Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

PROMOTION DU REEMPLOI ET DE LA REPARATION (rallye des répar'acteurs)

Sictom du Couserans

Paletes
Voie 1
09200 Saint-Girons

contexte

Depuis 2004, le SICTOM du Couserans a passé une convention avec l’ISCRA pour assurer l’enlèvement des encombrants, de la ferraille et des DEEE chez les particuliers, sur simple demande. Les objets en bon état ainsi récupérés sont réparés et revendus par l’association, les autres sont démantelés ou bien apportés en déchèterie lorsqu’ils ne peuvent servir. En 2011, 141.6T ont ainsi été détournés, soit 4,7 kg/hab./an. Cependant  le SICTOM du Couserans reçoit aussi dans ses déchèteries des encombrants et DEEE qui pourraient servir encore, une fois remis en état. En 2011, plus de 2000T d’encombrants et de DEEE ont été collectés en déchèterie.  D’après les résultats d’une campagne de caractérisation réalisée en 2007 sur les déchèteries de Saint Girons, Mercenac et Audressein 35 % pourraient être réemployés (objet est utilisé par un autre usager) ou réutilisés (objet est utilisé par un autre usager mais détourné de son usage premier), soit 67.4 kg/hab./an.

 

Motivations : Mieux informer les habitants sur les possibilités du réemploi et de la réparation, permet de réduire la présence de biens d’équipement dans les OMA

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Editer une fiche-conseil sur les « bons plans » du réemploi (relooking d’objets, rénovation,…)

Editer un annuaire dématérialisé de la réparation

Etre relais des agendas de vide-greniers

Sensibiliser au réemploi par des journées d’information auprès des usagers des déchèteries

Résultats quantitatifs :

Aucune quantité évaluée.

Résultats qualitatifs :

-          Annuaire de la réparation mis en place par la C.M.A.,

-          Lien internet avec l’annuaire des vides-greniers du Couserans ,

-          Atelier de la réparation (vélo),

-          Sensibilisation à la réparation « le rallye de la réparation ».

Mise en oeuvre

Planning :
Étapes mois/année Remarque(s)

Relance de l’action avec un partenariat avec la CMA pour la création d’un annuaire du Réemploi et de la réparation

Mai à Octobre 2015

 
Partenariat avec l’office de tourisme de St Girons pour la création d’un agenda des vides greniers en ligne (internet) Avril 2015

Mis en place d’un lien internet sur le site du SICTOM

Projet Rallye des Répar’Acteurs

Présentation aux artisans

Lancement du Rallye

Juin à novembre 2015 Partenariat avec la CMA. Journée Rallye faite en décembre 2016.
Rédaction Fiche-conseil sur le réemploi et la réparation (création d'une vidéo)

 

Mai / septembre 2015

 

 

 

Avril 2016

Annuaire Répar’Acteurs septembre 2016 par le CMA.

Un atelier de réparation de VELO

(vidéo non créé)

 

 

 

Impression des affiches

Mise en ligne sur site internet Fiche-conseil sur le réemploi et la réparation

Promotion de la gratiferia organisée par l’association « ça tourne en bon ». Un marché gratuit. Chacun est libre d’apporter ce qu’il veut ou rien et repartir avec ce qui lui plait. Les objets déposés doivent être en bon état et en  état de fonctionner 

 

Moyens humains :

Temps de travail de l’équipe projet en ETP (Animateur prévention) : 0.2

Moyens financiers :

Dépenses matériels (HT) en Euros : réalisé = 0 €

Les impressions ont été réalisées par la C.M.A.

Moyens techniques :

Hébergement du site internet de l’annuaire de la réparation par la C.M.A.

Site des Offices deTourismes pour l'agenda des vides greniers :

https://www.tourisme-stgirons-stlizier.fr/fr/animations-couserans-ariege...

Partenaires moblisés :

La chambre des métiers et de l'artisanat de l'Ariège

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette animation peut être renouvelée tous les ans ou sur différents territoires.

Difficultés rencontrées :

Il est plus motivant de faire participer les usagers sous la forme d'une rallye avec des récompenses.

Recommandations éventuelles :

Il est important de pourvoir mobiliser les artisans de la réparation tout au long de la manifestation car ils sont les premiers relais du rallye et de les sensibiliser au règlement de celui -ci. La communication devrait être elle aussi importante et diversiffiée (radio, presse, affichage et bulletin chez les artisans)