Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Accessibilité des pièces neuves et d'occasion - Le portail GLOBAL PRE : une application informatique de la pièces de réemploi

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Conseil National des Professions de l'Automobile

50, rue Rouget de Lisle
92158 Suresnes Cedex
Pauline Johanet
pjohanet@cnpa.fr

contexte

Le Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA) est à l’initiative du « GLOBAL PRE » : un portail intégré accessible aux Centres agréés VHU (véhicules hors d'usage) automobiles qui propose une solution globale composée de :

  • Une nomenclature et un référentiel de pièces de réemploi communs aux utilisateurs,
  • Une gestion optimisée des stocks de pièces d’occasion,
  • Un catalogue dédié à la vente de pièces de réemploi.

Ce service a été créé pour répondre aux besoins des membres du CNPA.

 

En 2003, le CNPA est à l’initiative de la création de la société CARECO. Elle prend la forme d’une coopérative et constitue un réseau d’une centaine de recycleurs de l'automobile qui offrent un service commun aux usagers (les clients réparateurs). Ils proposent des véhicules d'occasion et un stock de pièces auto d'occasion garanties, provenant de véhicules récents (toutes marques et modèles). Entretemps, CARECO est devenu leader français de la pièce auto de réemploi.
Depuis l’arrêté du 29 avril 2009, le chiffrage de la réparation, en cas d’accident automobile, peut se faire sur base de pièces neuves et de pièces de réemploi.
Cette nouvelle réglementation a fortement intéressé les compagnies d’assurances qui sont particulièrement attachées au coût moyen du sinistre.
Le CNPA a saisi cette opportunité pour développer GLOBAL PRE : une solution globale dédiée aux Centres agréés VHU automobiles, qui facilite la gestion et l’accès à la pièce de réemploi (PRE).

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif premier de GLOBAL PRE est de créer un outil ouvert à la totalité des professionnels de la réparation automobile. Pour se faire, le CNPA a dû développer, avec l’aide d’un catalogueur, une référence universelle pour chaque pièce de réemploi et ce, indépendamment de la marque.

Au final, GLOBAL PRE offre une solution globale qui propose :

  • une nomenclature et un référentiel communs aux utilisateurs,
  • un stock mutualisé commun et accessible à tout professionnel,
  • un catalogue dédié à la vente de pièces de réemploi.

L’application est susceptible d’intéresser tous les professionnels qui ont une certification de service.

Résultats quantitatifs :

Pour cette action, les résultats sont mesurés par les indicateurs suivants :

  • Nombre de pièces détachées disponibles (stock de départ : 100 000 pièces)
  • Nombre de centres agréés VHU adhérents à Global PRE
  • Nombre d’utilisateurs de Global PRE
Résultats qualitatifs :

Facteurs de succès :
 

  • La directive européenne (2000) sur la réutilisation, le recyclage et la valorisation des véhicules à moteur a permis d’encadrer la filière, ce qui n’est pas encore le cas pour le secteur de l’électroménager par exemple.
  • L’arrêté de 2009 autorisant le double chiffrage des réparations en cas d’accident automobile a été l’élément déclenchant permettant la mise en place du GLOBAL PRE.
  • Le réseau CARECO a permis de jeter les bases de l’application Global PRE et de créer un outil qui répond aux besoins des professionnels de la réparation.
  • La force de Global PRE est de reconnaître la polyvalence des pièces indépendamment des marques.
  • L’accessibilité des pièces de réemploi permet d’améliorer le taux de recyclage si bien que les constructeurs sont devenus des alliés des recycleurs.

 

Facteurs limitants :

  • Pour réaliser l’application Global PRE, le CNPA se devait de résoudre 3 problèmes spécifiques :
  •   Assurer la traçabilité de la PRE
  •   Garantir la qualité de la PRE
  •   Garantir une qualité de service (délai de livraison, conformité de la demande, etc.)

Solutions : Les deux premiers points ont été solutionnés par la mise en place - en 1995 - d’une certification environnementale des sites. Et le point de la qualité du service a été résolu par la mise en place de la certification de service QUALICERT.

 

  • Convaincre les adhérents du CNPA de recourir à Global PRE

Solution : Communication vers les membres du Réseau CARECO.

 

  • Combattre les idées reçues pour que le grand public adhère au principe des PRE.

Solution : Soutien du législateur, actions de sensibilisation grand public.

 

Valeur ajoutée d’une approche « multi-produits » :

  • L’application Global PRE est mono-produit car elle ne concerne que le secteur de la réparation automobile.
  • Dans ce cas précis, l’objectif de Global PRE est de proposer un référentiel de pièces de réemploi dans un souci de polyvalence, en faisant abstraction des marques.

