Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Organisation d'un repas sans déchet

Smictom du Sud-Est de l'Ille et Vilaine

10, Rue de la Haie Robert
Parc d'Activité du Plagné
35500 Vitré

contexte

Avant les congés d’été 2015, et suite à une réunion d’équipe, la Direction a demandé au service Prévention d’organiser un repas sur le thème zéro déchet, et limiter les quantités afin qu’il n’y ait pas de gaspillage alimentaire.

Il a été prévu un repas Barbecue, qui permet de plus facilement gérer les quantités par personne.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Organiser un repas qui ne produise pas (ou très peu) de déchets non valorisables.

Sensibiliser aux gestes d'achat qui permettent de ne pas produire de déchets.

Résultats quantitatifs :

Quelques emballages non recyclables en OM pour 22 personnes.

Quelques emballages recyclables en CS.

Quelques déchets compostables.

 

Il y a eu peu de restes à la fin du repas, mais il était possible de les terminer le lendemain = pas de restes alimentaires jetés en OM au final.

Résultats qualitatifs :

Ce projet a fédéré l’équipe autour de cette préparation. Chacun a pu dans la mesure du possible être impliqué dans les préparatifs. Certains ont pu prendre conscience que certains choix impliquaient plus ou moins de déchet ; et que cela est possible sans trop de contrainte. Il suffit de changer ses habitudes.

mis en oeuvre

Planning :

Les grignotages apéritif ont été fait maison : préparation à étaler sur des toasts de pain = 2 emballages (grand conditionnement) non recyclables en OM, ainsi que l’emballage unique des baguettes de pain tranchées, et 2 emballages recyclables en CS.

 

L’entrée choisie a été du melon = pas d’emballages, peaux mises au lombricomposteur; et des salades composées déjà préparées = emballages non recyclables, mais réutilisés (car couvercle pour conserver des aliments ou ranger du matériel par exemple).

 

L’accompagnement des grillades n’a pas pu être un plat de légumes fait maison, car impossible de réchauffer sur place donc chips = quelques emballages non recyclables en OM (comme ce fut le cas pour le pain).

 

Les grillades étaient en grand conditionnement, mais malheureusement non recyclables = 3 barquettes en polystyrène en OM.

 

Les desserts étaient fait maison, et apportés par des collègues qui avaient des occasions à fêter = 0 déchet.

Moyens humains :

L'animatrice prévention.

Les collègues pour  l'installation et le service.

Moyens financiers :

Cagnotte collective 100€.

Moyens techniques :

Il avait été demandé à chacune des 22 personnes invitées, d’apporter  assiettes, couverts (verres sur place) et serviettes en tissu = 0 déchet, que du réutilisable.

Partenaires moblisés :

Collègues de travail.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Tout à fait possible et assez simple à faire (demande un peu de temps en amont).

Difficultés rencontrées :

À renouveler, en communiquant plus auprès des collègues sur les choix faits, et sur la réduction de déchets qui en découle.

Rendre plus visible la réduction des déchets dans l’acte d’achat pour la prochaine fois (que simplement de l'oral pour les personnes qui posent des questions).

Recommandations éventuelles :

Difficile de doser au plus juste les quantités pour l’ensemble d’un repas, il faut compter le cumul de l’apéritif + l’entrée + le plat et le dessert.