Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Développement de nouvelles filières de recyclage en déchèterie

Sictom des Vallées de Loir et Sarthe

1 Allée du Moulin
49125 Cheffes

contexte

Le Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères (SICTOM) Loir et Sarthe s’étend sur 42 communes, dont 5 communautés de communes, pour 20 000 foyers et 50 723 habitants (population municipale 2011).

 

Le territoire compte 4 déchèteries :

  • Lieu : Tiercé / date ouverture : 1985 / superficie : 11 400 m2
  • Lieu : Châteauneuf-sur-Sarthe / date ouverture : 1996 / superficie : 9 500 m2
  • Lieu : Seiches/Marcé / date ouverture : 1996 / superficie : 13 500 m2
  • Lieu : Durtal / date ouverture : 1996 / superficie : 13 504 m2

 

Le SICTOM a de plus passé une convention avec un syndicat de collecte et de traitement voisin pour accéder à la déchèterie de Corné.

 

Chaque déchèterie du syndicat comprend 8 quais + 1 plate-forme de déchets verts + 1 local pour le stockage des DMS. 

 

Les déchèteries sont ouvertes toute l'année sur les 52 semaines (sauf les jours fériés) de 30 h / semaine en hiver à 33 heures / semaine en été.

La gestion des déchèteries est réalisée en prestation de service.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Les objectifs du projet du SICTOM sur les déchèteries sont les suivants :

 

1 – Maîtrise du tonnage du tout venant par :

- diversification et amélioration du tri,

- orientation vers des filières pérennes.

 

2 – Densification des apports pour :

- limiter les entrées de véhicules et le déplacement des usagers avec peu de déchets (la moyenne des apports était de 86,5 kg en 2006),

- fluidifier le passage des usagers sur site dans les 4 déchèteries (132 687 passages sur les 4 sites / an).

 

3 - Sécurisation des sites

 

Résultats quantitatifs :

Les indicateurs de bilan ont été établis pour chaque filière de déchets et pour la mise en place du contrôle d'accès aux déchèteries : ils sont présentés dans le paragraphe « Mise en œuvre ».

Résultats qualitatifs :

-

Mise en oeuvre

Planning :

Période : 2008 à 2010

L'action sera prolongée dans le cadre du Programme de prévention des déchets.

 

2008 : Premières décisions en décembre pour les premières actions qui seront mises en œuvre dès janvier 2009.

 

2009 : Plusieurs actions sont successivement mises en place (toutes sont mises en œuvre dans un délai de 1 mois seulement après leur vote).

 

Optimisation du tri par création de nouvelles filières

1 - Filière de collecte des cartouches d’encre

2 - Filière de collecte des radiographies

3 - Filière de collecte des Déchets des Equipements Electriques et Electroniques (DEEE)

4 - Filière réemploi en partenariat avec Emmaüs

 

Organisation de l'accès aux déchèteries 

- Contrôle d’accès dans les 4 déchèteries (Choix du prestataire : TRADIM)

2 - Poste d'un 5e agent à mi-temps pour tourner sur les 4 sites avec pour mission d'expliquer :

- le fonctionnement du nouveau système d'accès à la déchèterie, les raisons de sa mise en place,

- les nouvelles filières de tri...

3 - Distribution des imprimés de demande de carte d’accès en déchèterie (pendant 5 mois, d'avril à août)

4 - Saisie du fichier et distribution des cartes par voie postale

5 - Test de fonctionnement du système (de novembre à décembre)

 

Janvier 2010

Le système de contrôle d'accèq est opérationnel avec :

- un seuil de 18 passages / an pour les ménages,

- un paiement en fonction des apports pour les professionnels (collectivités, entreprises, associations…).

 

BILANS

 

Les bilans par filières sont établis à la fin de l'année 2009 au moyen de ratios

 

Moyens humains :

5 agents de déchèteries

Moyens financiers :

-

Moyens techniques :

-

Partenaires moblisés :
  • ADEME

  • LVL (cartouches d’encre)

  • REMONDIS (radiographies)

  • ECO-SYSTEMES (D3E)

  • EMMAUS  (Réemploi)

  • Société TRADIM (contrôle d'accès)

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Oui

Difficultés rencontrées :

-

Recommandations éventuelles :

-