoles.

- la Fête de la Saint Gras (fête de quartier) : 5 000 personnes sur 2 week-end.

- la Fête des bergers : 5000 visiteurs et 150 bénévoles pendant 4 jours.

 

La fiche action détaille l'action sur le semi-marathon.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Réduire la production de déchets et mettre en oeuvre la collecte sélective au sein de l'évènement.

Sensibiliser les organisateurs et les participants à l'environnement et au développement durable ; les former pour qu'ils puissent reproduire les actions seuls les années suivantes.

Enjeux :

  • réduction des déchets,
  • propreté du site,
  • image de marque de l'évènement,
  • soutenir l'emploi local d'insertion
Résultats quantitatifs :

 

  • 2 150 gobelets réutilisables en 2013 et 7 750 en 2014, soit 39 000 gobelets jetables évités sur les deux années,
  • 50 kg d'oranges consommées, dont les peaux ont été compostées sur une plateforme industrielle,
  • 2 500 litres de bouteilles plastique triées, au lieu de plus du double jetées
  • 3 000 litres de cartons collectés,
  • 300 bénévoles formés.
  •  

 

 

 

Résultats qualitatifs :

Sensibilisation des coureurs, en amont de l'évènement, lors de l'inscription ; mise en place de « cibles » pour lancer les gobelets dans les bacs de récupération et pour le tri des peaux d'orange.

Mise en oeuvre

Planning :

Pour le semi-marathon :

  • En amont de la manifestation (avril à juin 2013) : accompagnement des organisateurs par une rencontre des participants (2,5 jours),
  • Pendant la manifestation (juin) : accompagnement et aide à l'organisation sur un point de ravitaillement (1 sur 5 pour commencer), ainsi que sur le point d'arrivée des coureurs (1 jour)
  • Après la manifestation : bilan et pérennisation.
  • L'année d'après (juin 2014) : l'action d'exemplarité a été élargie à tous les points de ravitaillement. Les organisateurs n'ont pas été accompagnés et ont mis en place l'action seuls (c'est l'objectif de l'accompagnement de départ).

 

La méthodologie est la même pour les autres évènements avec :

  • un travail en amont pour rencontrer les organisateurs, leur proposer de réaliser une manifestation éco-exemplaire, présenter les enjeux et les actions possibles,
  • réaliser l'état des lieux de la manifestation et définir les objectifs (quantité de déchets produits, type, actions d'évitement possibles, localisation des différents points, réflexion sur la stratégie de communication...),
  • soutien à la mise en œuvre des actions avec sensibilisation de tous les bénévoles,
  • le jour J : installation des éléments, rappel des consignes... suivi de l'organisation et corrections si nécessaire,
  • pendant et après la manifestation : évaluation et points d'améliorations ; pérennisation.
Moyens humains :

 

  • 1 personne association BIE
  • 1 personne SICTOM
  • 300 bénévoles pour le semi-marathon
  •  

 

 

 

Moyens financiers :

 

  • Affiches sur les bacs de tri sous forme de « cibles » pour permettre de récupérer les gobelets utilisés par les coureurs (je bois, je vise, je trie) : 4 affiches A0, 160 € (2013).
  • Accompagnement par une association pour 4 jours : 1 500 € (2013).
  • Location et lavage des gobelets réutilisables : paiement de la location et du lavage par l'organisateur de la manifestation : 240 € pour 7200 gobelets (2014).
  •  

 

 

 

Moyens techniques :

 

  • location et lavage de gobelets réutilisables,
  • poubelles de tri,
  • outils de communication : bâches, affiches...
  •  

 

 

 

Partenaires moblisés :

 

  • le SICTOM du Haut Béarn
  • l'association BIE accompagnant les organisateurs
  • les organisateurs des manifestations et les bénévoles associés
  • les élus des communes concernées (Maire),

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

 

  • sur tous types d'évènements sportifs comprenant des ravitaillements,
  • sur toutes manifestations avec la mise en place de buvettes ou de restauration.
  •  

 

 

 

Difficultés rencontrées :

 

  • Création d'outils de communication ludiques pour faciliter le tri : mise en place de cibles, après les ravitaillements pour que les coureurs trient les gobelets et les peaux d'oranges, au lieu de les jeter par terre (comme les autres années).
  • Accompagnement des organisateurs de manifestations par un spécialiste.
  •  

 

 

 

Recommandations éventuelles :

La réussite du projet repose sur 3 paramètres fondamentaux :

  • l'appropriation du projet par les organisateurs (cela a permis la pérennisation, puisqu'ils refont la démarche l'année d'après tout seuls), pour cela il faut être à l'écoute des organisateurs pour pouvoir lever les freins.
  • la participation des acteurs locaux au projet,
  • une bonne communication autour de la démarche d'engagement en faveur de l'environnement durant la manifestation

 

Remise d'une fiche méthodologique à la fin de la première année avec un rétro-planning des actions à faire pour renouveler l'opération. L'objectif est que les organisateurs soient autonomes pour renouveler seuls l'opération.