Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Optimisation de la collecte des encombrants et partenariat avec Emmaüs

Smictom D Alsace Centrale

2, Rue des Vosges
Parc d'Activité Giesen
67750 Scherwiller

contexte

En 2002, 2 800 tonnes d’objets encombrants sont collectées, selon une fréquence préalablement fixée, sur toutes les communes du Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères (SMICTOM) Alsace Centrale. La collecte est ensuite enfouie en Centre de Stockage des Déchets Ultimes (CSDU).

Face au mauvais rendement de collecte constaté et la présence de nombreux matériaux réutilisables ou recyclables provenant de professionnels, la réorganisation du service “Objets encombrants”  devient indispensable.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Optimiser les tournées de collecte.

- Diminuer les quantités enfouies.

- Diminuer les coûts de collecte et d’enfouissement.

- Développer la réutilisation ou le recyclage d’une partie des objets encombrants.

 

Résultats quantitatifs :

Résultats de collecte et de valorisation

Déchets collectés et enfouis au CSDU :

2002 = 2 800 tonnes

2004 = 86 tonnes

La différence a été collectée par EMMAUS : 1 300 tonnes avec un taux de valorisation de 60 %, les 40 % sont traités au CSDU ou directement au niveau des déchèteries.

 

Circuits de collecte

2002 : 1,5 équipages par semaine pour la collecte OE, soit 7,5 circuits par semaine

2004 : 1 circuit par semaine

Soit 6,5 circuits économisés :

6,5 x (1C+2R+1BOE*) = 6,5 x 93 x 7,48 = 695 €/semaine soit 235 000 € /an

(Le surcoût de gestion des déchèteries n’a pas été évalué)

 

1C = Chauffeur 2R = Ripeurs  BOE : Benne à Ordures pour les Encombrants 

 

Résultats qualitatifs :

- Traitement plus vertueux des objets encombrants : collecte spécifique transfert vers les déchèteries.

- Diminution du tonnage enfoui (2 800 t à 307 t) optimise le CSDU en permettant l’entrée d’autres flux et donc de nouvelles recettes pour pérenniser le site.

- Réorganisation de la collecte avec annualisation du temps de travail.

- Développement d’Emmaüs sur le territoire (amélioration de la collecte, publicité pour leurs activités, développement de leurs ventes et création de postes de compagnons).

 

Mise en oeuvre

Planning :

• Diagnostic analyse des flux

• Mise en œuvre d’une convention avec Emmaüs pour la réutilisation :

-          définition des procédures,

-          mise en place d’un N°Vert pour la réception des demandes afin d’adapter le type de collecte aux objets encombrants concernés : collecte au porte-à-porte, dépôt en déchèterie ou appel exceptionnel au  service de collecte du SMICTOM.

• Réorganisation du service “Objet encombrants” du SMICTOM : uniquement pour les objets non réutilisables et pour les personnes ne pouvant pas se rendre en déchèteries

 

Moyens de communication

- Communication en partenariat avec Emmaüs : articles de presse, manifestation commune sur la prévention – Journée “Trop de déchets” (le 4 juin 2004)

- Porte ouverte ferme DURR* le 25 sept. 2005

* Ferme DURR : exploitation agricole de polyculture et élevage bio.

 

Remarque :

Suite au bilan 2005, Emmaüs souhaite une rémunération de ses services ce qui implique de lancer un appel d’offres.

Moyens humains :

-

Moyens financiers :

-

Moyens techniques :

-

Partenaires moblisés :

Emmaüs

Ferme DURR

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

-

Difficultés rencontrées :

-

Recommandations éventuelles :

-