Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Gaspillage alimentaire dans un Collège

Sictom de la Région d'Auneau

4, Rue de la République
28150 Ouarville
Illustration de l’opération :

Assiette « petite faim » et assiette « grande faim »

(Crédits de l'image : SICTOM de la Région d'Auneau)

contexte

Dans le cadre de son CODEC, le SICTOM de la Région d'Auneau a mis en place un partenariat avec les 3 collèges de son territoire afin de travailler sur des sujets comme le gaspillage alimentaire ou le compostage des déchets organiques.

Cette fiche action présente les résultats obtenus dans l'une de ces structures.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L'objectif est double :

  • Réduire et sensibiliser les élèves, mais aussi les agents du collège, au gaspillage alimentaire
  • Composter les déchets organiques
Objectifs quantitatifs :
  • Réduire de 15% le gaspillage alimenataire
  • Organiser des actions sur le gaspillage alimentaire dans les 3 collèges du territoire
  • Composter les déchets organiques de 6 établissements scolaires avant la fin du CODEC
Résultats quantitatifs :
  • Entre l'état des lieux et le bilan réalisé au bout d'un an, il a été possible d'observer une baisse de 40% du gaspillage alimentaire (- 25% sur un menu similaire)
  • Des actions ont été réalisées dans 2 établissements en 2018 et les élèves du 3ième collège seront sensibilisés en 2019.
  • Actuellement, 10 établissements compostent les déchets organiques (2 collèges et 8 écoles primaires)
Résultats qualitatifs :

Lors du bilan, l'agent du SICTOM de la Région d'Auneau a pu constater une réelle évolution des pratiques des élèves. Par exemple, les enfants ne prennent pas une entrée s'il n'ont pas l'intention de la manger.

Ainsi, le gaspillage des entrées est devenu très faible.

Mise en oeuvre

Description de l'action :

Afin de mettre en place un partenariat avec le collège, plusieurs réunions préalables ont eu lieux en présence des agents de la cantine, de l'administration, des professeurs mais également des délégués des classes.

Un état des lieux a été réalisé en pesant les déchets pendant une semaine puis un bilan a été fait au bout d'un an. Afin d'obtenir les résultats obeservés, il a été nécessaire de réaliser de nombreuses actions comme :

  • l'utilisation des données collectées en mathématique
  • la réalisation de poèmes sur le sujet
  • la mise en place d'affiches dans la cantine
  • Une sensibilisation orale des élèves
  • ...
Planning :
  • Juin 2017 : Mise en place du partenariat
  • Octobre 2017 : Réalisation de l'état des lieux
  • Octobre 2017 à octobre 2018 : Sensibilisation des élèves
  • Octobre 2018 : 1ier bilan de l'action
Moyens humains :
  • Un agent du SICTOM de la Région d'Auneau a été présent lors des différentes étapes de l'action.
  • Un agent administratif du collège
  • 3 professeurs
  • L'ensemble des agents de la cantine
Moyens financiers :

Le SICTOM a fourni des composteurs pour réaliser le compostage des déchets de préparation et une partie des déchets organiques provenant des assiettes des élèves.

Le Collège a, quant à lui, profité de travaux dans la cantine pour acheter une table de tri des déchets.

Moyens techniques :

Cette action nécessite beaucoup de temps pour sensibiliser les élèves mais pas de moyens techniques importants.

Partenaires moblisés :

Le Collège mais aussi la Commune pour fournir du structurant (broya de branches) permettant le compostage des déchets organiques.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Ce projet a nécessité une grande implication de l'ensemble des acteurs du Collège. En effet, la réussite de l'action dépend de l'implication des agents de la cantine mais aussi de la sensibilisation au gaspillage alimentaire réalisée dans les classes par les professeurs.

Difficultés rencontrées :

Dans le cas de ce collège, le syndicat n'a pas rencontré de difficultés.

Recommandations éventuelles :

Pour réussir un projet similaire, il est nécessaire de prendre le temps de mettre en place un partenariat solide et de trouver un référent très impliqué qui sera le relais de la Collectivité sur le terrain.