Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Implantation des principes d’éco-manifestations à tous les événements de la ville de Miramas, TZDZG.

contexte

La ville de Miramas, désignée ville pilote nationale « Zéro Déchet, Zéro Gaspillage », a mis en place une politique événementielle forte avec de nombreux événements populaires, tout au long de l’année. Dès le début du programme, la municipalité à mis en place une politique de manifestations zéro déchet : d’une part pour communiquer sur le début du programme et commencer la sensibilisation, d’autre part pour débuter sa démarche d’exemplarité. En cette première année de pilotage, la ville a désigné le Zéro Déchet thème de l’année : tous les événements ont donc suivi ce fil rouge. L’objectif est de baigner les visiteurs dans des événements tendant au zéro déchet en développant et systématisant les bonnes pratiques au service de son objectif de réduction des déchets afin d'instaurer un changement sur le long terme. 13 événements au total sont concernés, pour 91k visiteurs approximativement. Depuis, tous les événements de Miramas sont construits en éco-manifestations.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Faire preuve d'éco-exemplarité dans l'organisation des événements de la ville.

Sensibiliser la population aux thématiques du développement durable.

Mobiliser un ensemble d’acteurs autour de l’objectif "Zéro Déchet, Zéro Gaspillage"

Instaurer un changement des pratiques sur le long terme.

Résultats quantitatifs :

13 événements au total sont concernés, pour 91k visiteurs approximativement

Limitation des impressions : recours à de l’affichage 4 x 3, moins de flyer, des kits de communication numérique : économie de 1000 euros par manifestation

Limitation du jetable et des contenants individuels - > recours à de la vraie vaisselle ou bien à des écocups  (location) +  bonbonne à eau au lieu des bouteilles (économie de 8000 euros par an)

Augmentation du geste de tri par la mise en place de biflux, mais encore de nombreuses erreurs : 500 kg par an d’EMR triés sur les écomanifestations

Résultats qualitatifs :

100 % des événements ont été conçus de manière éco-exemplaire.

La fréquentation des événements a permis la sensibilisation du public aux objectifs "Territoire Zéro Déchet, Zéro Gaspillage" de la ville.

L'association et la coordination des acteurs a permis le renforcement d’actions préexistantes et le développement de nouveaux automatismes et gestes écocitoyens.

Mise en oeuvre

Planning :

La mise en place d’éco-manifestations se fait à la fois en amont et le jour J des événements.

Actions menées en amont :

  • Sensibilisation du public avec incitation des visiteurs à utiliser des moyens de transport doux.

  • Communication réfléchie, ciblée afin d'éviter un dispositif grand public et de réduire l’impression papier. Utilisation de papier recyclé, partenariat avec imprimeur Imprim’vert
  • Valorisation des campagnes digitales de communication.
  • Élaboration des supports de communication durables, pouvant servir d’une année sur l’autre.
  • Achat de matériaux bruts tels que le bois, le fer, ou de matériaux éco-responsables.
  • Réflexion autour du réemploi du stock.
  • Choix de partenaires éco-responsables.

Actions mises en place le jour J :

  • Mise en place de poubelles bi-flux pour trier surplace.
  • Mise en place de systèmes de navettes.
  • Promotion d’une alimentation locale, biologique et en circuit court.
  • Utilisation d’éco-cup avec système de consigne.

    Suppression du "jetable" ou "usage unique".

  • Redistribution des restes.
  • Mise en place de toilettes sèches.
Moyens humains :

Gestion de projet par l’animatrice ZDZG et la directrice du service communication. Implication du personnel des services concernés (festivités notamment).

Moyens financiers :

Surcoût de 50 k€TTC pour convertir la fête de Noël 2015 en écomanifestation, puis généralement un budget location de vaisselle et de biflux, toilettes sèches +  buffets zéro déchet etc. prévu de 10 à 15 000 euros par an.

Partenaires moblisés :

ADEME.

Cap zéro gaspillage.

Imprimerie Vallière.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

L’action menée par Miramas autour du thème de l’éco-manifestation est reproductible. Les services ZDZG ont travaillé de concert avec le service communication, le service des festivités et le cabinet du Maire pour réfléchir ensemble et mettre en place un procédé pérenne. Grâce à un  portage politique fort, ce procédé est depuis maintenu dans chacune des manifestations de la ville. Elle impose aussi aux prestataires de faire évoluer leur pratiques, puisque qu’ils sont assujettis aux préférences de la municipalité en terme de RSE (pratiques eco-responsables, notamment le jour de l’événément).

Difficultés rencontrées :

La révision de l’agenda de la ville sous une optique tournée vers l’objectif ZDZG a permis de donner une dynamique environnementale aux événements annuels qui existaient déjà à Miramas. Les différents acteurs intervenant dans la préparation et le déroulement des manifestations se sont mobilisés en vue d’adopter une démarche commune cohérente. L’exemplarité des services publics étant un axe important du programme ZDZG, l’aspect fédérateur de ce genre de projet est primordial.

Le fait d’intégrer un axe de sensibilisation au développement durable à des manifestations sur des thèmes variés a permis d’atteindre des publics qui ne se seraient pas nécessairement déplacés pour des événements orientés uniquement sur le développement durable.

De plus, cette politique de la ville concernant les événements et ses résultats ont permis au Conseil de Territoire Istres-Provence de proposer à d'autres villes du territoire de s'en inspirer.

Recommandations éventuelles :

Faire en sorte que les agents soient valorisés pour leurs petits gestes.

Donner des directives claires et fournir les contacts.