Aller au contenu
Aller au menu
Recherche
Aller au pied de page

Outils pour les collectivités

Les activités de réparation permettent d’offrir une nouvelle vie à un produit lorsque celui-ci est en panne ou détérioré.

La réparation est donc une composante importante de la prévention, en permettant d’allonger la durée de vie des produits et des équipements et en retardant ainsi l’arrivée du déchet.

A la différence de la notion de réemploi, les activités de réparation se distinguent par l’utilisation d’un produit usagé en tant que « déchet ».

 

Compte tenu de l’importance du secteur sur le plan économique, les acteurs de la réparation, en plus d’être plus nombreux que ceux du réemploi, sont davantage hétérogènes et dominés par des structures privés. Ainsi, les particuliers font partie des acteurs, au même titre que les fabricants, les distributeurs, les acteurs de l’économie sociale et solidaire, puis enfin les réparateurs indépendants. Tous, jouent un rôle clé dans le développement du secteur de la réparation.

Parallèlement aux initiatives menées par ces acteurs, les collectivités ont également un rôle à jouer dans le développement du secteur de la réparation.

 

Vous trouverez ci-après, réalisées à partir d'initiatives de terrain regroupées par catégorie d'action :
- une fiche méthodologique, permettant de faciliter la reproductibilité d'une initiative
- une fiche de synthèse, présentant les grands enseignements tirés des retours d'expérience
- des fiches actions décrivant chacune une initiative menées par différents types d'acteur dont des collectivités.

 

Voir aussi la synthèse présentant la diversité des des actions menées sur ce thème par les plans et programmes de prévention (mars 2017).

Réaliser un guide / annuaire / site Internet dédié au réemploi et la réparation

 

Organiser une manifestation grand public  «Journée de la réparation»
 
Sensibiliser des scolaires et périscolaires à la thématique du réemploi et de la réparation

 

Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation

 

Organiser des collectes séparées préservantes en vue d'activité de réemploi et de réparation

 

Organiser des ateliers d’autoréparation pour le grand public

 

Mener des actions éco-exemplaires dans le domaine de la réparation et du réemploi
 
Construire des partenariats innovants entre collectivités et associations
 
Remarques :
L'ADEME remercie les partenaires qui ont participé à l'élaboration de ces outils.
Afin que ceux-ci soient évolutifs et répondent aux attentes de leurs utilisateurs, merci d'adresser vos remarques à Marie HERVIER.
Par ailleurs, n'hésitez pas à faire part de vos retours d'expérience sous forme de fiche action-résultat OPTIGEDE.
Mise en ligne en octobre 2014