Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Expérimentation des poules pour valoriser les biodéchets

Trigone

Rue Jacqueline Auriol
Zone de Lamothe - Cs 40509
32021 Auch

contexte

Trigone a  lancé en 2013 une expérimentation qui consiste à utiliser des poules dans le but de réduire les déchets.

Près de 80 foyers témoins gersois  se sont portés candidats pour accueillir chez eux deux poules ainsi qu’un kit pour mener à bien cette opération.

Une idée simple

L’opération qui peut faire sourire de prime abord repose néanmoins sur une idée simple pour un enjeu tout aussi important : valoriser et réduire les déchets. Le syndicat mixte Trigone est engagé dans un programme local de prévention des déchets avec l’ADEME depuis 2009 et il souhaitait donner un coup de frais avec une opération inédite pour le département. L’objectif restant le même réduire de 7 % nos déchets enfouis d’ici 2015. Bien que les animaux de basse cour se nourrissent de nos déchets depuis toujours, l’utilisation des poules pour réduire les déchets est « une nouveauté » en passe de devenir un outil complémentaire au compostage et lombricompostage déjà en place sur le département.

Les poules grandes consommatrices de déchets

L’objectif de cette phase d’expérimentation est de collecter des chiffres fiables sur la consommation des biodéchets et la production d’œufs. Lors de l’appel à candidature, les foyers témoins se sont soumis à un questionnaire pour s’assurer qu’ils remplissaient les conditions idéales pour cette opération. Nous avons basé nos estimations à 100kg de biodéchets consommés par poule et par an ainsi qu’une production de 160 œufs.  Ce qui permettrait dans nos premiers calculs, d’éviter près de 16 tonnes de déchets tout en apportant près de 25 600 oeufs aux foyers témoins. De quoi faire quelques omelettes… .

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Quantifier puis valoriser les biodéchets des ordures ménagères des foyers témoins.
- Proposer  des oeufs "en circuit court"  pour les foyers volontaires.
- Accompagner des ménages vers une pratique pédagogique (enfants) et sociale.

- Économiser les frais liés à la collecte, au transport et traitement pour les 16 tonnes estimées.

Résultats quantitatifs :

- 10 foyers témoins par syndicat de collecte pour garantir une représentativité du territoire.

- 77 foyers participant à cette expérimentation. ( Les réservations se sont faites en 15 jours environ et beaucoup d'appels même 7 mois après pour des candidatures)

 

- 132 personnes présentes lors de la remise des kit poulailler

- 158 personnes présentes lors de la remise des poules

 

En moyenne 1 poule consomme 6 kg de biodéchets et produit 16 oeufs par mois

 

Dans le cadre de l'opération et par foyers témoins on obtient : 144 kg de biodéchets consommés et 384 oeufs en 1 an (pour 2 poules)

Résultats qualitatifs :

 

L'action est inédite et très appréciée du grand public. Les retours des foyers témoins sont très positifs et cette expérimentation à permis de réunir la famille autour d'une thématique : responsabilisation des enfants sur l'alimentation des poules, transformation des oeufs, suivi des quantités de déchets, nettoyage et entretien du poulailler....

 

L'action est également intéressante pour l'image du syndicat car le traitement des déchets n'est pas un sujet "très glamour".

Cette opération permet de parler des bio-déchets mais aussi d'autres actions du programme . On peut ainsi enchaîner sur le compostage des déchets verts, le gaspillage alimentaire et ainsi de proposer de nouvelles solutions pour réduire les déchets.

 

Le choix de la poule à été soigneusement réfléchi. La poule gasconne est une race autochtone et élevée par une poignée de passionnés.

En choisissant cette race, les élus du syndicat mixte affirment leur soutien à la filière agricole du département.

