Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Programme Local de Prévention, année 5, SIRTOMAD

SIRTOMAD

Rue de l'Hôtel de Ville
BP 764
82013 Montauban
00 00 00 00 00
93 777 habitants
MIXTE

Carte d'identité du programme

Ludovic Martin
lmartin@ville-montauban.fr
103 343 habitants concernés
9 Année de réalisation
5 Nombre d'années réalisées

Témoignage de l'élu référent sur les bénéfices du programme

Le SIRTOMAD s'est engagé  dès 2010 dans une contractualisation avec l’ADEME pour mener son programme de prévention des déchets. Avant cette date, les collectivités adhérentes au syndicat mixte œuvraient déjà pour la promotion du compostage en proposant à des prix concurrentiels des bacs auprès des habitants.

Le SIRTOMAD a été une des premières collectivités de l’ancienne région Midi Pyrénées à promouvoir la collecte sélective avec la mise en place dans chaque ménage des bacs de collecte sélective, l’implantation de récup verres par quartier ainsi que des premières bornes textiles. D’autre part, les équipes d’animateurs du SIRTOMAD ont développé un programme de sensibilisation des scolaires depuis une dizaine d’année qui porte ses fruits puisque certaines classes ont adhéré et continuent à adhérer au programme éco-écoles dans le domaine des déchets.

Ce programme a évolué en intégrant l’extension des consignes de tri des plastiques et des actions de réduction des déchets comme le compostage, non plus individuel mais en pied d’immeuble, et le compostage partagé dans les quartiers ou la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Ainsi, la prévention des déchets est devenue au fil de ces 5 dernières années (2010-2015), un axe majeur des actions du SIRTOMAD, avec pour objectif de réduire les ordures ménagères et assimilées de 7 % d’ici à 2015.

Notre programme s’est construit autour d’actions impactantes incluant un important volet communication et des actions phares telles que le rallye citoyen en association avec l’Education Nationale et la Délégation militaire départementale.

Pour ce faire, nous avons associé de nombreux partenaires et relais afin de construire et réaliser un programme d’actions envers tous  les habitants du territoire.

Même si toutes ces actions ne présentent pas le même degré d’avancement, les chiffres témoignent dans la globalité d’un bilan satisfaisant : la prévention des déchets est bien assimilée et l’engagement de réduction de 7 % des OMA est atteint. Cette prévention a de nombreux autres mérites tels que la diminution des coûts de traitement ce qui n’est pas négligeable pour les collectivités dans un contexte de restriction budgétaire important.

Elu référent : Mme Berly - vice présidente du SIRTOMAD

Les performances du programme

Indicateurs Valeurs pour 2009 Objectifs pour la fin du programme Valeurs réalisées
2011 2012 2013 2014 2015
Production de déchets
en kg/hab
OMA 427,80 397,90 400,70 404,30 406,50 400,80 397,50
DMA 547,50 535,50 538,10 503,90 515,50 516,70 522,10
Nombre d'équivalents temps plein de l'équipe projet   2,40 1,60 2,35 2,35 2,45 2,25
Nombre de partenaires mobilisés   27 10 15 50 75 99
Nombre de relais mobilisés   36 15 30 68 89 227
Coût annuel du programme par habitant     0,99 1,1 1,57 1,74 1,81
Coût aidé annuel de gestion des déchets par habitant     21,11 24,29 32,68 27,21 29,22
Réalisation d'une enquête auprès des ménages

Résultats des enquêtes :

Deux enquêtes / sondages téléphonique ont été réalisés, auprès d'un panel représentatif du territoire de 500 personnes.

Ces deux sondages ont été réalisés en septembre 2012 et octobre 2014.

Les résultats du 2ième sondage sont très proche du 1er sondage. Cela marque une constance des connaissances sur la prévention et des pratiques des habitants en matière de réduction des déchets. Un certain engouement est parfois exprimé pour certaines actions comme le compostage collectif.
La notoriété du SIRTOMAD est stable.

Les habitants sont familiers avec le compost et sa pratique. Ils s’avèrent globalement enthousiastes à l’idée d’utiliser un composteur collectif.

Dans leur consommation, les habitants interrogés portent une attention particulière au gaspillage alimentaire et sont de plus en plus nombreux à s’intéresser aux ateliers proposés sur cette thématique.

Les gestes d’achat éco-citoyens comme ceux de réemploi sont connus de ces habitants, même si tous ne sont pas réalisés de façon majoritaire au sein de la population.

Une confusion s’opère dans l’esprit des habitants entre réduction et gestion des déchets. Si les habitants sont familiers des gestes de prévention - exception faite peut-être de la vigilance à apporter aux emballages lors des achats –, ils ne semblent pas pour autant les dissocier des actions de tri.

