Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Sensibilisation des scolaires à la prévention déchets

Communauté d'Agglomération du Centre de la Martinique (cacem

Immeuble Cascades 3 Place François Mitterrand
Bp 407
97204 Fort-de-France
Hazel-lee Laitung
hazel.lee.laitung@cacem-mq.com

contexte

Sensibiliser le jeune public et particulièrement le public scolaire est un levier clé pour diffuser les messages de prévention déchets au grand public et permettre des changements de comportement dans le temps.

Le territoire de la CACEM compte 73 établissements primaires accueillant 21 000 enfants et 30 collèges et lycées accueillant 23 000 élèves, ce qui représente un fort potentiel de sensibilisation.

La CACEM a lancé un appel à projet « Sensibilisation des scolaires à la prévention des déchets » à destination des associations pour soutenir l’émergence d’actions de sensibilisation du jeune public par le secteur associatif.

Le public cible de cette action est donc l’ensemble des établissements scolaires (écoles primaires, collèges et lycées) de l’Agglomération du centre : Schœlcher, Fort de France, Lamentin, et Saint-Joseph.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Les actions de sensibilisation devaient être axées sur la sensibilisation des jeunes aux gestes générateurs de moins de déchets.

Les actions proposées pouvaient avoir lieu :

  • En milieu scolaire : en classe ou dans les cantines
  • Sur un site externalisé (salle de conférence, de cinéma, etc…).

 

Objectif quantitatif :

  • 100% des établissements primaires du territoire soit 73 établissements avec 6 interventions dans les cantines (moyenne : 2,5 interventions/établissement)
  • 50% des collèges/lycées du territoire soit 15 collèges/lycées avec 6 interventions dans les cantines (moyenne : 2,5 interventions/établissement)
Résultats quantitatifs :

Bilan de la sensibilisation auprès des écoles primaires

Elèves de CM1, CM2 sensibilisés : 2 913

Classes sensibilisés :141

Etablissement sensibilisés : 55 soit 75% avec une moyenne de 2,5 interventions par établissement.

 

Bilan de la sensibilisation auprès des collèges

Elèves sensibilisés : 1 693

Classes sensibilisées : 72

Collèges sensibilisées : 14

 

Bilan global

Elèves sensibilisés : 4 606

Classes sensibilisés : 212

Etablissement sensibilisés : 69

Résultats qualitatifs :

Le bilan qualitatif est basé sur la transmission de connaissances aux élèves et la satisfaction des enseignants.

Un questionnaire a été remis aux élèves pour évaluer l’animation :

Exemples de réponses à la question « Peux-tu me dire ce qu’est la réduction des déchets ? » :

 « moins gaspiller »  ; « ne pas acheter si on n’a pas besoin »  ; « réutiliser les objets » ;

Exemples de réponses à la question « Peux-tu me donner un geste de réduction des déchets retenus ? » :

 « boire l’eau du robinet »  ; « prendre soin de ses affaires » ; « donner ses vêtements plutôt que les jeter » : « réparer » ;

 

Certaines écoles ont également mis en place des actions concrètes suites aux interventions :

  • Collecte de vêtements
  • Goûter Zéro Déchets
  • Spectacle de fin d’année sur la prévention déchets
  • Sketch sur le thème « ma poubelle à la diète ! »

Exemples d'avis d'enseignants :

« Les supports sont variés et l’animatrice explique très bien aux enfants » Mme AVERBEM - Ecole de Sainte Thérèse B

« Très bonne animation ludique et instructive. Les supports étaient adaptés et attrayants » Mme LEBON - Ecole Dillon C

Mise en oeuvre

Planning :

Sept-Nov 2014 : Préparation de l'appel à projet

Décembre 2014 : Lancement de l'appel a projet

Janvier 2014 : Clôture de l'appel à projet

Fév-Avril 2015 : Analyse des projets reçus

Mai-Juillet 2015 : Préparation et passage devant les instances communautaires

Août 2015 : Signature des conventions avec les associations

Sept-octobre 2015 : Sollicitations des établissements scolaires par les associations

Nov- janvier 2016 : Conception des outils d'animations

Février-juin 2016 : Animations dans les écoles

Sept-octobre 2016 : Animations dans les écoles

Nov-décembre 2016 : Bilan

Moyens humains :

1 chargé de projet

3 associations pour réaliser les interventions dans les écoles

 

Moyens financiers :

Un budget de 50 000 € a été réparti entre les 3 associations retenues, en fonction des projets :

  • Carbet des Sciences : 22 000 €/ 98 interventions sur 5 mois
  • OSL et la troupe Pile Poil : 18 000 €/ 14 spectacles sur 2 semaines
  • Entreprises et environnement : 10 000 €/ 43 interventions sur 3 mois
Moyens techniques :

Pas de moyens techniques spécifiques pour lancer et suivre l'appel à projets.

Chaque association a créé des outils de sensibilisation : magnets, mémo, affiches, charte d'engagement, livre de recettes "anti-gaspi"... qui sont revenus à la Collectivité à la fin des animations. Ces outils pourront donc être réutilisés pour d'autres actions de sensibilisation.

Partenaires moblisés :

Pas de partenaires mobilisés. Le rectorat a été informé par courrier du projet.

Les associations ont sollicité directement les écoles pour réaliser les interventions.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette action est facilement reproductible, avec peu de moyens humains.

Une fois l'appel à projet lancé et les projets retenus, le travail consiste essentiellement à suivre la conception des outils puis les animaions. La sollicitation des établissements et le planning des animations sont entièrement pris en charge par les asociations.

Difficultés rencontrées :

Cette action est originale par la forme utilisée : l'appel à projet, qui cadre le besoin tout en laissant libre court à la créativité des associations pour la conception des animations.

Recommandations éventuelles :

 

  • Penser à solliciter les écoles en fin d’année scolaire pour l’année suivante afin d'intégrer les animations dans leur projet d'école
  • Identifier les critères de sélection et d’évaluation dès la phase de préparation de l’appel à projet