Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Une stratégie d’optimisation de la politique déchets grâce à une analyse fine des coûts

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

C.C. de Feurs en Forez

13 Avenue Jean Jaurès
42110 Feurs

contexte

La Communauté de communes de Feurs en Forez s’étend sur un territoire de 183 km2 d’habitat mixte à dominante rurale, et représente 12 communes : Chambéon, Civens, Cleppé, Feurs, Marclopt, Poncins, Pouilly-lès-Feurs, Salt-en-Donzy, Saint-Cyr-les-Vignes, Saint-Laurent-la-Conche, Salvizinet et Valeille. La Communauté de communes de Feurs en Forez a la compétence de la collecte et du traitement des déchets ménagers pour les 12 communes membres.

 

Pour la Communauté de communes, la Matrice a servi, dans un premier temps, à identifier les coûts par flux, à rassembler les informations, identifier les dépenses et les recettes, et, dans un second temps, à procéder à une analyse fine des données afin de mettre au point une stratégie d’optimisation de sa politique déchets. La prochaine étape sera la mise en œuvre de process pour agir d’un point de vue concret.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Identifier les postes sur lesquels agir pour maîtriser les coûts.
  • Guider les choix lors de la rénovation de la déchetterie. 
Résultats quantitatifs :
  • Bouleversement d’une croyance de la collectivité : c’est la gestion des OMR et non la collective sélective qui est le poste le plus cher. Il représente 55 % du coût des différents flux de déchets, soit 40 €/hab, sur un coût tout flux confondu de 73 €/hab. Il existe encore des marges de manœuvre car les quantités collectées sont relativement élevées et il convient dès à présent d’anticiper l’augmentation des coûts de collecte et de traitement des OMR à moyen terme.
  • En positionnant les coûts de la collectivité par rapport à ceux du référentiel national des coûts, la collectivité a identifié que le coût des déchets en déchèterie est supérieur à la fois en €/hab et en €/tonne : 25 €/hab, contre 18 €/hab en moyenne nationale ; 129 €/tonne contre 116 €/tonne en moyenne nationale. Il en va de même pour les quantités : 191 kg/hab contre 167 kg/hab en moyenne nationale.
  • La Matrice des coûts a permis d’identifier des coûts élevés pour une déchetterie très vétuste. Une matrice dédiée à la déchetterie va être développée.
Résultats qualitatifs :

La mise en place de la Matrice des coûts a permis d’initier et nourrir un dialogue de qualité au sein des différents services de la Communauté de communes sur la politique déchets, mais aussi avec les élus. 

Mise en oeuvre

Planning :
  • 2011 : formation à la Matrice des coûts et ComptaCoût® en binôme : responsable déchets et comptable pour une double approche de la gestion des déchets, avec l’objectif de remplir la matrice 2011 pour septembre 2012.
  • Années de remplissage de la Matrice : 2011, 2012 (en cours).
Moyens humains :

2 personnes : responsable service et comptable

Moyens financiers :

Temps passé pour remplir matrice soit 1 semaine ETP pour 2 personnes

Moyens techniques :

Sans objet

Partenaires moblisés :

ADEME

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette opération est reproductible sur d’autres territoires.

Difficultés rencontrées :

Sans objet

Recommandations éventuelles :

Une fiche de procédure a été réalisée en interne, pour que le remplissage de la Matrice des coûts garde sa cohérence d’une année sur l’autre et ne dépende pas d’une seule et même personne. Elle comprend également quelques préconisations pour les années suivantes, qui fonctionnent tel un « pense-bête ».

 

« Exploiter les données de la Matrice des coûts nous permet de confirmer ou bien au contraire de remettre à plat notre politique déchets. La Matrice des coûts nous offre aussi la possibilité de ne pas rester sur des idées préconçues en matière de coûts de collecte ou de tri sélectif, et de s’atteler en priorité aux plus gros postes d’économie. » (Sandrine Lafougère, responsable du service Gestion des déchets, Communauté de communes de Feurs en Forez)