Les plus jeunes sont un public à privilégier : tant sur la communication autour du compost, que pour les ateliers organisés par le SIRTOMAD.

Une information est particulièrement souhaitée sur les réflexes à adopter lors des courses pour limiter la quantité d’emballages achetés. Sur ce sujet, non seulement les pratiques des habitants interrogés sont plus en retrait comparativement au niveau national, mais les habitants sont également très en demande d’informations.
 

Analyse des résultats par la collectivité

La production de déchets pour les habitants du territoire du SIRTOMAD s’élevait, en 2009, à 427,8 kg/an/hab.

En 2015, elle est désormais de 397,5 kg/an/hab.

On observe une réduction de -7,1% qui a permis d’éviter la production de 3100 tonnes de déchets sur le territoire entre 2009 et 2015.

Malgré une population en constante croissance démographique entre 2009 et 2015 (10 000 habitants de plus sur l'ensemble du territoire), la production (en kg/an/hab) d’ordures ménagères résiduelles a baissé de -8,6 % entre 2009 et 2015.

 

La réduction des déchets permet à la collectivité de réaliser des économies financières conséquentes (320 600 € économisés en coût de traitement des ordures ménagères sur la durée du programme de prévention) du fait de la réduction des déchets à traiter et de l’acheminement en moins jusqu’à l’incinérateur ou le quai de transfert pour les déchets recyclables.

Mobilisation des acteurs du territoire

Partenariat mis en oeuvre :

La dynalique partenariale du territoire ne fut pas forcément très simple à développer sur le territoire du SIRTOMAD du fait de la méconnaissance du syndicat et de son activitée.

Néanmoins, au fil des 5 années du programme, des rencontres individuelles et de la communication réalisée sur les actions du programme, de nouveaux partenariats sont nés. En voici, les principaux partenaires du programme repris ci-dessous : 

 

  1. CPIE Quercy Garonne :
    • développement des pratiques de compostage en restauration collective (fiche action n°1)
    • développement des pratiques de compostage en quartier et/ou pied d'immeuble(fiche action n°1)
    • sensibilisation du grand public à l'éco consommation(fiche action n°4)
    • Lutte contre le gaspillage alimentaire en milieu scolaire (fiche action n°2)
    • Réduction des déchets alimentaires : 3 sites de poulaillers mis en place en maison de retraite et IME (fiche action n°2),
  2. Syndicats de copropriété / Bailleurs / Association(s) de quartier : partenaires technique et humain pour le développement des pratiques de compostage en quartier et/ou pied d'immeuble(fiche action n°1)
  3. Guides composteurs : promotion des pratiques de compostage (fiche action n°1),
  4. Cuisine centrale de Montauban : Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les écoles (fiche action n°2),
  5. Pôle Senior / Centres sociaux : Promotion des pratiques de compostage / lutte contre le gaspillage alimentaire (fiche action n°1 et n°2),
  6. Grande Distribution : Promotion des gestes d'éco consommation et de lutte contre le gaspillage alimentaire (fiche action n°4 et n°2),
  7. Conseil Municipal Jeune de Montauban : lutte contre le gaspillage alimentaire (fiche action n°2),
  8. CCI Tarn et Garonne : structure engagée dans une "démarche verte" pour la réduction de la consommation de papier (fiche action n°3),
  9. Le Relais / Emmaus 82 : acteur du réemploi et de la valorisation des textiles (fiche action n°5 et n°12),
  10. ESAT du PECH Blanc : Gérer la logistique des prêts de gobelets lavables + machine à lave verres pour promouvoir la réduction des déchets (fiche action n° 16),
  11. Etablissements scolaires en démarche "éco école / Labelisation E3D" : promotion des pratiques de compostage et de lutte contre le gaspillage alimentaire,
  12. Mairies des communes adhérentes au SIRTOMAD : Promotion de l'autocollant stop pub (fiche action n°8)
  13. Service(s) communication des collectivités adhérentes : réalisation d'articles/relation presse (fiche action n°17),

 

Voir le lien : http://www.optigede.ademe.fr/fiche/composteur-de-quartier-avec-jardin-aromatique

Relais mobilisé :

Au fur et à mesure de l'avancement du programme, la communication sur les actions engagées a permis de multiplier les relais sur le territoire. On observe ce phénomène, au regard des indicateurs du programme et particulièrement l'indicateur I07 ("pourcentage de relais mobilisés sur le territoire") du programme.

