Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Promouvoir l'eau du robinet et les gourdes auprès de publics jeunes sportifs.

Syndicat Mixte pour le Traitement des Dechets Menagers et As

2 Bis, Place Royale - Bp 547
Hotel de France
64010 Pau
Claire Allonneau
c.allonneau@smtd.info

contexte

L'eau du robinet est la denrée alimentaire la plus contrôlée en France. Elle doit satisfaire à 61 critères de contrôle (goût, apparence, caractéristiques physico-chimiques, bactériologiques...) pour respecter les normes européennes de qualité en vigueur.

Malgré cela, l'eau du robinet n'a pas toujours bonne presse et les préjugés quant à sa potabilité, son innocuité pour la santé, voir son goût, demeurent nombreux.

Sur le territoire du SMTD, pourtant, nombreux sont les habitants (84%) déclarant déjà boire de l'eau du robinet. Le contexte est donc largement favorable à un ancrage durable de cette pratique au sein de la population.

 

Dans le cadre de son Programme local de prévention des déchets, le SMTD a souhaité exploiter le capital confiance dont jouit l'eau du robinet sur le territoire du Béarn pour mener des actions de promotion des gourdes dans les milieux sportifs.

Pour cela, le SMTD s'est associé à l'association Unis-Cité, en accueillant une équipe de jeunes volontaires en service civique pour réaliser les opérations de sensibilisation à l'utilisation de gourdes et la consommation de l'eau du robinet auprès des publics jeunes sportifs.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Objectifs qualitatifs :

- rassurer sur la potabilité de l'eau du robinet en dispensant des conseils éclairés, validés par le secteur médical,

- sensibiliser les fédérations, les comités départementaux et les clubs sportifs à la prévention des déchets et à l'utilisation de gourdes comme alternative aux contenants jetables,

- encourager la consommation d'eau du robinet lors des activités organisées par les clubs sportifs,

- inciter les affiliés de clubs sportifs à recourir à l'usage de gourdes et à consommer l'eau du robinet,

 

Objectifs quantitatifs :

- impliquer des clubs sportifs dans l'utilisation systématique de gourdes,

- détourner une partie de la quantité de déchets d'emballages.

Résultats quantitatifs :

- plusieurs fédérations ont été contactées,

- 20 clubs ont été contactés par les volontaires,

- distribution de gourdes lors d'un championnat de volley organisé par l'UNSS,

- 590 personnes sensibilisées.

Résultats qualitatifs :

- rencontre et sensibilisation des représentants des clubs, et des jeunes sportifs,

- réalisation d'un bar à eau pour sensibiliser le public sportif, mais aussi le grand public (réalisation lors d'évènements sportifs grand public également).

Mise en oeuvre

Planning :

- partenariat avec Unis-Cité, accueil d'une équipe de jeunes volontaires en service civique,

- identification des fédérations et des acteurs,

- recueil de documents, identification et rencontre d'experts compétents sur l'eau du robinet,

- organisation d'une table ronde d'experts sur l'eau pour présenter le travail réalisé par les jeunes, et le valider avant diffusion,

- création d'outils de communication (deux panneaux d'exposition : un sur la qualité de l'eau et un autre sur les avantages par rapport à l'eau en bouteille ; réalisation d'un cube grandeur nature 1m3 pour une prise de conscience sur sur ce que représente un tel volume et le prix de l'eau).

- réalisations d'animations grand public et auprès des jeunes sportifs

- évaluation.

Moyens humains :

- une équipe de quatre jeunes volontaires en service civique, à raison de 2 jours par semaine, pendant 9 mois.

- un référent au SMTD

Moyens financiers :

- financement de l'équipe des jeunes volontaires en service civique (par le Conseil général) : 3820 €

- financement du matériel nécessaire et déplacements pour l'équipe par le SMTD

- achat des gourdes : financé par l'UNSS

Moyens techniques :

moyens matériels nécessaires pour se déplacer dans les différentes structures

Partenaires moblisés :

- Unis-Cité,

- Conseil général,

- Maison de l'eau (SMNEP),

- Régie des eaux,

- Agence de l'eau Adour Garonne,

- ARS,

- UNSS.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

oui

 

Difficultés rencontrées :

Le travail avec une équipe de jeunes volontaires en service civique.

L'implication des partenaires « experts » en la matière.

Recommandations éventuelles :

- impliquer les partenaires « experts » de la thématique,

- recenser les pratiques déjà existantes dans les clubs sportifs.