Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Création d'une ressourcerie en Pays Vaison Ventoux (84)

ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT DE L'ECONOMIE CIRCULAIRE DANS LE PAYS VAISON

8-14 QUAI DE VERDUN
BP : 10
84110 VAISON-LA-ROMAINE

contexte

L’Association ADEC-PV a été fondée fin 2017 avec l’ambition de créer un pôle d’activités et d’innovation autour de l’économie circulaire pour le Nord Vaucluse. La Ressourcerie « la Musardière », ouverte en mai 2019 à Vaison-la-Romaine, est le projet autour duquel se développe l’association.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

En créant la Ressourcerie « la Musardière », l’équipe s’était fixé un triple objectif : écologique d’abord puisque c’est un outil concret pour promouvoir une consommation responsable et un nouveau comportement face aux déchets. Economique ensuite, par la création d’emploi et la création d’une offre commerciale qui n’existait pas dans l’intercommunalité. Et un objectif social enfin, avec un souci d’apporter de nouveaux services aux publics fragiles mais aussi de créer à Vaison-La-Romaine un lieu porteur de lien social (tiers-lieu, bénévolat, événements).

Objectifs quantitatifs :

L’objectif était de créer 3 emplois ETP, de détourner 38 tonnes de déchets annuels au début et jusqu’à 75 tonnes à terme. Avec une part d’autofinancement et grâce à des subventions de l’ADEME, de la Région Sud, de l’Europe (LEADER), de la Fondation RTE et de la Communauté de communes Vaison-Ventoux, la Ressourcerie a pu voir le jour et se développer en 2019 et 2020.

Résultats quantitatifs :

De bons résultats, malgré l’impact Covid !

En 16 mois (hors fermeture Covid), la Ressourcerie a détourné plus de 37 Tonnes de déchets et réalisé un chiffre d’affaires de près de 100 000 €. Le CA est bien supérieur à la prévision, mais le tonnage en deçà. Le local étant peu propice à la mise en avant de gros meubles, ce sont surtout des petits objets (vaisselle, accessoires, bibelots, jouets, vêtements, petits mobiliers, ...) qui sont vendus, avec un impact sur le tonnage.

2 emplois non aidés et 3 emplois aidés (3 PEC) + 1 Service Civique ont été créés soit plus de 3 ETP au 30 novembre 2020.

Taux de valorisation par réemploi : 91 %

Résultats qualitatifs :

Un lieu où il fait bon musarder.

Un public varié et nombreux fréquente la Ressourcerie : publics modestes, personnes souhaitant consommer plus responsable, chineurs, badauds…

Un tiers lieu de 40m2 a été créé : coin café, coin informatique, organisation de « Repair Café » hebdomadaires, événements festifs.

Une cinquantaine de bénévoles assiste l’équipe salariée, avec un accent particulier mis sur la décoration qualitative de la boutique et sur la convivialité.

Mise en oeuvre

Description de l'action :

La Ressourcerie la Musardière occupe un local de 300 m2 proche du centre ville de Vaison-la Romaine (200 m2 de vente ; 100 m2 de local de stockage et valorisation et de bureaux).

Elle a une activité de collecte d’objets (dons, débarras, déchèterie), de valorisation (tri, nettoyage, petites réparations), de vente, ainsi qu’un service original de location (tout ce qui est dans la boutique peut être loué pour 25% de son prix de vente). Elle mène également des actions de sensibilisation sur les 3 R (réduire les déchets, réutiliser, recycler).

Planning :

Sept 2017- avril 2018 : diagnostic de territoire, échange avec d’autres ressourceries et étude de faisabilité.

Mai-sept 2018 : discussions avec les partenaires institutionnels et financiers potentiels.

Fin 2018 : notification officielle des subventions et mécénats.

Sept 2018-mai 2019 : préparation de l’ouverture : mobilisation bénévole, pré-stockage de marchandises, signature du bail, rénovation du local, préparation de la communication, recrutements.

Mai 2019 : ouverture de la Ressourcerie la Musardière.