 

Une personne, une association, un club sportif, un bailleur, un restaurateur, un organisateur d'évènement....etc peut être un relais mobilisé sur une thématique et essaimer ses connaissances à son entourage. De fait, un relais peut aussi sensibilisé et lui même trouver de nouveaux relais pour le programme de prévention. En ce qui concerne les relais identifités par le SIRTOMAD, voici ci dessous une liste non exhaustive des relais principaux :

 

  • Les restaurateurs traditionnels du territoire (action des gourmets bags)
  • L'ODAC (Office de l'artisanat et du commerce de Montauban) / association des commerçants des centres villes (Castelsarrasin/Moissac) : (action sur la suppression des sacs plastiques à usage unique),
  • Les chambres consulaires (CCI 82 et CMA 82) : contact avec les associations de commerçants du territoire, les restaurateurs, les artisants,
  • Etablissements scolaires en démarche "éco école",
  • Organisateurs d'évènements : utilisation des gobelets lavables du SIRTOMAD,
  • Collectivités adhérentes au SIRTOMAD,
  • Associations environnementales et de quartiers,
  • Union sportive Montalbanaise rugby,
  • Pôle petite enfance,
  • Commerces de grande et moyenne surface.
Voir le lien : http://www.optigede.ademe.fr/fiche/lutte-contre-le-gaspillage-alimentaire-en-par...

Action éco-exemplaire réalisée :

En lien avec l'opération des services témoins réalisée en 2013 dans 7 services au total parmis les collectivités adhérents, voici les gestes qui ont été appliqués suite à l'opération :

 

  1. Je configure mes imprimantes /copieurs étages par défaut en impression recto-verso, impression sécurisée en rétention, impression en noir et blanc,
  2. Je réutilise comme papier de brouillon le verso des erreurs d'impression,
  3. J'utilise les documents numériques plutôt que les supports papiers pour les réunions de travail,
  4. j'évite d'imprimer les mails et travaille en mode dématérialisé,
  5. Je préconise l'archivage informatique plutôt que l'archivage papier,
  6. J'imprime de préférence en 2 pages par feuille (selon l'utilité du document et pour une lisibité correcte),
  7. Je privilégie la relecture à l'écran des documents word en utilisant l'outil "suivi des modifications",
  8. Je paramètre mon fax en mode dématérialisé (paramétrage à faire avec une adresse mail),
  9. Je comptabilise le nombre de ramettes de papiers blancs A4 utilisé sur une année dans mon service.
  10. Je privilégie l'utilisation du copieur partagé plutôt que mon imprimante individuelle couleur,
  11. J'envoi les convocations aux réunions par mail plutôt qu'en version papier.

 

Suite à cette opération test, il n'y a pas eu de suivi des pratiques de ces gestes. 

L'objectif serait à terme d'essaimer ce genre d'opération via "une sensibilisation/formation" du personnel administratif, dans les administrations publiques comme la préfecture, DDT, trésor public ...etc.

Ce projet sera repris dans le cadre de l'appel à projet "territoire zéro déchet zéro gaspillage" avec plus de liant et de partenariat(s) entre les structures administratives pour obtenir un territoire "zéro déchet".

Voir la fiche action : Opération des services témoins : réduction de la consommation de papier de bureau

Les actions du programme

Nombre d'actions prévues dans les 5 thèmes

Thème Nombre
d'actions
Exemple d'actions
Sensibiliser les publics à la prévention 2 lutte contre le gaspillage alimentaire en partenariat avec des restaurateurs
Eco-exemplarité de la collectivité 1 Composteur de quartier avec jardin aromatique
Actions emblématiques nationales 1 Composteur de quartier avec jardin aromatique
Evitement de la production de déchets 1 Promotion des évènements pauvres en déchets (gobelets lavables + machine lave verre)
Prévention déchets entreprise
et déchets dangereux
0

Voir les 5 fiches action OPTIGEDE de l'acteur réalisées dans le cadre de ce programme

Le regard de l'ADEME

A partir d'un programme initial riche (trop) de  20 actions, le SIRTOMAD a su progresser tout au long des 5 ans en veillant à prioriser les actions soit impactantes, soit soutenues par les acteurs locaux pour plus d'efficacité.

Une des réussite du programme est en effet la mise en place d'une réelle dynamique partenariale sur le territoire, permettant au SIRTOMAD  de travailler avec de nombreux nouveaux acteurs et relais et d'accroître ainsi considérablement sa notoriété.

Le SIRTOMAD a su ainsi atteindre l'objectif de réduction des OMA, et surtout faire baisser et maîtriser le flux d'OMR orienté vers l'usine d'incinération.

Lauréat de l'appel à projet Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, le SIRTOMAD poursuit son engagement dans la réduction des déchets et l'économie circulaire.