Aller au contenu
Aller au menu
Recherche
Aller au pied de page

Outils pour les entreprises

Quelles actions mettre en place

Vous trouverez dans cette partie des exemples d'actions à mettre en oeuvre au sein de votre entreprise, classées selon les fonctions ou activités suivantes :

Bureau responsable

 

Travailler sur les activités de bureau est incontournable pour toute entreprise qui s'inscrit dans une démarche éco-responsable.

 

Actions Exemples

► Acheter prioritairement des matériels et des équipements éco-responsables pour le bureau par exemple

► Privilégier la dématérialisation, imprimer recto-verso, réutiliser les feuilles de brouillon

► Privilégier les mugs à la place des gobelets plastiques

► Organiser des évènements (réunions, pots,…) en limitant les déchets générés

L'entreprise Evesa a réduit de 60 % ses consommations de papier en moyenne par salarié malgré une augmentation d'effectif, grâce à l'installation de collecteurs centralisés et en sensibilisant les salariés par une campagne de communication et d'information.

Ressources :

 

Guide l’éco-responsabilité, consommation durable et déchets, zoom sur les papiers

 

Marketing R&D
Les fonctions du marketing et R&D agissent sur le design des produits, sur la définition de leur fonctionnalités et sur la vente par le biais de la communication. A ce titre, elles ont un rôle très important dans la prévention des déchets. 

 

Actions Exemple
► Optimiser la consommation de matières

L'entreprise Kindy a pu réduire ses déchets de coupes de fil en privilégiant des chaussettes unies sans motifs « fantaisies » pour leur gamme éco-conçue. 

Autres actions proposées :
 

► Adopter une démarche de communication responsable pour vendre ses produits

► Favoriser la vente de services plutôt que de produits

► Allonger la durée de vie des produits

►Réduire la taille ou le poids des produits ou de leurs emballages

► Choisir des matériaux peu impactants pour l’environnement (biodégradables, recyclables ou moins toxiques par exemple)

► Optimiser l'utilisation du produit

► Diminuer l’impact en phase d’utilisation : optimiser les conditions d’utilisation pour prolonger la durée de vie du produit

►Développer la maintenance, la réparation du produit

► Favoriser via les modes d’emploi, manuels, une utilisation du produit respectueuse de l’environnement et proposer des bonnes pratiques de comportement

 

Ressources :

 

Consulter le site ADEME regroupant les outils à disposition dans le domaine de l’éco-communication.

Pour aller plus loin, l’entreprise peut faire de l’éco-conception : www.ademe.fr/eco-conception

 

Achats
La fonction achat gère les choix d'approvisionnement (mode de livraison, choix des produits et fournitures), elle est ainsi en relation avec les autres fonctions et joue un rôle clé dans la démarche de prévention. 

 

Actions Exemples
► Réduire les suremballages ou les emballages non indispensables 

L'entreprise Facom a travaillé avec ses fournisseurs à la diminution des emballages cartons et l'utilisation de cartons réutilisables ce qui génère une économie de 3 k€ par an.

► Changer de produit ou de matières premières
- Remplacer certains  produits  par des produits alternatifs qui ont une durée de vie plus longue
- Remplacer des  produits toxiques par des produits alternatifs générant des résidus moins dangereux (analyse des fiches de sécurité)
- Éviter de mélanger des déchets toxiques avec des déchets banals voire inertes
- Acheter prioritairement des matériels et des équipements éco-responsables pour le bureau par exemple
Pensez aux produits éco-labellisés.
 

L'entreprise Pechiney aviatube a économisé 13 200 € / an de coût de traitement en remplaçant le trichloréthylène (100 t / an produisant 15 t de déchets chlorés) des installations de graissage et dégraissage par une lessive aqueuse non polluante et non toxique.

► Mettre en place des solutions de reprises : négocier avec son fournisseur la reprise des déchets ou des emballages

L'entreprise Materlignes économise 50 t/an de déchets de palettes (soit une réduction de 65 %) par la mise en place d'emballages navettes avec les fournisseurs. Elle revend ou broie le reste.

Autres actions proposées :

►Être livré en vrac ou dans des contenants plus volumineux

►Utiliser un système de contenants réutilisables en rotation (emballages navettes).

Ressources :

 

Consulter la boîte à outils achats responsables qui rassemble un ensemble de documents et d’outils dans l’objectif de faciliter la sensibilisation, l’appropriation et le passage à l’acte des acheteurs privés, dans le déploiement d’une démarche d’achats responsables au sein de leur entreprise, qu’elle soit une PME ou un grand groupe.

