Aller au contenu
Aller au menu
Recherche
Aller au pied de page

Partage d'expériences

Plate-forme d'échange de déblais et remblais de terres inertes entre chantiers

Cadre de restitution de l'action : Étude de l'ADEME


Fiche exemplaire

HESUS
9, rue Maurice Grancoing
94200 Ivry-sur-Seine
www.soldating.fr

Mots-clés
Déchets de chantier | Élus | Entreprises | Réemploi

Soldating


Contexte

Les chantiers de Travaux Publics (aménagement du territoire, renouvellement urbain…) se traduisent fréquemment par l’excavation d’une quantité importante de terres. Ne pouvant pas toujours être réemployées sur site, la gestion de ces terres excavées peut générer des coûts de traitement élevés pour celui qui émet ces terres. Par ailleurs, le contexte actuel de forte pression sur les ressources, et notamment en Ile de France, peut freiner celui qui a besoin de matériaux de remblai. Dans ce cadre, l’échange de terres entre chantiers de proximité apparait comme une solution gagnant-gagnant à la fois pour les émetteurs et les receveurs de terres. C’est pourquoi des opérations de gré à gré d’échange de terres sont observées depuis quelques années, sans pour autant qu’il y ait un cadre défini.

Ce constat est également fait par Hesus, société spécialisée dans la logistique d’évacuation des terres de chantiers, qui a voulu permettre l’extension des initiatives d’échange de terres tout en y apposant un socle commun. Ainsi début 2014, la société Hesus et la région Ile de France ont réuni les différentes parties prenantes concernées (Maître d’Ouvrage, avocats en environnement, entreprises TP, bureaux d’études…) pour réfléchir collectivement sur un projet de bourse d’échange de terres non polluées. Le principal enjeu ressorti de ces travaux pour les acteurs est celui de la traçabilité des terres.

Objectifs recherchés / Résultats obtenus

Objectifs

Dans ce contexte et  après près de 2 ans d’expérimentation, Hesus créé la plateforme numérique Soldating en juin 2015. Cette plateforme, sous un format web, permet de centraliser les besoins d’échanges entre les demandeurs et émetteurs de terres inertes pour l’Ile de France et bientôt pour d’autres régions.

Les objectifs de cette plateforme sont multiples :

Objectifs économiques :

Pour l’émetteur : Eviter les frais de décharge et limiter les frais de transport pour l’évacuation. En moyenne une économie de près de 50% est constatée grâce au réemploi (de 22€ la tonne sans réemploi à 13 € la tonne avec réemploi).

Pour le receveur : Eviter l’achat de matériaux nobles (issus de carrières) et éviter les frais de transport pour l’acheminement de ces matériaux.

 

Objectifs environnementaux :

Limiter la pression sur les ressources dans une zone à forte tension comme l’Ile de France et par conséquent limiter les impacts associés à l’extraction des matériaux nobles.

Pour le receveur : Eviter les émissions de GES liées au transport de matériaux neufs.

Pour l’émetteur : Limiter les impacts d’une évacuation et d’une mise en décharge de ces matériaux.

 

Objectif règlementaire :

Fournir des garanties de bonne gestion environnementale des terres.

 

Objectif assuranciel :

Prévenir et assurer les acteurs en en cas de préjudices environnementaux par une pollution des sols sur les sites receveur.

Résultats quantitatifs obtenus

De septembre à décembre 2015 :

32 000 m3 de terres échangées sur une quinzaine de chantiers grâce à Soldating.

12 sociétés inscrites sur la plateforme représentant entre 35 et 40 utilisateurs actifs

Résultats qualitatifs obtenus

La plateforme permet une démarche gagnant-gagnant dans une démarche collaborative de l’ensemble des acteurs.


Mise en oeuvre

Année principale de réalisation
2014
Planning / Déroulement

Soldating et ses partenaires ont dû surmonter les freins suivants :

Comment surmonter la défiance des acteurs vis-à-vis du réemploi de terres ?

Le point clé de ce projet est le travail en collaboration entre les acteurs. Pour cela, la défiance des acteurs vis-à-vis du réemploi des terres (ex : qualité des terres, leurs origines, la comptabilité sur les chantiers…) était le principal frein à lever. Ainsi Soltracing, une entité indépendante assurant la traçabilité des terres entre chantier a été créée et travaille conjointement avec Soldating. Soltracing opère comme tiers de confiance pour la vérification de la comptabilité chimique des terres.

Comment faire émerger une solution économiquement compétitive pour le receveur comme pour l’émetteur ?

Les coûts logistiques sont réduits grâce au transfert de terres directement de chantier à chantier (sans passage par une plateforme d’entreposage). C’est l’émetteur de terres qui prend en charge les frais de transport jusqu’au chantier receveur et les échanges ne se font que pour des chantiers éloignés de moins de  30 km. L’émetteur est donc gagnant sur le plan économique puisque le réemploi peut réduire ses coûts de transport (si la décharge se trouve à plus de 30km) et évite dans tous les cas les coûts de mise en décharge. Pour le receveur, les coûts d’achat de matériaux neufs et d’approvisionnement sont évités.

 

Etapes du projet

Le projet a débuté en 2014 en suivant différentes phases :

2014 : groupe de travail sous tutorat de la région Ile de France

2014 - 2015 : expérimentation de la plateforme Soldating

2015 : Création de Soltracing (société indépendante de traçabilité des terres excavées)

Juin 2015 : lancement de la plateforme pour la région Ile de France

Janvier 2016 : lancement de la plateforme pour la région bordelaise

 

 

 

Moyens humains

Soldating :

3 employés Hesus pour les aspects commerciaux en IDF

2 employés Hesus pour la logistique transport

3 employés Hesus pour le service après-vente et l’exploitation

Soltracing, tiers indépendant assurant la traçabilité

3 employés

Moyens financiers

La plateforme Soldating  a reçu le soutien de la région Ile de France La structure Soltracing a reçu le soutien de l’ADEME afin d’établir le fonds géochimique de la région IDF et Normandie (projet lauréat de l’AMI « Transition écologique et valorisation économique » 2015-2020 lancé dans le cadre de du Contrat de Plan Interrégional Etat-Région « Vallée de la Seine » Etat-ADEME-Normandie-Ile-de-France.

 

Moyens techniques

Soldating facilite la logistique des échanges entre les acteurs des chantiers émetteur et récepteur (délais, gestion administratives, organisation…). Les aspects techniques sont assurés par les acteurs des chantiers.

Partenaires mobilisés

Agence des espaces Verts

Région Ile De France

Lefebvre, Pelletier et associés (Maître Sol)

BG ingénieurs consultants

Bouygues Bâtiment Ile De France

Valorisation de cette expérience

Reproductibilité

Cette démarche est reproductible pour les grands territoires.  La plateforme Soldating sera prochainement opérationnelle pour les grandes métropoles hors Ile de France (Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes …)

Originalité

Cette démarche permet au niveau d’un territoire, de décloisonner les travaux des différents acteurs des TP et de construire ainsi un système gagnant-gagnant tant pour les émetteur que pour les récepteurs de terres.

Recommandations éventuelles

La démarche ne fonctionne que si les acteurs s’impliquent : le point clé est la collaboration. Pour permettre cette collaboration, un outil de traçabilité doit être mis en place.

Auteur de la fiche

Benjamin Draoulec

b.draoulec@soldating.fr

Dernière actualisation de la fiche : Juin 2016

Logo ADEME Fiche action-résultat réalisée sur le site www.optigede.ademe.fr
Les informations de cette fiche ont été établies sous la responsabilité de son auteur.