Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Test des changes lavables pour adultes

C.A. Pays Voironnais

40, Rue Mainssieux
38511 Voiron

contexte

La Résidence « Les Edelweiss », est un établissement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) située au centre ville de Voiron (38).

Cet établissement, privé et associatif à but non lucratif, a ouvert ses portes en juillet 1989. Le Conseil Général de l’Isère fixe les prix de journées sur proposition du Conseil d’Administration.

L’établissement peut accueillir jusqu’à 102 résidants (personnes seules ou en couple) dont 6 lits d’accueil temporaire et 14 lits pour handicapé visuel.

En 2012, l’établissement accepte d’être le terrain d’expérimentation dans l’utilisation de protections lavables. Cette opération est coordonnée par l’ADEME, le CG 38 et le Pays Voironnais et accompagnée par un Bureau d’Etudes.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Pour L'ADEME, le Conseil Général 38 et le Pays Voironnais l'objectif est d'expérimenter un système de change lavable en EHPAD dans le cadre des actions de prévention et de réduction des déchets.

L’industrie du change lavable est peu consommatrice en produits chimiques et induit une diminution de la production de déchets par la réutilisation des changes.

Pour l’EPHAD les objectifs sont de s’inscrire dans une démarche environnementale et de réduire le poste budgétaire afférant  à l’achat des protections jetables qui est évalué à 18 000 €/an.

L’introduction des changes jetables permet de participer à l’objectif de réduction des déchets.

Résultats quantitatifs :

 

Sur 8 semaines d’expérimentation : 50% des changes demeurent tâchés.

En raison des nombreuses fuites, les aides soignantes ont dû faire face à une augmentation importante du nombre de changes : 2 à 3 fois plus important qu’avec les changes jetables.

Importante augmentation du temps de travail journalier se décomposant comme suit :

45 min à 1h30 de lavage supplémentaire

2 h (3 à 4 cycles) de séchage : avec des changes qui sont encore parfois humides

 Étendage des protections imperméables

30 min de pliage journalier

En raison des nombreuses fuites, augmentation de la charge habituelle avec 3 machines supplémentaires pour le linge personnel.

Augmentation d’1 à 2 machines par jour pour les draps, couverture et linges de toilette.

Odeurs importantes dans les sacs de changes souillés, en raison notamment de la présence de selles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultats qualitatifs :

·  Début d’expérimentation en avril 2012 après accord des familles, avec 7 patients

·  L’introduction des changes lavables n’a pas modifié les habitudes des professionnels, le temps de change d’une protection jetable ou lavable est le même (attention tout de même le patient ne peut être changé debout)

·  En revanche les fuites récurrentes sur les patients ont considérablement augmenté le temps de travail des lingères et des aides soignantes avec la nécessité d’un change complet

·   Les patients font remonter un sentiment de change confortable mais avec la sensation de « mouillé » qui persiste.

·   Change complet trop volumineux pour être utilisé la journée

·   Difficulté de séchage des changes lavables

Mise en oeuvre

Planning :

Juillet 2012 :

·         Réunion d’information avec personnel de la maison de retraite pour choisir les types de changes lavables à commander suivant le type d’incontinence

·         Retours aux fabricants pour ajuster les produits

Septembre 2012 :

·         Recherche de 10 patients testeurs

·         Commande des changes auprès des différents fabricants par le biais de Locacouche

Décembre 2012 :

·         Formation du personnel soignant et des lingères avec présentation des changes retenus

·         Étiquetage et lavage des changes pour atteindre un taux d’absorption maximal

Avril 2013 :

·         Début du test (beaucoup de retard suite à de graves difficultés de personnel et de réorganisation interne)

Moyens humains :

·         L’utilisation de changes lavables entraîne une surcharge de travail pour le personnel soignant en raison principalement des fuites qui ont été constatées (mauvaise position du voile de protection, change trop tardif la nuit…) et qui nécessitaient des changes complets et des déplacements plus fréquents en lingerie pour éviter de stocker les changes sales.

·          Concernant les lingères il a été évalué une augmentation de 4h de temps de travail journalier (lavage, séchage, étendage et pliage)

Moyens financiers :

Le Pays Voironnais a pris à sa charge les frais de location des changes lavables pour un montant de 3 972 €.

L'Ademe et le Conseil Général ont financé l'étude auprès du bureau d'étude.

Moyens techniques :

Aménagement du chariot pour le linge et du circuit du linge.

Au total ce sont 90 changes de marques différentes qui ont été commandées, 1200 feuilles de papier de protection, 20 sacs de stockage imperméables mis à disposition. Le lavage des changes avant utilisation a été réalisé 3 fois (NB : nombre de lavage insuffisant pour gagner en absorption maximale, l’établissement a lavé encore entre 2 et 3 fois les changes avant utilisation par les patients).

Partenaires moblisés :

Ademe

Conseil Général

Locacouche

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

La démarche de remplacement des protections jetables par des changes lavables est reproductible dans les conditions suivantes :

·         Implication du personnel dans la réflexion du projet,

·         Choix d’un nombre limité de patients pour débuter l’expérimentation,

·         De préférence des patients en incontinence légère ou moyenne pouvant donner leurs impressions,

·         Tester plusieurs changes sur un même patient pour s’adapter à sa morphologie,

·         En amont de l’expérimentation, prendre le temps de laver en nombre suffisant (entre 6 et 8 fois) les changes lavables pour gagner en absorption,

·         Être vigilant à la pose du voile de protection et aux parties imperméables des changes pour limiter les fuites,

·         Bien veiller à l’état cutané de la peau des patients.

Difficultés rencontrées :

Première expérimentation en France menée à son terme, même si les résultats ne sont pas concluants.

Recommandations éventuelles :

Pour les changes :

·         Gagner en épaisseur tout en réduisant le volume,

·         Eviter les points de frottements avec la peau et la surcouche imperméable,

·         Eviter les scratchs ou plis en contact avec la peau,

·         Travailler avec un tissu respirant et imperméable (pour limiter la sensation « mouillé »),

·         Innovation sur le témoin de saturation (encre labellisée, en innocuité avec la peau),

·         Travailler sur le coloris de l’intérieur du change (coloris sombre) pour masquer le taché du change (tâché ne veut pas dire sale)