Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Disco-soupe et Eco-concert

EVOLIS 23

les Grandes Fougères
23300 Noth

contexte

Après quatre forums destinés à son public de partenaires existants et potentiels, le comité de pilotage du PLPD a souhaité célébrer la fin de ce premier programme de prévention en élargissant son message au grand public. Cette décision a été entérinée lors du COPIL du 11 décembre 2013 et par la commission déchets au moment du vote du budget.

L’objectif de l’évènement 2014 sera ainsi de sensibiliser le grand public à la prévention des déchets, et notamment au gaspillage alimentaire, de manière ludique et festive. Deux opportunités à combiner se sont présentées afin de concrétiser cet objectif :

- une intervention sur le principe des ‘disco soupe’ au forum 2013.

- l’intervention des organisateurs du festival Ecaussystème, lors du forum 2012 sur l’éco exemplarité

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Sensibiliser le grand public à la prévention des déchets, et notamment au gaspillage alimentaire, de manière ludique et festive en proposant une disco soupe dans le cadre d’un éco concert.

 

Résultats quantitatifs :

Plus de 200 kilos de fruits et légumes détournés des 5 GMS ayant participé à l'opération. La soupe restante a été distribuée le lendemain aux agents du syndicat, et les légumes bruts à la Banque alimentaire de Creuse. Une centaine de participants sont venus déguster la soupe préparée bénévolement par le chef cuisinier d'un restaurant étoilé de Creuse.

 

Résultats qualitatifs :

De nombreux acteurs de la vie du territoire ont été associés au projet : centre culturel pour le concert de la Rue Ketanou, GMS, office de tourisme, chef cuisinier, ressourcerie, association d’insertion. De nombreux participants réunis dans un moment convivial. La buvette du concert proposant plus de 50% de boissons locales.

 

Mise en oeuvre

Planning :

Première rencontre avec le centre culturel en début d’année 2014 pour définir les contours du projet.

Montage du dossier en été, et préparatifs de septembre jusqu’à la disco soupe, le 4 décembre.

 

 

Moyens humains :

Animatrice du programme, agents du service communication, services techniques, chef cuisinier, et bien sûr les 'citoyens éplucheurs' le jour J!

Moyens financiers :

Une centaine d’euros pour l’achat de matériel d’hygiène (gants, etc.) et une prestation de lavage des légumes + création graphique et impression affiches

Moyens techniques :

Du matériel type barnum, tables, éclairage, matériel de cuisson

Partenaires moblisés :

Centre culturel, grandes surfaces, ressourcerie, associations d’insertion et d’aide alimentaire etc., chef cuisinier

 

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Projet facilement reproductible pour la partie disco soupe. Le fait de pouvoir coupler avec un concert (La Rue Ketanou) était un plus. Pour autant, la majorité des gens présents à la discosoupe n’avaient pas prévu d’aller au concert.

 

Difficultés rencontrées :

Projet fédérateur au sein du syndicat, qui permet de sensibiliser les usagers de manière conviviale. Nous avons eu la chance d’avoir le seul chef étoilé du département pour concocter notre soupe, et une troupe de batucada pour l’ambiance. Bref, un projet qui demande du travail et de l’organisation, mais le plus sympathique du PLPD !

Recommandations éventuelles :

Le collectif Disco soupe est d'une grande aide dans ce type de projet. (http://discosoupe.org/ )

De nombreux documents sont disponibles pour monter le projet