Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Collecte des invendus de fin de brocante en vue de réemploi

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Communauté de Communes du Plateau Picard

140 rue Verte
60130 Le Plessier-sur-Saint-Just

contexte

La Communauté de communes du Plateau Picard organise depuis 2010 la collecte des invendus en fin de brocante suite au constat que les brocantes, nombreuses sur le territoire, génèrent des quantités importantes de déchets qui sont laissées sur place après les manifestations. Or une partie de ces derniers est constituée d’objets invendus réemployables. Les objets collectés par la collectivité sont récupérés par la recyclerie qui les pèse, les trie, puis, s’ils sont réemployables, les met en vente dans son magasin et sinon les valorise.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Favoriser le réemploi

Inciter les particuliers exposant sur les brocantes à envisager d’autres solutions pour leurs objets invendus que la poubelle. La collecte sur place leur permet de faciliter le geste de réemploi.

Promouvoir la Recyclerie

Assurer la promotion de la Recyclerie par le biais de sa présence lors des brocantes.

Objectifs quantitatifs :

1 t d’objets réemployés via les collectes de proximité (collectes de fin de brocante + écoles + collectes thématiques (jouets, livres…)) en 2013 puis 5 t par an à partir de 2013.

Résultats quantitatifs :
  • 13 communes adhérentes ayant bénéficié de cette collecte
  • 18 collectes réalisées entre 2010 et 2015, pour des brocantes de 23 à 180 exposants
  • Environ 1600 exposants sensibilisés

Tonnes réemployées 

2013 2014 2015
0.54 1.78 1.80

 

Résultats qualitatifs :
  • Action emblématique et visible
  • Collecte appréciée par les organisateurs de brocantes et les municipalités (travail de nettoyage de la voirie plus facile et plus rapide, image positive de la brocante vis à vis du grand public, fierté des organisateurs à prendre en compte l'impact environnemental de la manifestation)
  • Collecte également appréciée des exposants (moins d'objets d'objets à ramener au domicile, geste de réemploi facilité car réalisé sur place)
  • Communication positive sur l'existence de la Recyclerie du Plateau Picard et ses missions

Mise en oeuvre

Description de l'action :

Préparation

La collectivité prend contact avec l’organisateur de la brocante afin de définir le rôle de chacun avant, pendant et après la collecte.

Communication

Les organisateurs de la brocante informent les exposants qu’une collecte des invendus aura lieu après la brocante lors de leur installation le jour de la brocante (et parfois lors de leur inscription) par le biais du tract d’information réalisé par la collectivité. Par ailleurs, un panneau style «récup’», présent au point de collecte, explique le principe de la recyclerie.

Espace de collecte

L’espace de collecte ou d’accueil (camion de la recyclerie) est installé temporairement, par l’organisateur, sur une zone aménagée pour l’occasion (rubalise, barrières de sécurité, …) et sécurisée. L’espace est indiqué par des panneaux de fléchage « récup’ ». Il est recommandé d’avoir un emplacement facilement accessible pour le véhicule de la Recyclerie et pour les exposants et accessible tout au long de la journée.

Réception des invendus

2 à 3 personnes sont présentes sur l’espace de collecte au minimum 2h avant la fin de la brocante pour réceptionner les invendus apportés par les exposants. Ces personnes peuvent être des agents de la collectivité (personnes de la recyclerie du fait de la régie) lorsque les objets ne peuvent être stockés jusqu’au lendemain (ils sont alors directement disposer dans le camion), ou des membres d'un comité des fêtes, des agents municipaux...

Travail de la Recyclerie en aval

L'équipe de la recyclerie pèse les invendus collectés lors de la brocante et les trie. Ensuite, s’ils sont réemployables, les biens sont mis en vente dans leur magasin (après une étape de réparation si nécessaire), sinon ils sont valorisés.

Planning :

Mois 0 : 

  • Décision et Préparation
  • Communication

Mois 2 :

  • Brocante
  • Réception des invendus par la Recyclerie
Moyens humains :
  • 2 à 3 personnes sont nécessaires, au minimum une demi-journée, pour assurer le bon déroulement de la collecte, ces personnes peuvent être des agents de la collectivité ou des membres d'un comité des fêtes, des agents municipaux, ...

  • 1 journée de travail nécessaire à l'équipe de la Recyclerie (4 à 5 agents) pour gérer les invendus d'une collecte de fin de brocante : pesée, tri, valorisation, vente.

Moyens financiers :
  • Les seuls coûts sont engendrés par l'impression de tracts (à hauteur d'une dizaine d'euros par brocante
Moyens techniques :
  • Recyclerie du Plateau Picard (ateliers, magasin, camion de collecte)

  • Tract d'information (conception et impression en interne)

  • Panneaux signalétiques pour identifier l'espace de collecte (confection en interne, à partir de matériaux récupérés dans les ateliers de la Recyclerie)
Partenaires moblisés :
  • ADEME (financier et technique)
  • Organisateurs de brocantes (humain, matériel)
  • Ecoles (matériel, communication)
  • Associations locales (matériel, humain, communication)

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

L'organisation de ce type de collecte est hautement facilitée par la présence d'une structure de réemploi sur le territoire.

La gestion en régie d'une telle structure, comme c'est le cas pour la CC du Plateau Picard, assure de plus une bonne réactivité (possibilité de répondre positivement à des demandes tardives d'organisateurs qui découvriraient l'action au cours de la saison)

Recommandations éventuelles :

Cette action est reproductible sur d’autres territoires vu le peu d'investissement (humain, matériel,...) nécessaire pour la collectivité. Cependant de mauvaises conditions météorologiques écourtent les brocantes : en cas de pluie ou de vent, les exposants repartent relativement tôt. Par conséquent si le camion de la recyclerie devait arriver sur place en fin de journée, la collecte en vue de réemploi s'avère inutile : les exposants ont déjà remporté leurs invendus ou les ont abandonnés sur le trottoir.

Il est donc recommandé de privilégier l'aménagement d’espaces de collecte accessibles (aménagés et gérés par les organisateurs) tout au long de la journée et de prévoir plus tard (lendemain ou surlendemain) un enlèvement des invendus par le camion de la recyclerie. Cette manière de procéder présente de plus d'autres avantages :

  • éviter de mobiliser le week-end ou les jours fériés les agents de la collectivité chargés de la collecte
  • rendre possible la collecte des invendus lors de brocantes qui auraient lieu le même jour 
  • rendre autonomes les organisateurs qui d'ailleurs pourraient collaborer avec des associations locales (Emmaüs, etc.) afin d'assurer le réemploi des invendus.