 

Valeur ajoutée d’une approche territorialisée :

  • L’application Global PRE a une vocation nationale. Le centre agréé VHU est la porte d’entrée unique au niveau du territoire. A terme, il n’est pas exclu que ce portail se développe à l’échelle européenne.
  • Le développement d’une application à l’échelle nationale permet de constituer un stock de pièces détachées « minimal ».
  • Dans la mesure où l’application permet d’introduire un critère géographique, le réparateur peut prendre en compte la notion de proximité dans son choix, mais ce n’est pas le seul. La disponibilité de la pièce détachée et le délai de livraison sont également des critères décisifs.

Mise en oeuvre

Planning :

2003 : Création de la société CARECO.

 

2009 : Arrêté de 2009 autorisant le double chiffrage des réparations en cas d’accident automobile.

 

2010-2013 :

  • La société Global PRE est créée en 2011, par un groupe de professionnels indépendants, afin de développer une application informatique de la pièce de réemploi au service des professionnels.
  • Mise en place d’un Comité de certification représenté par plusieurs collèges (dont l’ADEME).
  • Certification de services délivrée par un organisme indépendant SGS-QUALICERT (2011).
  • Mai 2012 : ouverture du capital de la société en la transformant en S.A.S. et en accueillant près de 90 nouveaux actionnaires, tous « Centres agréés VHU » croyant en la Pièce de Réemploi (PRE).
  • Elaboration d’un cahier des charges et appel d’offre afin de trouver un partenaire catalogueur parmi les 4 spécialistes identifiés (ETAI, Sidexa, Lacour et GT Motive).
  • Sélection du partenaire ETAI, éditeur historique de revues techniques (méthodes de réparation pour les professionnels de l’automobile) ;
  • Constitution d’un stock minimum de 100 000 pièces de réemploi.
  • Référencement des pièces de réemploi et élaboration du portail GLOBAL PRE.
  • Elaboration de l’outil GLOBAL CROSSING : interface dédiée à la mise en en relation des experts, réparateurs, ou tout autre acteur souhaitant travailler avec de la pièce de réemploi. Il permet de trouver les équivalences de pièces d’origine en pièces de réemploi, de chiffrer et de géo-localiser la PRE disponible dans le stock mutualisé des adhérents GLOBAL PRE afin de pouvoir réparer un véhicule.

2014 : lancement officiel du portail GLOBAL PRE

Moyens humains :
  • CNPA : un bureau avec un ETP.
  • ETAI : une équipe de 30 personnes (?) dédiée au référencement des pièces de réemploi, à l’élaboration du portail et à sa maintenance.
Moyens financiers :
  • Investissement non chiffrable : plusieurs millions d’euros en recherche et développement.
  • Pour un professionnel, l’adhésion au portail l’oblige à réorganiser la structure de l’entreprise car elle nécessite une identification et une informatisation des pièces de réemploi (Ordre de grandeur : 1,5 million par entreprise).
Moyens techniques :
  • Certification de services délivrée par un organisme indépendant SGS-QUALICERT qui atteste de la maitrise de l’environnement, des produits et déchets récupérés, avant, pendant et après traitement sur les véhicules confiés dans le respect des règles imposées. Il certifie, en outre la traçabilité et la qualité des pièces de réemploi récupérées en vue de leur commercialisation.
  • Application GLOBAL CROSSING : référentiel de pièces de réemploi issues du traitement des véhicules hors d’usage (VHU), avec un système de traçabilité permettant d’identifier les véhicules sources.
  • Portail GLOBAL PRE : application informatique qui vise à simplifier la gestion des pièces de réemploi à tous les stades du traitement du VHU tout en développant de manière significative le volume de pièces récupérées et le chiffre d’affaire de PRE. Ce portail permet de faire coïncider l’offre (stock mutualisé de pièces disponibles suite au démontage de VHU) et la demande des professionnels de la réparation en pièces de réemploi.
  • DMS : logiciel spécifique à la profession de gestion de VHU.
Partenaires moblisés :

Professionnels indépendants

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :
  • Ce type d’application est reproductible à l’ensemble des produits qui ont un référencement de pièces (ex : électroménager, téléphonie, matériel informatique).
  • D’un point de vue technique, il est envisageable qu’une marque lance ce type d’application mais son marché sera fort limité.
  • Global PRE a nécessité des moyens financiers importants qui s’apparentent à la recherche et au développement : il est important que la solution soit aussi économiquement viable.
     
Difficultés rencontrées :

-

Recommandations éventuelles :
  • Par souci de légitimité, séparer les activités commerciales et de réparation : avoir un porteur de projet qui n’est pas une marque.
  • Travailler avec des prestataires qui connaissent le marché (ex : ETAI avait déjà une expérience dans l’élaboration de catalogues  de pièces détachées neuves).