Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

BRICOTHEQUE

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

le Grand Chalon Agglomération

23, Av Georges Pompidou
Quartier Saint-cosme
71100 Chalon-sur-Saône

contexte

Dans le cadre du PLP, la collectivité a souhaité le développement des activités de réemploi et de démantèlement, et favoriser les métiers et les activités de la réparation, de la location et surtout de consommation collaborative sur le territoire. Pour cela, elle a participé à la mise en place une "boîte à projets", dans laquelle ont été récoltées des idées de projets. De cette réflexion multi-partenariale entre habitants, associations et élus est né le projet Bricothèque.

Partant du constat qu’il existait des logements avec un besoin de rénovation, des savoir-faire inexploités et un manque d’outillage l’association «Maison des Aubépins », la commune de Chalon-sur-Saône et Active, avec l’appui du Grand Chalon ont travaillé à la création d'une Bricothèque, lieu de prêt d’outils et de transmission des savoirs, pour ses habitants. La Bricothèque propose à l’emprunt 244 outils variés permettant de réaliser à la fois des travaux de menuiserie, de peinture, de carrelage, d’électricité mais aussi de plomberie, de tapisserie...

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Partager les savoir-faire des bons bricoleurs

Il existe dans la région de très bons bricoleurs dont le savoir-faire n’est pas exploité. La Bricothèque permet la transmission des savoirs à tout adhérent. Ce développement et  cette diffusion de savoir-faire se fait aussi par la mise en place de stages organisés tous les 2 mois.

Favoriser l'usage plutôt que l'achat d'outils

Acheter des outils coûte cher, ils sont souvent peu utilisés et représentent des futurs D3E. La Bricothèque permet de palier à ces inconvénients. De plus, la mise à disposition d’outils permet de favoriser la rénovation de l’habitat en autonomie.

Favoriser les échanges et la solidarité

Les ateliers et les stages organisés par la Bricothèque sont l’occasion de faire appel à toute  personne ayant un savoir-faire et une envie de partager. Ils permettent à certains de créer un lien social et ainsi de rompre un certain isolement.

Réduction des déchets et produits dangereux

  • Réduction de l’emploi de produits dangereux par le développement de pratiques de bricolage plus vertueuses (conseils)
  • Réduction des quantités de D3E par l’évitement de l’achat d’outils de moindre qualité
  • Réduction des quantités de déchets générés par le bricolage et amélioration de leur tri
Objectifs quantitatifs :

Pas d'objectifs chiffrés au démarrage

Résultats quantitatifs :

Bilan en 2019

  • 88 adhérents à jour de leur cotisation

  • 1820 emprunts (du 24/10/14 au 09/02/16)
  • 330 inscriptions depuis création
  • 253 outils à disposition
  • 15 dons d'outils
Résultats qualitatifs :

Le projet Bricothèque a permis aux locaux :

  • d'emprunter au lieu d'acheter des outils pour un usage ponctuel
  • de développer des liens sociaux
  • d'échanger du savoir-faire

De plus la Bricothèque a reçu des dons d'outils, réduisant ainsi la production de déchets de l'agglomération. Pour son succès, le projet a reçu un prix au 7ème concours Bourguignon de l'économie social et solidaire 2013.

Mise en oeuvre

Description de l'action :

Fonctionnement de la Bricothèque

Au début, la Bricothèque était gérée par 9 Bricothéquaires bénévoles et un agent de développement (Ville de Chalon Sur Saône). Elle est ouverte principalement aux habitants du Grand Chalon (cotisation de 10€/an). Les adhérents peuvent faire un diagnostic chantier pour cibler les outils dont ils ont besoin (ponceuse, scies, visseuse…). Le prêt du matériel est gratuit mais sous caution. La durée de location est courte pour favoriser un « Turn over » élevés des outils loués.

Partage des savoir-faire

Le partage des savoir-faire se fait lors des réunions d'informations, d’ateliers pratiques et de stages organisés tous les 2 mois (exemples de thème : plomberie, choix de chevilles en fonction des supports, réparation de vélo, câblage informatique de la maison ...).

 Ils permettent par exemple aux participants de créer des objets pour la collectivité (bac de tri, bar mobile, sapin de noël en bois…).

Achat d'outils

Les achats d’outils se font grâce à des conseils de bricoleurs avisés.  Le critère de choix principal est la qualité et la durée de vie des outils. Ils sont entreposés dans un local fourni par la ville de Chalon.

Communication

Un agent de développement s’occupe de communiquer lors des Rendez-vous du Développement Durable, des Journées Citoyennes… La communication est importante car elle permet d’augmenter le nombre d’adhérents et d’identifier les bricoleurs parmi les habitants du Grand Chalon.