 

Production
. La fonction Production intervient dans l’identification et la mise en application de nouveaux processus permettant d’éviter des déchets

 

Actions Exemples

►Informer / former le personnel
 

Revoir son organisation interne avec les collaborateurs directement concernés :
- faire un état des lieux des postes de pertes
- mettre en place un groupe de travail relatif aux optimisations possibles de gestion ou de planification
- former / sensibiliser aux meilleurs gestes aux postes de pertes

L’entreprise SOPREMA a réduit de plus de 10 % les déchets issus de la production (rouleaux bitumeux) en sensibilisant et intéressant le personnel sur la baisse du taux de chute.

►Réutiliser en interne
 

Réutiliser ses emballages, ou ses chutes de production
Développer le « recyclage » interne : réutiliser en interne quand cela est possible les pertes matières, les sous-produits et les rebuts.
 

L'entreprise Anett revend ses articles en fin de vie, adapte la dose de produit chimique en fonction des textiles à traiter, récupère les eaux de rinçage pour réutilisation, a réduit les emballages (housses tissus) et réutilise les cintres récupérés chez les clients.

 

 

► Agir sur les emballages L’entreprise Sotradel gagne 2,7 k€ par an en remplaçant ses chips de calage en polystyrène par du carton broyé en interne.

Autres actions proposées :

 

► Améliorer le procédé
- Acheter des machines plus performantes et produisant moins de pertes
- Optimiser les réglages des machines existantes afin de baisser les rebuts de production
- Supprimer une étape de production superflue
- Mettre en place un traitement interne des effluents, des circuits fermés, une concentration des  produits, une séparation des polluants

 

► Assurer une maintenance régulière : une maintenance régulière des installations permet d’éviter les pannes à l’origine de rebuts et de lots non-conformes.
 

► Changer totalement de technologie
 

L’identification des étapes générant des déchets et le suivi des quantités produites sont indispensables non seulement pour choisir les actions les plus efficaces mais également pour mesurer l’impact des actions de prévention et les bénéfices associés. Ces résultats permettront aussi la valorisation en interne et en externe de l’entreprise.

 

Dans ce cadre, il peut être utile d'utiliser la méthode de comptabilité des flux des matières (MFCA) qui permet de réduire simultanément impacts environnementaux et coûts des déchets.

Voir aussi les 10 exemples d'entreprises suivies par l'ADEME qui ont utilisé cette méthode.

Ressources :

 

Le site Réduisons nos déchets propose des outils et des supports
La fiche « Mobiliser l’entreprise en interne » (pdf - 855.82 Ko) explicite les étapes de la mobilisation du personnel 
Une fiche méthode détaille les aspects à prendre en compte pour agir sur les emballages.

 

Logistique
La fonction Logistique, en intervenant sur les produits vendus par l’entreprise, contribue à réduire les déchets
Actions Exemple

► Diminuer les invendus
- Soigner la manutention des marchandises
- Améliorer la gestion des stocks des produits avec des dates de péremption

 

Le magasin Leclerc de Templeuve a réduit par 3, en valeur, la mise en rebut d’aliments de certains rayons rien qu’en les réorganisant. En 2012, 6 tonnes de fruits non commercialisables ont été transformés en smoothies et en 2013, plus de 100 tonnes seront données aux associations.

Autres actions proposées :
 

► Optimiser le conditionnement
- Livrer en emballages réutilisables ou proposer la reprise de l'emballage (emballage « navette »)
- Livrer en vrac ou dans de plus grands contenants
- Supprimer les suremballages ou les emballages non indispensables
- Optimiser le taux de remplissage

219 exemples

 

En complément des exemples ci-dessus, vous pouvez consulter ce fichier, qui recense différents exemples d'actions menées par des entreprises afin de réduire la production de déchets en interne, ayant fait l'objet d'une publication préalable :        

 

Prévention des déchets - Recensement des actions menées par les entreprises (xls - 472 Ko)

                                              

Il s'agit d'un outil Excel, dont les modalités d'utilisation sont précisées dans l'onglet Introduction. Il est possible de filtrer le contenu uniquement sur la fonction qui vous intéresse.

 

Vous trouverez des informations sur les différents types d’actions, types de déchets, taille de l’entreprise, région,

haut de page