Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Promouvoir les activités de la réparation et du réemploi : création d'un annuaire de la réparation et organisation d'une semaine de la réparation et du réemploi.

Syndicat Mixte pour le Traitement des Dechets Menagers et As

2 Bis, Place Royale - Bp 547
Hotel de France
64010 Pau
Claire Allonneau
c.allonneau@smtd.info

contexte

Le réflexe premier du citoyen consommateur reste souvent de jeter un bien qui arrive en bout de course ou qui ne lui semble plus d'aucune utilité.

Indépendamment même des économies qu'ils engendrent, la réutilisation, la réparation, le don ou la revente constituent des formes non négligeables de prévention des déchets. Ils permettent également le développement d'emplois de proximité.

Pour des raisons diverses qui tiennent le plus souvent à des considérations psychologiques, voire à la méconnaissance de la qualité des services de proximité offerts, le recours au marché du réemploi reste encore assez faible, mais progresse.

À travers la mise en place d'une série d'actions visant à promouvoir le réemploi et la réparation, le SMTD entend encourager le développement d'un nouveau modèle, passant progressivement de l'univers du « tout jetable » à une société du durable et du réparable...

Le SMTD, à travers son Programme, s'attellera à créer et diffuser un annuaire de la réparation et du réemploi auprès des ménages, mais aussi des actions permettant de valoriser ces métiers et de développer une offre locale, permettant aussi de créer de l'emploi.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Objectifs qualitatifs :

- accroître la visibilité des acteurs du réemploi,

- familiariser le citoyen avec les multiples dimensions du réemploi,

- encourager le recours au réemploi,

- développer un réseau de partenaires locaux en matière de réparation et de réemploi.

 

Objectifs quantitatifs :

- diffuser l'annuaire du réemploi et de la réparation,

- impliquer les acteurs,

- détourner une partie de la quantité d'encombrants collectés, enfouis ou incinérés (voir autre fiche optigede : « Expérimenter une filière de réemploi des encombrants de déchèteries »)

Résultats quantitatifs :

- 761 artisans inscrits dans l'annuaire du département des Pyrénées-Atlantiques,

- 76 « répar'acteurs » (artisans impliqués dans la semaine de réparation et réalisant des promotions pour leurs clients qui apportent un objet à réparer dans le cadre de cette semaine de sensibilisation)

Résultats qualitatifs :

- réalisation d'un annuaire de la réparation et du réemploi sous format papier,

- réalisation d'un annuaire de la réparation en ligne, par la Chambre des Métiers.

Mise en oeuvre

Planning :

2012 : création du groupe de travail et lancement de la réflexion ;

- juin : rencontre des acteurs locaux de la réparation.

- juillet à septembre : appel téléphonique de chaque artisan pour participer à la semaine de la réparation et figurer dans l'annuaire (réalisé par chaque collectivité concernée ; 311 artisans contactés).

- septembre-octobre : création de l'annuaire par la Chambre des Métiers 64.

- octobre : envoi d'un courrier pour formaliser l'engagement des artisans volontaires comme répar'acteurs pendant la semaine d'animations.

- novembre : diffusion de l'annuaire et communication auprès du grand public (commune à tout le département et portée par le conseil général) ; réalisation de la semaine de la réparation.

- décembre : bilan, évaluation.

2013 : appel des artisans par la CMA pour actualiser le fichier.

2014 : création et mise en ligne au niveau régional de l'annuaire de la réparation.

Moyens humains :

- une chargée de mission à la Chambre des métiers 64,

- les chargées de missions des syndicats de traitement des déchets,

- les techniciens ou les ambassadeurs du tri des collectivités adhérentes du SMTD.

Moyens financiers :

- Création du site : Chambre des métiers Aquitaine.

- Réalisation de la communication : Conseil général des Pyrénées-Atlantiques.

Moyens techniques :

Mise en ligne sur internet

Partenaires moblisés :

- Chambre des métiers et de l'artisanat 64,

- EPCI adhérents au SMTD,

- Conseil général,

- syndicats de traitement du département : Bil Ta Garbi, CC Lacq et Orthez, Bizi Garbia,

- acteurs du réemploi et de la réparation.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

oui

Difficultés rencontrées :

- Action réalisée conjointement avec tous les autres syndicats de traitement du département (toute la population du département est couverte), le Conseil général et la Chambre des métiers 64.

- Lors de la réalisation de la semaine de la réparation, la communication a été réalisée à l'échelle départementale. L'opération était menée à l'échelle régionale, mais, à l'époque, seul le département des Pyrénées-Atlantiques, a réussi à la concrétiser.

- Pour continuer son opération de promotion du réemploi et de la réparation, le SMTD a réalisé des braderies du réemploi l'année d'après, en partenariat avec des artisans, des associations et des acteurs de l'économie sociale et solidaire (voir fiche optigede « Promouvoir le réemploi et la réparation : organisation d'une braderie du réemploi et d'un troc objets »).

Recommandations éventuelles :

- Prévoir la mobilisation de moyens humains et du temps pour contacter tous les acteurs et artisans pour figurer dans l'annuaire. Les contacts par courrier ne donnent pas de retour.

- Impliquer les différentes parties prenantes.

- La communication est très importante pour mettre en avant les actions, informer les habitants de l'opération et leur donner envie d'y participer.