Instances de régulation

Deux instances ont été mises en place : le Comité technique qui veille au bon fonctionnement de la Bricothèque (matériels, organisation des permanences…) et le Comité de pilotage qui a pour mission de faire un bilan annuel, d’envisager des développements, de rechercher des financements…

Planning :

Préparation du projet : 16 mois

  • Conception du projet par Active : Rédaction technique et financiers et recherche de partenaires financiers (par exemple : la fondation Batigère) (6 mois)
  • Plan et outils de communication
  • Etude du mode de fonctionnement et recherche du local
  • Portage juridique : mobilisation de l’association Maison des Aubépins (illimitée )
  • Renforcement du portage juridique : Mise à disposition d’un agent municipal durant 3 ans

Structuration de la bibliothèque : 3 mois

  • Acquisition du matériel technique et recrutement des bricothécaires bénévoles
  • Ouverture pré-opérationnelle : inauguration symbolique et officielle (1 jour)

Ouverture de la bricothèque : 1 jour

  • Ouverture opérationnelle : porte ouverte, début d’inscriptions (adhésions) (1 jour) - avril 2013
  • Début des permanences : les mardis et Vendredis de 16h à 19h, puis uniquement le vendredi.
  • Création d'un site internet en 2015 - http://www.bricotheque-chalon.fr
Moyens humains :
  • Conception du projet : 2 chargés de projets de  l'association Active 
  • Portage juridique : 2 chargés de projets d’ACTIVE, Présidente de l’Association Maison des Aubépins, Maison de Quartiers des Aubépins
  • Renforcement du portage juridique : la Mairie de chalon sur-Saône
  • Structuration de la bricothèque : bénévoles, personnel de la maison de Quartier des aubépins, animatrices du programme prévention des déchets, le conseil d’administration de l’association Maison des Aubépins, chef de projet d’ACTIVE ;
Moyens financiers :
  • Moyens humains : 17 467,40€
  • Prestations de tiers : 1 419,70€
  • Achat d'outils : 12 000€ 
  • Communication : 5 039,92€
  • Bénévolat : 800€

Total : 36 727,20€

Moyens techniques :
  • Outils de menuiserie, peinture, carrelage, d’électricité, plomberie, tapisserie (217 références)..
  • 30 m2 de surface d’exploitation : mise à disposition du local par la ville de Chalon
  • Une banque d’accueil/comptoir à tiroirs : mise à disposition
  • Un établi de 4 m de long : fabriqué par la ville.
  • Un appartement témoin de 3 pièces RDC : mis à disposition par la ville.
  • 3 Armoires métallique 2m10 x1m80
  • Ordinateur et imprimante avec scanner
  • Logiciel de gestion de stock
  • Charte d’emprunts
  • Catalogue d’outils informatisé
  • Un bordereau d’emprunts informatisé
  • Systèmes d’alarme de sécurité
Partenaires moblisés :

Les partenaires mobilisés pour ce projet sont :

  • 2 chargés de projets d’ACTIVE, Présidente de l’Association Maison des Aubépins, Maison de Quartiers des Aubépins
  • Mairie de chalon sur-Saône, le Grand Chalon
  • bénévoles, personnel de la maison de Quartier des aubépins, le conseil d’administration de l’association Maison des Aubépins, chef de projet d’ACTIVE

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

La Bricothèque permet de créer du lien social entre les acteurs du territoire grâce à la transmission des savoir-faire. C'est donc un projet qui sera bien accueilli par les habitants. Le projet bénéficie aussi :

  • d'un soutien institutionnel et financier très important
  • d'une forte visibilité
  • d'une disponibilité des bénévoles et de l’agent municipal mis à disposition

Difficultés rencontrées :

Le concept de la Bricothèque entraîne un changement des habitudes de consommation des habitants, il n'est pas toujours facile de mettre en place un tel changement. les autres difficultés rencontrées sont :

  • L'insuffisance de bricothécaires bricoleurs au démarrage
  • La mise en place de bricostages décalée dans le temps
  • les difficultés à répartir les rôles entre les bricothécaires permanents  
Recommandations éventuelles :

La Bricothèque est un projet reproductible à condition d’être localisé dans une zone où le logement est mixte (locataires et propriétaires), d’avoir une forte implication tout au long de l’année de bénévoles ayant des compétences techniques (conseils et entretien du matériel). Il est recommandé de :

  • Faciliter la mise en œuvre et la lisibilité du projet par un retro-planning ou chronogramme de réalisations lors de sa conception.
  • Bien intégrer le volet environnement notamment prévention des déchets dans le projet.
  • Intégrer le volet insertion professionnelle notamment la création d’emploi d’insertion de bricothécaire.