Préparer l’opération

Étape 1 : Désigner un porteur de projet

Une collectivité (ou une association en concertation avec la ou les collectivité[s]) qui souhaite mettre en place ou reconduire une opération Stop Pub doit préalablement désigner le porteur de projet à qui cette mission sera précisément confiée.

Il est souhaitable que cette opération Stop Pub se développe dans le cadre d’une politique globale de prévention des déchets des ménages (en référence aux plans et programmes de prévention des déchets).

Outil 1.1 : rôle du porteur de projet 

Cet outil a pour objectif de faciliter l’identification du porteur de projet. Pour cela il décrit les compétences qui lui sont nécessaires et le rôle qu’il devra jouer au sein de la collectivité ou de l’association. Ce porteur de projet pourra être désigné en interne ou en externe (accompagnement par un Bureau d’Études).

Afin de renforcer les compétences du porteur de projet, l’ADEME vous invite à consulter son catalogue de formation à disposition des collectivités et des associations notamment sur le thème de la prévention de la production des déchets.

Documents ressource :

Étape 2 : faire un état des lieux initial

L’état des lieux initial est indispensable. Il permet d’évaluer la situation de départ, sur le territoire étudié, concernant notamment :

  • le taux d’équipement des boîtes aux lettres en divers autocollants ;
  • le ou les modes d’émission et de distribution des INA ;
  • les flux distribués ;
  • les déchets d’INA collectés et traités.

La collectivité a tout intérêt à effectuer cette analyse initiale en concertation avec les acteurs locaux impliqués (annonceurs, distributeurs, associations...) sur son territoire de façon à évaluer la pertinence de l’opération envisagée.

Pour les collectivités soumises à l’obligation de réalisation d’un PLPDMA, cette partie recoupe le diagnostic de territoire lors de l’élaboration du programme.

Si le taux d’équipement des boîtes aux lettres constaté localement est jugé suffisant pour ne pas engager d’opération Stop Pub, il semble toutefois pertinent d’évaluer les attentes des citoyens, de connaître les acteurs et leurs pratiques et de pérenniser et/ou suivre l’évolution de ce gisement d’évitement (cf. étape 10).

Outil 2.1 : évaluation du taux d’équipement initial en autocollants 

Cet outil propose une méthodologie par relevé en porte-à-porte pour déterminer l’un des chiffres clés de l’opération : le taux d’équipement des boîtes aux lettres en autocollants Stop Pub.

Document ressource : 

Outil 2.2 : organisation locale de la distribution des imprimés non adressés

L’objet de cet outil est de connaître l’organisation des différents acteurs de la distribution des INA sur son territoire afin de les sensibiliser et/ou les associer à la démarche.

Document ressource :

Outil 2.3 : évaluation des flux d’INA et des flux de déchets résultants des INA 

Cet outil identifie les principaux flux et propose des moyens pour les évaluer.

Documents ressource :

Sites à consulter :

Étape 3 : Définir des objectifs et des moyens

Les résultats de l’état des lieux initial permettent d’identifier les pistes de progrès et d’en déduire les objectifs à atteindre.

L’objectif prioritaire d’une opération Stop-Pub doit être d’assurer que 100 % des foyers ne souhaitant pas recevoir d’INA soient satisfaits.

Des objectifs complémentaires peuvent également être retenus, quant au mode d’émission ou de diffusion des imprimés, à l’information et à la sensibilisation des habitants, etc., dans la mesure où ils visent une diminution effective des tonnages d’imprimés produits par les annonceurs et éliminés par la collectivité.

Ces objectifs peuvent être déduits de l’état des lieux initial et doivent être, dans la mesure du possible, quantifiés.

La définition de ces objectifs permet d’effectuer une première estimation des moyens à mettre en œuvre (moyens humains et matériels, temps nécessaire pour atteindre les objectifs).

Outil 3.1 : évaluation de la proportion de foyers ne désirant pas recevoir d’imprimés publicitaires et n’étant pas équipés de Stop pub

Pour répondre au premier objectif (cf. étape 3 : définir des objectifs et des moyens) il s’agira d’apporter une réponse à 100 % des foyers ne souhaitant pas recevoir d’INA. C’est à dire faire en sorte que tous ces foyers puissent apposer un Stop pub sur leur boîte aux lettres.

Cet outil va permettre d’évaluer le nombre de foyers ne souhaitant pas recevoir d’INA. C’est le potentiel local de l’opération Stop Pub.

Documents ressources :