Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Sécurisation du stockage des métaux en déchèterie

Communauté de Communes Terres de Camargue

26 Quai des Croisades
30220 Aigues-Mortes
Kristelle Fourcadier
k.fourcadier@terredecamargue.fr

contexte

La CC Terre de Camargue possède un raison de 5 déchèteries dont 2 ont été remplacées par des structures modulaires en béton. A cette occasion, la Communauté de communes a souhaité mettre en place une solution économique, peu technique et fiable pour la protection de son gisement de déchets métalliques. L’objectif est de ne plus permettre le vol de ferraille et, à terme, d’éradiquer les intrusions sur les installations.

La sécurisation des bennes à ferraille prend la forme d’un module de béton tel un pont sous lequel la benne est intégralement poussée en dehors des heures d’ouverture de l’installation. La hauteur du module ne dépasse celle de la benne que de 20 cm. Ce « U » à l’envers est en outre muni d’un fond afin que les portes arrières de la benne sécurisée ne soient pas vandalisées.

La benne est poussée sous son « sarcophage » à la fermeture de l’installation et sortie à l’ouverture (4 manipulations par jour).

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Fin du vol de métaux en déchèterie par la sécurisation de la benne à ferraille
  • Limitation voire arrêt des intrusions en déchèterie.
Résultats quantitatifs :

Tonnages de métaux collectés :

Déchèterie de Le Grau du Roi (8 quais)

  • 95 t en 2012
  • 188 t en 2014 (+ 98 % par rapport à 2012)

 

Déchèterie de Saint Laurent d’Aigouze (8 quais)

  • 15 t en 2012
  • 58 t en 2014 (+ 287 % par rapport à 2012).
Résultats qualitatifs :
  • Arrêt de dépôts de plainte hebdomadaires
  • Arrêt des intrusions lors des heures de fermeture : limitation des risques d’accident des contrevenants, amélioration des conditions de travail des agents de déchèterie (pressions psychologiques, nettoyages, …), évitement des frais de réparation / maintenance des installations et véhicules (crevaisons).
  • Respect des installations.

Mise en oeuvre

Planning :

Novembre 2012 :

Nécessité de remplacer en urgence les 2 déchèteries métalliques modulaires.

Etat des techniques et identification d’un constructeur de déchèteries modulaires en béton bénéficiant d’un brevet européen pour les produits proposés.

Consultation de ce constructeur en ayant recours à l’article 35-II-8° du code des marchés publics. Attribution des marchés de fourniture : l’un en achat, l’autre en location avec option d’achat.

Janvier 2013 :

Installation de la déchèterie de Le Grau du Roi (temps de destruction de l’ancienne installation, nettoyage et mise en place de la nouvelle structure : 5 jours) ;

Mars 2013 :

Installation de la déchèterie de Saint Laurent d’Aigouze.

2014 :

Première année complète de fonctionnement des installations sécurisées.

Moyens humains :

Nécessité d’entrer / sortir la benne à chaque prise et fin de service. Pour cela, l’un des camions d’évacuation des bennes de déchèteries est réquisitionné sur l’une des installations. Sur l’autre, un engin de manutention présent sur la plate-forme de compostage attenante est sollicité.

Moins de 10 minutes par opération et par installation. Les manutentions sont réalisées par le personnel de déchèterie et la régie de transport de bennes.

Moyens financiers :

9 658 € : Achat, livraison et mise en place d’un module complet de sécurisation de la benne à ferraille dans le cadre de l’installation complète d’une déchèterie.

7 800 € : Achat d’un module complet (3 faces + toit) hors installation d’une déchèterie modulaire. Grutage : environ 500 € HT pour 4h d’intervention. Transport : coût selon distance entre les lieux de fabrication et de livraison.

Moyens techniques :

Véhicule pour entrer et sortir les bennes de leur « sarcophage ».

Partenaires moblisés :

Aucun

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Equipement de 2 déchèteries reconstruites et, face au retour très positif de l’expérience, d’une troisième déchèterie non modulaire en projet (2016).

Nécessité de disposer de moyens de manutention des bennes à proximité.

Difficultés rencontrées :

Sécurisation complète du gisement sans avoir recours à des techniques sophistiquées et coûteuses.

Recommandations éventuelles :

Prévoir l’achat d’un module 3 faces et un toit afin d’éviter le vandalisme sur la benne. Mettre en place les rails de guidage de la benne et les butées de roues en tenant compte de l’inclinaison de la benne lors de sa mise en place afin de ne pas détériorer le fond du module.

Le transport et le grutage (grue de 50 t) du module béton peuvent être dissociés de la simple fourniture et peuvent, selon les cas, générer une économie substantielle.