 

 

Mise en oeuvre

Planning :

Avril 2013

Lancement de l'idée par le syndicat

 

Mai-Juin

Recherches d'expériences similaires menées par d'autres structures

Constitution d'une note technique à destination des élus

Définition des objectifs de l'expérimentation et des modalités

Répartition des missions

Recherche de fournisseurs

 

Aout-Septembre

Mobilisation des partenaires

Pré-sélection des foyers témoins pour l'opération par les SICTOM

Conception des affiches et supports de communication

Recueil des demandes et instruction finale des foyers volontaires

 

Octobre-Novembre

Choix des dates de remise de poulailler et de poules

Préparation de la communication

Impression du guide de l'adoptant

Impression de la convention de l'adoptant

 

Décembre

Remise du kit poulailler et 1 semaine plus tard des poules

Signature de la convention (Trigone-Foyer témoin)

Remise des documents pour les données de pesage

Apéritif de clôture autour d'une omelette.

 

Janvier-Mars 2014

Suivi de l'installation dans les foyers témoins

Bilan des 3 mois

 

Avril-Juin 2014

Bilan des 6 mois

Décision de l'essaimage et des modalités

 

 

 

Moyens humains :

Equipe projet

Animateur du programme : 50 h

Animatrice environnement : 30 h

Assistante communication : 20 h

DGS : 5 h

Président : 10 h

 

Partenaires

SICTOM : 45 h

Association de la poule gasconne : 20 h

Moyens financiers :

Les coûts :

Coût du kit expérimental : 2 poules 24 € + Sac de 10 kg de grain bio : 11 € + Poulailler : 270 € + Bio seau : 3 € Guide : 2 € soit le kit 1 foyer le kit expérimental à 310 € HT.

Coût de l'opération : 80 foyers * 310 = 24 800 euros HT

 

Ne pas oublier les gains :

Quantité de biodéchets évités par kit :   150 kg/an pour 2 poules

Quantité de biodéchets évités pour l'opération :   200*80 = 16 tonnes/an

Gains estimés pour le syndicat = (coûts de collecte + coûts de traitement) *16 tonnes

 

 

Moyens techniques :

- Kit expérimental : 1 poulailler pour 2 à 4 poules + 1 mangeoire + 1 abreuvoir + 1 peson pour peser les biodéchets + 1 bio seau de 10 L + 1 sac de grain en complément alimentaire + 2 poules

 

- Guide de l'adoptant + convention de l'adoptant + tableau de suivi de pesage

Partenaires moblisés :

- Les syndicats de collecte SICTOM
- L’association de la poule gasconne
- Les éleveurs de poules gasconnes
-­ Les radios locales, régionales et nationales
-­ La presse régionale et nationale

- Les Elus de Trigone

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette expérimentation sera essaimée à l'ensemble des usagers du territoire mais les modalités d'acquisitions seront différentes : participation au financement du kit poulailler ou autoconstruction selon les indications fournies par le syndicat. Plus d'info sur cette opération à partir de juillet 2014.

Difficultés rencontrées :

Cette expérimentation est inédite car menée au sein d'un département et dans le but de récolter des données statistiques. Des expériences similaires ont également été engagées sur des communes ou CC au niveau national mais sur des quantités moins importantes. Suites aux demandes, le premier poulailler collectif a été inauguré en mars 2014 et les demandes d'accompagnements et de conseils sur la mise en oeuvre affluent.

Recommandations éventuelles :

Voici quelques éléments importants de cette opération :

- Une convention entre Trigone et chaque foyer témoin doit être signée pour engager le foyer à respecter quelques principes

- Assurer un suivi de l'opération pour s'assurer que tout se passe bien : montage du poulailler, emplacement...

- Etre réactf sur les demandes des foyers témoins : comportement des poules, nutrition, lieux de remplacement en cas de décès...

- S'entourer le plus possible d'acteurs locaux pour créer un réseau durable de partenaires : fourniture des poules, fourniture du grain, acessoires, poulailler...

- Privilégier les produits "made in france"

- Prévoir une communication efficace : opération à fort pouvoir médiatique