Juin 2019- mars 2020 : développement de l’activité, mise en place des Repair Café, container de collecte en déchèterie, débarras, évènements festifs.

2020 : impact covid , fermetures de mi mars à mi mai , puis de novembre à mi janvier 2021.

Moyens humains :

- Un responsable opérationnel Ressourcerie (CDD à 60%) puis, suite à la période de mise en place, le poste est transformé en coordinateur opérationnel de la Ressourcerie (60% ETP).

- Un assistant administratif et comptable (CDD à 50%) puis un Responsable Administratif et Comptable qui pérennise le poste ci-avant en CDI de 80% mi 2020. Ses missions englobent la comptabilité, le contrôle de gestion, le suivi des financements et la bonne marche administrative de la structure, en lien avec la Gouvernance de l’ADEC PV.

- Une équipe de valoristes : 2 CDD PEC à temps partiel (60%) en juin 2019 puis 3 CDD PEC (60%) en juin 2020.

- Un Service Civique (24h /semaine) : animation du tiers lieu et des bénévoles, sensibilisation.

- Un Volontaire du Service National Universel a par ailleurs rejoint l’équipe fin 2020.

- Également une forte mobilisation bénévole : Bureau, CA + environ 50 bénévoles « terrain ».

Moyens financiers :

2019 est l’année de notre premier BILAN et COMPTE DE RESULTAT avec le magasin :

  • Total du Bilan = 130 064 €
  • Produits d’exploitation = 88 196 €
  • Résultat net comptable = 7 479 €
  • Très bonne trésorerie.

Avec le COVID le résultat 2020 pourrait ne pas être aussi bon, mais les produits d’exploitation devraient progresser. La trésorerie reste bonne sachant qu’elle sera amenée à couvrir des emprunts (Fonds d’amorçage, Fonds Covid).

Moyens techniques :

La Ressourcerie dispose de moyens techniques comme :

Un grand local de vente aménagé,

Une surface de stockage et bureau,

2 véhicules utilitaires.

Du mobilier,

Des outillages et EPI,

Un conteneur en déchetterie pour collecter des meubles et objets,

...

Partenaires moblisés :

Au-delà des salariés et des bénévoles, l’association peut compter sur des partenaires financiers évoqués ci-avant. Parmi eux, la Communauté de Communes Vaison-Ventoux, partenaire incontournable et indispensable du fait de ses responsabilités locales (déchèteries), l’ADEME, ...

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :
  • Des salariés compétents.
  • Forts partenariats institutionnels et financiers.
  • Localisation proche du centre-ville: les gens viennent y musarder, avec une clientèle fidèle comme les badauds de passage. 
  • Une forte contribution bénévole.
  • Un beau local avec une équipe bénévole choc en matière de décoration : un lieu qualitatif, qui plaît à tous types de clientèles.
  • Un compte de résultat costaud dès l’année de l’ouverture.
  • Un bureau (Présidente, Trésorier, Secrétaire, adjoints, membres) très actif pour maîtriser la gouvernance avec l’appui d’un Responsable Administratif et Comptable salarié.
Difficultés rencontrées :

Le tonnage : décevant par rapport au prévisionnel mais correct par rapport aux moyens, car pas assez de gros meubles vendus compte tenu de notre situation au premier étage.

L’équilibre financier reste fragile hors subventions.

Le facteur humain : des problèmes relationnels nés notamment de la tension entre la mission humaniste du projet et la nécessité de le gérer de façon rigoureuse.

L’impact Covid a compliqué la situation mais a permis de développer la compétence de la gérance pour passer ce cap !

Recommandations éventuelles :

BIEN PENSER SON MODELE ECONOMIQUE HORS SUBVENTION (à la fin des subventions de lancement), dès le projet de création d’une Recyclerie.

Et bien prendre en compte les caractéristiques de la surface de vente envisagée pour mesurer son adaptabilité aux besoins potentiels.

Contact : ressourcerie@adec-pv.fr