Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Campagne de compostage menée en 3 ans

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Cc de la Vallée de la Jonte

Mairie
48150 Meyrueis
Marion Pouget
mp-meyrueis@orange.fr

contexte

La prévention de la production de déchets est un réel enjeux sur le département de la Lozère. A ce jour 3 Programmes Locaux de Prévention ont vus le jour.

En 2010, le département de la Lozère organise une campagne de caractérisation des ordures ménagères des Lozériens. Celle-ci révèle que 40 % (119 kg/hab) des déchets sont compostables et que près des 3/4 des 290 kg/an/ahb produits peuvent faire l'objet de gestes de prévention. 

En 2011, le SICTOM des Bassins du Haut Tarn, aujourd'hui adhérent au PLPD Sud Lozère est le territoire précurseur en matière de campagne de compostage. Suite à une volonté des élus et un soutien du Conseil Général, de l'ADEME et de l'association d'Education à Environnement de Lozère, le SICTOM lance sa première campagne de compostage et de gestion des déchets verts.

Cette démarche ne s'arrête pas à la distribution de composteur auprès du grand public, les cibles des gros producteurs et les établissements scolaires sont également concernées. La prise en compte des campings dans ce projet était essentielle aux vues des tonnages des ordures ménagères en période estivale et de la multitude d'hébergements.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Cette campagne présente plusieurs objectifs :

- Réduire la quantité des biodéchets dans les ordures ménagères en proposant une solution de compostage

- Sensibiliser les publics au compostage en se greffant aux événements du territoire ou en animant des ateliers chez les publics scolaires

- Faire en sorte que cette action soit pérenne à l'issu des 3 ans. La pérennisation du projet est lélément majeur. Le compostage n'est pas une technique complexe, cependant elle demande de l'attention surtout dans des projets de compostage partagé ou collectif. Un abandon peut vite arriver si l'accompagnement technique n'est pas régulier.

- Établir un diagnostic et ouvrir sur des perspectives, des pistes à l'issue des 3 ans. Le bilan permet de mettre en lumière les freins et les difficultés notées sur le terrain. Bien souvent, le manque de place est l'une des problématique récurrente. Cette campagne doit donc être aussi une force de proposition.

- Créer un réseau de relais du compostage : petit groupe de particuliers qui seront les relais auprès de la population une fois le projet terminé.

- Proposer une solution d'approvisionnement en matière carbonnées (broyage)

Résultats quantitatifs :

- 450 composteurs distribués

Au total le SICTOM des Bassins du Haut Tarn s'est donné pour ambition de distribuer 450 composteurs en 3 ans. De façon à ce que le projet ne soit pas une simple distribution de matériel, le SICTOM a missionné l'association du REEL 48 (Réseau d'Education à lEnvironnement Lozère) afin d'assurer coordination, sensibilisation et accompagnement des installations.

Au final, 350 composteurs furent distribués en quelques mois.

- 10 animations grands publics réalisées au cours d'évènements du territoire : fête de la soupe, marchés, ...

- Ateliers du compostage animés par un relaie du compostage et directement dans son jardin ( 11 relais en 2014)

Résultats qualitatifs :

- Plusieurs articles presse : Midi-Libre, bulletins municipaux, Lozère Nouvelle, ...

- Formation des relais du compostage

- Mise à disposition d'un panneau signalétique traduit en 2 langues pour les campings.

- Affichettes à fixer sur les composteurs : pour les campings il est nécessaire 2 à 3 composteurs : un bac à broyat, un bac à compost et un "stop je digère".

- Plaquette de compostage à destination des établissements scolaires

- Affiche tri + compostage à diffuser dans tous les mobil home puis plus largement

- 20 communes intégrées à la campagne

Mise en oeuvre

Planning :

2011 : Mai démarrage de la campagne

- Consultation

- Convention avec le REEL

- Première distribution

2012 :

- Plateforme de broyage

- Distribution de composteurs

- Animation grand public

2013 :

- Mise en place du compostage chez les gros produteurs

- Suivi

- Bilan : Juin 2014

Le SICTOM et le REEL ont décidé d'organiser leur misson en trois phases :

- Grand public

- Gros producteurs

- Accompagnement + suivi

2014 :

-Suivi des sites gros producteurs équipés

 

Moyens humains :

- Elus du SICTOM

- Agents de déchèterie

- Animatrices du REEL

- Ambassadeurs du SDEE

- Service Environnement du CG

- Réseau des relais compostage

- Animatrice du Programme de prévention

Moyens financiers :

Pour en savoir plus contacter l'animatrice

Moyens techniques :

- Composteurs

- Bio seaux

- Mélangeurs

- Panneaux signalétiques

- Affiches tri mobil home

- Affiche bac à compost, bac à broyat, stop je digère

- Broyeur

Partenaires moblisés :

- SDEE

- Relais du compostage (grand public)

- Association REEL 48

- SICTOM

- Département de la Lozère

- ADEME

- PLPD

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette action est reproductible sur l'ensemble des territoires.

Difficultés rencontrées :

Cette opération est surtout complète car elle cible toutes les catégories : du particulier au camping.

Recommandations éventuelles :

Il est important d'avoir conscience que la quantité de composteurs distribués ne fait pas la qualité de la pratique. Afin de ne pas être débordé par le suivi, il est conseillé d'installer petit à petit les sites ou d'avoir des animateurs suffisamment nombreux.