Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience

Don alimentaire depuis les restaurants scolaires

Ville de Rennes

Place de la Mairie
35000 Rennes
Typhaine Herre
t.herre@ville-rennes.fr
Illustration de l’opération :

Collecte d'une association

(Crédits de l'image : Ville de Rennes)

contexte

La Ville de Rennes lance en 2016 un Plan Alimentaire Durable pour sa restauration collective.

2 grands objectifs à atteindre en 2020 : 40% de denrées durables (dont au moins 20% de bio) et une baisse de 50% du gaspillage alimentaire pour la restauration scolaire.

Plus de 10 000 repas sont produits chaque jour pour les 48 restaurants scolaires municipaux, soit entre 4 et 6 tonnes de denrées par jour. Un diagnostic réalisé en 2016 a évalué à 22% la part de gaspillage alimentaire.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Les repas des scolaires sont produits à la Cuisine centrale municipale et livrés en barquettes en liaison froide. Ainsi, plus de 2000 barquettes (entre 8 et 10 parts) sont réparties chaque jour dans les écoles et nombreuses finissaient à la poubelle.

Outre la baisse du gaspillage alimentaire, l'objectif principal fût de donner une dimension éthique et plus de valeur aux repas produits par les agents. Ce fût aussi l'opportunité de développer l'accessibilité à une alimentation durable et équilibrée, ainsi que de sensibiliser les agents et les enfants sur le non-sens du gaspillage alimentaire.

Objectifs quantitatifs :

L'objectif est bien sûr de limiter au maximum le nombre de barquettes jetées. Les écoles jetaient en moyenne 4 barquettes/jour (entrée, protéine animale ou végétale et accompagnement) mais ce nombre fluctue en fonction du menu. Il était important de faire le bon choix d'écoles engagées dans la démarche pour faciliter la collecte par les associations (celles-ci ne peuvent pas se déplacer pour seulement 1 ou 2 barquettes).

Résultats quantitatifs :
En 2019, 2028 barquettes (8 parts adultes/barquette), 2441 parts de fromages, 552 yaourts et 1056 fruits ont été donnés au Foyer Saint-Benoît-Labre (hébergement d'ugence) et à l'Epicerie gratuite de l'Université Rennes 2.
Le don quotidien participe à la baisse d'environ 20% du gaspillage alimentaire des restaurants scolaires.
Résultats qualitatifs :
  • Forte implication des agents
  • Connaissance plus précise des acteurs de l'aide alimentaire
  • Création d'un réseau solide de don qu'il est possible d'activer rapidement.

Ces 3 points se sont révélés très importants durant la crise sanitaire car nous avons pu ainsi être très réactifs : malgré la fermeture soudaine des restaurants collectifs (repas déjà livrés, commandes de denrées reçues), rien n'a été jeté, tout a été donné.

 

Mise en oeuvre

Description de l'action :

Définition d'un protocole et d'une logistique de don des barquettes non ouvertes et non remises en température depuis des restaurants scolaires vers des associations d'aide alimentaire.

Planning :

2017 : étude de gisement des barquettes restantes (non ouvertes et non remises en température) dans tous les restaurants scolaires (21 écoles/48 produisaient 70% du gaspillage)

Janv-juin 2018 : expérimentation du don depuis 2 écoles vers un Foyer Jeunes Travailleurs. Cela a permis de définir un protocole et une logistique de don simple, respectant bien sûr les règles d'hygiène et sécurité, et facilement duplicables.

Janvier 2019 : validation de la démarche par le Conseil municipal puis lancement d'une logistique de don quotidien depuis 10 écoles vers 2 associations d'aide alimentaire.

Septembre 2019 : renouvellement du don

Mars-mai 2020 : Crise sanitaire et fermeture des restaurants collectifs : Tout est donné

Septembre 2020 : Extension du don à 13 écoles vers 4 associations.

Moyens humains :

Une coordinatrice

Des agents de restauration des écoles engagées + des agents de la cuisine centrale

Des bénévoles ou salariés d'associations (collecte, distribution, cuisine)

Moyens financiers :

10000€ de la DRAAF Bretagne pour l'expérimentation de 6 mois.

Achats de 12 boîtes isothermes (35€/pièce) et 24 plaques eutectiques (6€/pièce) mises à disposition des associations.

Partenaires moblisés :

Services en interne (Restauration, éducation, action sociale)

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :
  • Intégrer les agents très en amont
  • Trouver une logistique interne qui ne soit pas une surcharge de travail pour les agents
Difficultés rencontrées :
  • Sensibilisation des associations aux règles HACCP pour bien les respecter
  • Logistique adaptée au fonctionnement de l'association (bénévoles)
Recommandations éventuelles :

Comme nombreuses restaurations, la Ville de Rennes souhaite supprimer les barquettes jetables au profit de contenants lavables : quid de la poursuite du don ?