Aller au contenu
Aller au menu
Recherche
Aller au pied de page

Partage d'expériences

Opération foyers témoins sur le gaspillage alimentaire

Cadre de restitution de l'action : Étude de l'ADEME

En Savoir Plus
52 rue du Vivier
80000 Amiens
www.ensavoirplus.asso.fr

Mots-clés
Déchets verts | Consommateurs | Opération témoin | Gaspillage alimentaire

Atelier pratique

(Crédits de l'image En Savoir Plus)


Contexte

Depuis décembre 2014 la Direction Régionale de l’Ademe en Picardie travaille avec les associations CLCV et UFC Que Choisir sur la création d’une opération de lutte contre le gaspillage alimentaire. Il a été décidé de mener une opération de sensibilisation sur cette thématique auprès d’une cinquantaine de foyers-témoins en leur proposant de peser leurs déchets alimentaires pendant 10 jours, puis de renouveler 10 jours de pesée en apportant des gestes correctifs afin de réduire les déchets produits.

Le territoire géographique retenu pour cette expérimentation est le bassin creillois.

Objectifs recherchés / Résultats obtenus

Objectifs

Cette opération a pour objectif de démontrer et de témoigner sur la possibilité de réduire ses déchets alimentaires en tant que citoyen-consommateur. Pour cela, suite à l'opération, un outil de communication sera créé pour que l’ensemble des partenaires impliqués puisse valoriser les résultats de l'opération et communiquer plus largement sur le gaspillage alimentaire.

Résultats quantitatifs obtenus

1/ Les foyers témoins

-52 foyers témoins s’étaient inscrits à l’opération par l’intermédiaire de la CLCV, de l’UFC Que Choisir, de Oise Habitat, des CCAS de Nogent et de Creil et de la mairie de Creil.
-Sur ces 52 inscrits, 29 personnes ont été rencontrées le 19 octobre
-37 foyers témoins ont réalisé une pesée sur 10 jours en octobre 2015
-27 foyers témoins ont réalisé une 2ème pesée sur 10 jours en novembre 2015, avec des gestes correctifs

- 2/3 des 27 foyers ont réduit leur gaspillage alimentaire

- 8 foyers sur les 27 ont réduit de moitié leur gaspillage alimentaire, c'est 1/3 des foyers engagés.

 

2/ Les pesées

Les pesées sont réalisées de façon à connaître le poids jeté par assiette, c’est-à-dire par personne par repas. Les déchets pesés sont tous les déchets biodégradables issus de l’alimentation (épluchures, os, coquilles, restes d’assiettes, de plats, produits périmés hors emballage)

-1ère pesée : 72,4g en moyenne/assiette : Min :0g / Max :254,6 g

-2ème pesée : 93,5g en moyenne/assiette : Min :3,9g / Max :270,8 g

-La moyenne des différentiels est de +6,7g par assiette. Ce résultat est lié aux fortes différences entre les foyers. En effet, le différentiel entre la première et la seconde pesée varie de +110,4g à -70,7g.

De plus la majorité des déchets biodégradables issus de l’alimentation des foyers qui ont participé sont des épluchures de fruits et légumes, ce qui est peu réductible. De plus, octobre et novembre signent la fin du potager avec des légumes abîmés générant des déchets organiques.  

-Le gaspillage a pu être réduit jusqu’à 70g/assiette. Ce chiffre est à multiplier par le nombre de personnes et le nombre de repas par jour. Ex : 70gx4persx3repas=840g/jour pour un foyer de 4 personnes.

- La réduction du gaspillage va jusque 72%! 

- 1/3 des foyers ont réduit de moitié le gaspillage!

 

Voir la fiche de présentation de l'opération (pdf - 5.57 Mo)

Résultats qualitatifs obtenus

8 foyers ont fait part des astuces mises en place pour réduire la quantité de déchets biodégradables issus de l’alimentation :

 

Gestion des restes :

-restes recuisinés (x3)

-reste de poulet mis à congeler

-reste de pain passé au four pour manger avec le fromage

-tarte avec restes de carottes

-pain perdu, brioche perdue

 

Gestion de produits périmés :

-yaourts périmés passés en gâteau

-compote avec des pommes qui s'abîment à la cave

-récupération des parties consommables sur les fruits abîmés du jardin et de la cave

 

Utilisation des épluchures :

-cuisson des feuilles de blettes

-fanes de radis dans la soupe, radis récupérés en soupe, soupe aux fanes de carottes

-soupe avec la peau des légumes, poêlée de carotte avec la peau

-gelée de pomme avec les épluchures issues d'une compote réalisée auparavant

-pesto de fanes de carottes

 

Gestion des achats :

-menus établis à l'avance

-denrées achetées au plus juste

-courses journalières

 

Dans ces 8 foyers, le différentiel entre la 1ère et la 2ème pesée vont de -39,4g à +100g.

 

Pour voir tous les résultats des pesées, cliquer sur le line "Résultats des pesées, en gramme par assiette".

 

Résultats des pesées, en grammes par assiettedetail fichier (pdf - 349.22 Ko)

Mise en oeuvre

Année principale de réalisation
2015
Planning / Déroulement

24/09/2015 : réunion de tous les partenaires de l’opération

Objectifs:

- définition des attentes de chacun vis-à-vis du projet
- organisation de la mobilisation et du suivi des foyers témoins
- point sur le matériel qui sera utilisé par les foyers, avec une mise en situation réelle
- ateliers pratiques simulant ceux qui seront proposés aux foyers témoins en deuxième phase pour réduire le gaspillage alimentaire

Suite à cette réunion, les attentes, les objectifs, le déroulé et les modalités de l'opération sont validés collectivement, ce qui permet par la suite à chacun de communiquer sur l'opération de façon harmonieuse, notamment pour mobiliser des foyers témoins. De plus, cette réunion a permis de se mettre d'accord sur les modifications à apporter aux supports visuels prévus pour les foyers témoins (grilles de pesée, fiches des ateliers..).

