Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Sensibilisation sur l'utilisation et le devenir des produits toxiques : quelques alternatives

Sevadec

Bp 20
281, Rue Jacques Monod
62101 Calais
Nicolas Landry
nlandry@sevadec.com

contexte

Les déchets toxiques ont un impact négatif sur l'environnement et sur la santé humaine. Il s’agit d’objets usagés ou périmés, des substances toxiques, des rejets nocifs dans l'air, dans l'eau ou la terre et des restes de produits dangereux... Ils sont nombreux, variés, et peuvent être des déchets ménagers, des déchets industriels, des déchets issus des activités de soins, etc. (DASRI : Déchets d'Activités de Soins à Risques Infectieux).

 

Dans une perspective de développement durable, et dans le cadre de notre programme local de prévention des déchets, il s'agit d'éviter l'utilisation des objets ou des produits qui génèrent des déchets toxiques, ou de remplacer les substances nocives par des produits écologiques et recyclables.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

présenter et promouvoir les alternatives aux produits chimiques concernant les activités de nettoyage et d’entretien, les travaux ou réparations et l’entretien des espaces verts ;
sensibiliser le grand public sur l’utilisation des produits toxiques : respecter les dosages, et l’usage pour lequel le produit est homologué.

Résultats quantitatifs :

Depuis 2012

 

nombre de structures démarchées : 23

nombre de structures participantes : 7
nombre d’ateliers réalisés : 19
nombre de fiches pratiques distribuées : plus de 3000

sensibilisation sur les marchés du territoire

Résultats qualitatifs :

mobilisation des structures participantes qui reproduisent les gestes sur leur lieu de travail.

Mise en oeuvre

Planning :

·formation à la fabrication des produits d’entretien moins nocifs
·création de supports de communication
·démarchage des structures
·réalisation d’ateliers

Moyens humains :

Interne :

2 agents formés à la fabrication de produits d’entretien.

 

Externe :

Partenariat avec les structures du territoire pour la création d’ateliers.

Moyens financiers :

achat de produits de « base » pour la création des produits d’entretien.
création et diffusion de la fiche pratique.
stand lors des manifestations.

Moyens techniques :
  • création d’une fiche pratique
  • création de visuels pour les déchèteries
  • mise en place de point d’apport volontaire au sein des collectivités
  • salle afin de pouvoir réaliser les ateliers
  • matériel pour la fabrication des produits
  • matériel pour la collecte des PAM, piles et batteries
  • création d’une procédure
Partenaires moblisés :
  • structures associatives, collectivités
  • éco-organismes

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

simple à reproduire

Recommandations éventuelles :
  • travailler avec les structures publiques et associatives
  • se former à la fabrication des produits d’entretien
  • laisser à chaque participant un exemplaire des recettes de fabrication de produits et leurs utilisations