Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Campagne de sensibilisation au compostage individuel

Smictom d'Alsace Centrale

2, Rue des Vosges
Parc d'Activité Giesen
67750 Scherwiller

contexte

Au-delà du tri, la priorité est de contenir la production de déchets qui augmente d’environ 1 % par an (3 % en Alsace Centrale entre 2003-2004). Le Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères (SMICTOM) d’Alsace Centrale a donc décidé de promouvoir le compostage individuel comme “Cheval de Troie” de la prévention.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

En développant le compostage individuel, le SMICTOM espère responsabiliser l’usager dans son acte d’achat à la source et le tri des emballages ménagers recyclables afin de diminuer, à terme, le flux de la poubelle verte, celle des Ordures Ménagères Résiduelles (OMR).

Résultats quantitatifs :

2006 - Communautés de communes du Bernstein-Ungersberg et du Val d’Argent, soit 15 690 habitants répartis sur 11 communes : Supports d’information et de communication : - 2 200 plaquettes “A chacun son compostage” ont été remises. - 194 affiches couleur A4 sur papier recyclé distribuées en déchèteries et aux communes 15 jours avant les réunions pour affichage en mairies, communautés de commune, écoles, lieux publics. L’affichage est effectué par les communes. - affichettes A5 envoyées aux communes pour copie (noir et blanc conseillé) et distribution dans les boîtes aux lettres (optionnel). - 13 articles dans les journaux locaux, 3 reportages sur la télévision locale du Val d’Argent et un article dans la gazette. Réunion et formations - 11 réunions publiques, 10 démonstrations dans les jardins, 11 manifestations locales. - 3 formations de “Relais compostage” avec 35 personnes formées : 6 agents du SMICTOM (dont 4 agents de déchèterie), 1 élu, 12 employés de l’Etablissement et Services d’Aide par le Travail (ESAT), 16 agents techniques des communes et 1 particulier. Soutien financier - 16 subventions accordées pour l’achat d’un composteur sur ces 2 territoires.

Résultats qualitatifs :

Travail de terrain Concertation avec une grande partie des acteurs du territoire. Bonne motivation des “Relais compostage” pour la démarche en place et l’amélioration de leur méthode de travail en suivant des formations appropriées. Meilleure satisfaction des attentes des usagers : réponses à toutes leurs questions en matière de gestion des déchets. Développement des associations locales d’éducation à l’environnement : formation des animateurs pour répondre aux besoins de tous les publics et des collectivités sur le compostage individuel mais aussi sur la prévention, l’éco-responsabilité et le développement durable. Presse-medias-Internet : - Articles pour les bulletins municipaux : fourniture d’articles types pour les publications (envoi par mail par le SMICTOM en début de campagne). - Gestion des relations presse assurée par le SMICTOM annonces dans la presse régionale quelques jours avant les manifestations. annonces sur radios : TOP MUSIC + Azur FM + Dreyeckland et France bleu Alsace annonce sur la télévision locale pour la Communauté de communes du Val d’Argent - Annonce sur le site Internet du SMICTOM de calendrier des manifestations

Mise en oeuvre

Planning :

La campagne a débuté en 2004, en partenariat avec la Communauté de communes de Benfeld, site pilote : essai de différents types d’animations et création des supports de communication (plaquette et affiche). Cette expérimentation a notamment permis de souligner l’indispensable implication des élus. Elle a été renouvelée en 2005 dans le cadre d’un marché public attribué, pour 4 ans, à l’Association Régionale pour l’Initiation à l’Environnement et à la Nature en Alsace (ARIENA), pour une mise en place sur les Communautés de Communes du Rhin et du Grand Ried. Contenu de la campagne : réunions avec les élus, réunions publiques, démonstrations dans le jardin de particuliers, formation des “Relais composteurs”, animations scolaires, présentations à l’occasion des événements organisés dans les communes. Cette campagne de sensibilisation-information-formation est accompagnée d’une aide financière aux particuliers acquéreurs d’un composteur (30 euros / composteur).

Moyens humains :

1 personne employée à 50 % à l’ARIENA 1 chargée de mission Contrat Territorial Déchets (CTD) 1 assistante prévention.

Moyens financiers :

2006 : marché animation 18 000Euros TTC + 50 % Equivalent Temps Plein (ETP) agent SMICTOM Subventions : ADEME et programme LIFE Environnement : 36,5 % : Conseils Généraux (67 et 68) : 25%

Moyens techniques :

-

Partenaires moblisés :

ADEME ARIENA

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

- Campagne 2007 sur les Communautés de communes de Barr et de Villé. - Déclinaison de la campagne jusqu’en 2008

Difficultés rencontrées :

-

Recommandations éventuelles :

- Faire les réunions publiques autant au printemps qu’en automne et si cela est possible participer aux manifestations avant les réunions publiques du même secteur, afin de faire une très large communication - Le succès est vraiment dépendant d’une implication politique. - Contacter les associations par un autre biais qu’un courrier informatif sur la campagne. - Trouver le “bon élément” pour faire vivre l’ensemble du réseau des relais compostage.