Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Opération "Récupération en déchèteries et Ressourcerie"

Communauté de Communes de l'Ile d'Oleron

59, Route des Allées
Bp 85
17310 Saint-Pierre-d'Oléron

contexte

L’île d’Oléron est un territoire touristique qui compte 8 communes.

La Communauté de Communes est engagée depuis 2010 dans un PLPD.

Une association est présente sur Oléron pour la récupération et la vente d’objets, l’association OCEAN. Suite à un rendez-vous avec le président de l’association et notre constat de potentiel de réemploi en déchèteries, une convention est signée engageant et encadrant la récupération en déchèterie(s).

Les objets récupérés en déchèteries sont classés selon les catégories des bennes : bois, gravats, ferraille, encombrant, incinérable et les livres. Ne sont pas récupérés : les textiles, les produits dangereux et les appareils électriques/électroniques. Les retours en déchèteries ont été enregistrés à partir de 2012. L’association enregistre également ce qu’elle collecte en porte-à-porte (déménagement) et en apport volontaire (apport au magasin).

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L’objectif est d’augmenter la part d’objets réutilisés, de réduire la quantité de déchets incinérés et enfouis, d’équiper les déchèteries en moyens techniques et humains pour permettre la récupération d’objets réutilisables, de mettre en place un outil pérenne de réemploi et de réparer et valoriser un maximum d’objets.

Résultats quantitatifs :

Récupération en déchèteries :

06/2011 à 12/2011 : 1ère déchèterie 9.2 tonnes

2012 : 1ère déchèterie 13.4 tonnes + 04/2012 à 12/2012 : 2ème déchèterie 13 tonnes + OCEAN 75.5 tonnes – retour 12.8 tonnes

2013 : 2 déchèteries 22.2 tonnes + OCEAN 84.5 tonnes – retour 17 tonnes

2014 : 2 déchèteries 20.9 tonnes + OCEAN 91.2 tonnes – retour 14.4 tonnes

2015 : 2 déchèteries 27.5 tonnes + OCEAN 92.5 tonnes - retour 15.7 tonnes

Résultats qualitatifs :

Action inscrite dans l'Agenda 21 de la communauté de communes

Outils pérenne de réemploi sur le territoire

Amélioration de l'accueil en déchèteries 

Développement des moyens de collecte pour réemploi

Mise en oeuvre

Planning :

2010 = engagement dans un PLPD + Agenda 21 – Action 1-2-1 Etude sur la mise en place d’une recyclerie-ressourcerie

12/2010 = réunion avec l’association OCEAN qui se positionne sur Oléron comme l’acteur principal du réemploi

02/2011 = formation de l’animatrice PLPD « Créer une Ressourcerie » (Réseau des Ressourceries)

04/2011 = adhésion au Réseau des Ressourceries

05/2011 = appel à candidat pour l’étude de faisabilité et de programmation

06/2011 = récupération opérationnelle sur une déchèterie en partenariat avec OCEAN

04/2012 = récupération opérationnelle sur deux déchèteries en partenariat avec OCEAN

05/2012 = remise de l’étude de faisabilité et de programmation de la Ressourcerie (construction du projet en plusieurs comités de pilotage)

Automne 2012 = appel d’offres pour la mission de maîtrise d’œuvre de la Ressourcerie

01/2013 = montage juridique de la Ressourcerie par un cabinet juridique

01/2013 = lancement de la maîtrise d’œuvre

06/2014 = 1ère pierre posée (évènement couvert par la presse)

…Chantier…

06/2015 = inauguration de la Ressourcerie (évènement couvert par la presse) - ouverture au public

Moyens humains :

L’association OCEAN a mobilisé une personne par déchèterie à hauteur de 24 heures par semaine.

Un bureau d’étude a réalisé la faisabilité et la programmation du projet de Ressourcerie.

Les structures invitées aux réunions de montage du projet : communauté de communes (élus/mairies, service déchets, développement économique, marché, …), le pays/syndicat/…, le département, la région, l’ADEME, la DIRECCTE, les associations de réemploi, de réinsertion et d’éducation à l’environnement, le Réseau des Ressourceries et des particuliers qui le souhaitent.

Moyens financiers :

La location d’un conteneur maritime (20’/33m3) 113 euros / mois (+ 330 euros de transport) 

L’achat de conteneur maritime 2 080 euros HT + Un cadenas 130 euros HT + La livraison 370 euros HT

Les panneaux installées (2 m x 1.5 m et 420 mm x 594 mm) en interne sur le conteneur maritime 296 euros HT

L’adhésion au Réseau des Ressourceries 1 500 euros/an

L’étude de programmation « Diagnostic et définition du projet » 6 352 euros HT + « Etude de faisabilité et projet architectural » 14 060 euros HT ; Subvention : ADEME, CG17 et LEADER

Le montage juridique par un cabinet spécialisé 13 216 euros HT

Prévisionnel : Maîtrise d’œuvre 196 674 euros HT ; terrain 234 095 euros HT ; travaux 1 563 394 euros HT ; étude (SPS, contrôleur travaux…) 28 790 euros HT ; équipements 20 000 euros HT + Subventions : ADEME, Etat (DETR), Région, Fondation/Mécénat

Moyens techniques :

Pour la récupération en déchèterie, un conteneur maritime avec cadenas sécurisé et des panneaux explicatifs ont été installés.

L’association est équipée de véhicule pour le transfert d’objets de la déchèterie à la Ressourcerie.

Le bâtiment permet d’assurer les missions de collecte, de valorisation, de vente et de sensibilisation à l’environnement. 

Partenaires moblisés :

La Communauté de Communes de l’Ile d’Oléron (élus/mairies, service « développement économique », « marché »), le Pays Marennes Oléron, le Conseil Général, l’ADEME Poitou-Charentes, la DIRECCTE, l’association OCEAN, l’association La Navicule Bleue, le CPIE-Marennes Oléron, l’association Roule Ma Frite 17, le Réseau des Ressourceries et 2 particuliers intéressées par le projet.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette action est reproductible.

Difficultés rencontrées :

Projet à partenaires multiples

Recommandations éventuelles :

A chaque étape, informer et inviter les personnes ou structures, même s’il y en a beaucoup, qui peuvent être liés au projet (Développement économique, insertion, déchèterie, etc.) ; envoyer les compte rendus de réunions à toutes les personnes et/ou structures pouvant être intéressé par le projet.

Inciter les usagers à donner des objets au local de l’association plutôt que de les apporter en déchèterie.