Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Prévention des déchets de peinture - peinture SCHMITT

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Peinture SCHMITT

86, route de Bâle
68127 Sainte Croix en Plaine

contexte

L’entreprise Peinture Schmitt est une petite entreprise de 4 salariés qui effectue des revêtements intérieurs et extérieurs pour des particuliers comme pour des entreprises.


L’entreprise a inscrit la qualité de sa prestation dans ses valeurs fondatrices. Ces valeurs ont ensuite évoluées vers l’hygiène et la sécurité qui sont intimement liées à la qualité jusqu’à englober les trois piliers du développement durable (environnement, social, économique).


L’entreprise a adapté son offre pour respecter les valeurs qu’elle s’était donnée, en agissant notamment sur la prévention des déchets de manière quantitative (réduction de la quantité de déchets) et qualitative (réduction de la nocivité des déchets en utilisant des substances non dangereuses).


Les actions mises en place par cette entreprise sont variées et touchent les activités réalisées à la fois dans l’entreprise (maintenance, nettoyage) et sur les chantiers (utilisation de produits réduisant les pertes, optimisation de la logistique et des achats, etc.),


DESCRIPTIF TECHNIQUE : Peinture| Artisan | Logistique | Achat éco-responsable

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif premier des diverses actions mises en place dans l’entreprise Peinture Schmitt est d’améliorer les conditions de travail et de réduire la dangerosité des produits pour les employés et les habitants. La prise en compte de la problématique environnementale s’inscrit dans ce cadre.

Résultats quantitatifs :

La substitution des peintures contenant des produits dangereux (glycéro) ou des COV (acryliques) par des peintures minérales voire naturelles ont permis de réduire la consommation de produits dangereux  pour aboutir par exemple à une consommation annuelle de White Spirit inférieure à 3 L par employé en 2010 (contre environ 50 L/employé il y a 10 ans dans la même entreprise).

Résultats qualitatifs :

La durée de vie de la peinture minérale est supérieure d’environ 20 ans aux autres peintures donc cela occasionnera moins de consommation de peinture sur le long terme et in fine moins de déchets.


La commande des quantités exactes de peinture nécessaire évite d’avoir des restes de peinture en fin de chantier dont il faudrait se débarrasser.


Les restes de peintures sont utilisés pour faire les sous-couches, ce qui évite d’avoir à jeter les pots non vides.


L’utilisation de seaux hermétiques pour le transport et la conservation du plâtre et des enduits, à la place des sacs dans lesquels ils sont présents initialement permet de réduire les pertes liées à des mauvaises conditions de stockage. En outre, la juste quantité nécessaire est calculée et amenée sur chantier, limitant les pertes liées aux surplus.


Les peintures minérales ne génèrent pas de pellicule dans le pot, contrairement aux peintures à l’huile ou acryliques lorsqu’elles sèchent ce qui réduit les pertes de peinture et le poids des pots usagés.
 

Mise en oeuvre

Planning :

Il n’y a pas de modification dans la mise en œuvre du chantier mais le nombre de couches de peintures nécessaire est plus faible pour les peintures minérales, grâce à leur meilleur pouvoir couvrant, ce qui permet de réduire la durée du chantier.


Un point important de la politique de l’entreprise est le retour d’expérience et l’utilisation de ratio. Ainsi, la quantité de peinture nécessaire pour peindre une certaine surface est mémorisée afin que les commandes futures soient optimisées.
 

Moyens humains :

Les employés sont consultés et participent activement à l’amélioration continue en vigueur dans l’entreprise, ce qui induit une bonne implication. Les actions étant avant tout réalisées dans l’optique de ne pas compliquer leurs tâches et d’améliorer leurs conditions de travail (notamment sur l’aspect sanitaire), les compagnons s’approprient les techniques et méthodes mises en place de manière très satisfaisante.

Moyens financiers :

L’emploi de peintures minérales voire naturelles n’entraîne pas systématiquement un surcoût. D’autant plus que sur la durée, la quantité de peintures sera moins élevée qu’avec d’autres types de peinture, du fait d’une plus grande durabilité.


Peinture-Schmitt a reçu plusieurs subventions pour des équipements de nettoyage des outils de peinture limitant la quantité d’effluents de nettoyage produite et les rejets dans le réseau d’eaux usées.
 

Moyens techniques :

Il s’agit des mêmes techniques mises en œuvre donc il n’y a pas de modification des moyens techniques.

Partenaires moblisés :

Le réseau EcoMinéral

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

- L’ensemble des actions mises en place sont reproductibles dans les entreprises de peinture mais également transposables dans d’autres entreprises de BTP, en les adaptant aux spécificités des métiers.


- Elles n’entraînent pas de réel changement de techniques ou d’habitudes. Les conditions de travail sont plus saines.


- Peinture-Schmitt est partenaire du réseau EcoMinéral, géré par l’entreprise KEIM, fabricant de peintures minérales depuis 1878. Il est composé d’acteurs du monde de la construction (architectes et applicateurs de peinture) et son objectif est de promouvoir des constructions saines, durables et écologiques à travers des solutions minérales
 

Difficultés rencontrées :

- Peinture Schmitt est un exemple d’entreprise qui a fait du développement durable sa priorité. La démarche volontaire de l’entreprise, portée par l’ensemble des employés, permet de fournir une prestation conçue de manière à limiter les impacts négatifs sur l’environnement, que ces critères soient explicités dans l’offre ou non.

Recommandations éventuelles :

- Concevoir les actions avec les employés pour que cela réponde à leurs besoins et qu’ils s’approprient la démarche.


- Procéder à des retours d’expériences après les chantiers pour suivre l’évolution de la quantité de peinture nécessaire au m² afin de dimensionner au mieux les besoins.


- Utiliser les restes de matières d’anciens chantiers pour les travaux ayant des exigences de qualité plus faibles (ex : sous-couches).


- Prévenir la pollution de l’environnement de travail par des mesures de maintenance et d’installation de matériel performant.


- S’adapter au marché en proposant une offre pour tous types de client, notamment orientée vers la clientèle jeune et soucieuse de l’environnement et garantir une offre de qualité qui favorise le bouche à oreille