 

19/10/2015 : première rencontre avec les foyers témoins

Objectifs:

- Présenter aux foyers ce que l'on attend d'eux

- Accompagner les foyers pour la réussite des pesées

- Rappeler les échéances et résultats attendus de l'opération.

Afin de mobiliser le plus de foyers possibles, 3 sites et 3 horaires différents sont proposés : 10h au CCAS de Nogent, 14h au CESAM de Creil et 17h au siège de Oise Habitat. Les 3 créneaux attirent du monde, mais le créneau de 14h est le plus fréquenté.

Afin de garantir que chaque foyer saura sans difficulté peser ses déchets chez lui, 2 groupes de mise en situation permettent de simuler une pesée avec de vrais déchets alimentaires, en petit groupe. De plus, la grille de pesée de chacun est pré-remplie sur place afin que chaque personne ait un modèle une fois de retour chez elle.

29 personnes sont présentes lors de ces rencontres, sur les 52 foyers inscrits initialement dans la démarche. 11 foyers qui n'avaient pas pu se déplacer sont sensibilisés par les référents dans les jours suivant la rencontre.

 

02/11/2015 : deuxième rencontre avec les foyers témoins

Objectifs:

- Récupérer les grilles de pesées et connaître les difficultés rencontrées

- Découvrir des moyens de réduire le gaspillage alimentaire

- Encourager les foyers à renouveler 10 jours de pesées avec des gestes correctifs

24 foyers sont présents lors de cette deuxième rencontre et rendent leur première fiche de pesée complétée. Des grilles de pesée sont encore collectées après la réunion, par mél. En tout, 37 grilles de premières pesées seront collectées courant novembre.

Les foyers n'ont pas rencontré de difficulté à compléter leur grille, grâce à la manipulation lors de la première rencontre.

Quelques foyers ont détaillé le contenu de chaque pesée journalière, ce qui s'est avéré très intéressant lors de l'analyse des pesées. Cette consigne aurait du être rajoutée lors de la 1ère rencontre, pour ceux qui le peuvent.

Lors de la rencontre, 3 ateliers pratiques de manipulation de matériel et d'échantillons permettent aux foyers, en petits groupes, de comprendre et d'échanger sur comment: 

- mieux ranger son frigo, à partir d'images à ranger dans un frigo en 3 dimensions,

- lire les dates de péremption sur de vrais produits,

- cuisiner les restes en partant de photos de restes et d'exemples déjà cuisinés. 

Afin d’encourager et de donner envie de tester des astuces anti-gaspillage, la collation est constituée de recettes anti gaspillage alimentaire, cuisinées par les différents partenaires engagés : pudding, pain perdu, tarte aux fanes de carotte, pesto de fanes de carotte, compote de pommes avec leur peau.

 

L'échéance du 16 novembre pour retourner les fiches de 2ème pesée est rappelée et notée sur la grille, ce qui permet à En Savoir Plus de collecter toutes les fiches dans le mois qui suit, le temps de relancer les retardataires. 

En Savoir Plus utilise le logiciel Sphynx d'analyse statistique pour compiler et analyser les données issues de 27 fiches collectées.

 

14/01/2015 : bilan et perspectives avec les partenaires du projet

Objectifs:

- présenter les résultats des pesées et faire une analyse collective de l’opération
- co-construire un document de communication en prenant en compte les attentes de chacun au niveau de la forme, de la cible, des contenus...
- définir les perspectives à donner à cette opération

Les partenaires sont satisfaits du déroulement de l'opération. L'analyse des résultats est partagée, ce qui permet d'identifier les points de vigilance pour mener une telle opération (Voir "recommandations" plus loin).

Un travail d'expression sur les attentes de chacun vis à vis du document de valorisation de l'opération permet d'identifier clairement le travail de conception à effectuer.

 

18/03/2016 : remerciement des foyers témoins

Objectifs:

- proposer un moment convivial pour remercier les foyers engagés dans l'opération

- collecter des témoignages de foyers sur l'opération

Une visite du centre de traitement des déchets du territoire du SMVO est organisée pour les foyers et partenaires volontaires. Le co-voiturage s'organise. Après 2 heures de visite technique et d'échanges sur la gestion des déchets, un goûter convivial constitué de préparations anti-gaspi amenées par chacun permet de présenter les résultats des pesées aux foyers présents, qui sont invités à témoigner de leur expérience, en toute convivialité. Les personnes présentes témoignent d'une prise de conscience du gaspillage mais d'une faible représentativité des foyers oisiens et creillois parmi les foyers témoins engagés. La problématique plus globale de la gestion des déchets, en habitat collectif notamment, est nettement mis en avant. 

Moyens humains

L’ADEME a missionné l’association En Savoir Plus pour animer cette opération.

Une chargée de mission et un animateur d’En Savoir Plus ont animé les réunions et les rencontres. Une chargée de communication a travaillé sur les documents à livrer.

Une personne de l'Ademe a assisté aux réunions et suivi l'opération.

 

Les partenaires du projet ont mobilisé du temps pour mener cette opération:

-Les 2 associations de consommateurs CLCV et UFC Que Choisir ont initié le projet avec l'Ademe, coordonné le projet, mobilisé des foyers et validé les supports utilisés.

-Les CCAS de Creil et de Nogent ont mobilisé des foyers et accueilli des rencontres. Ils ont également participé aux réunions de coordination et validé les supports utilisés auprès des foyers.

- Le SMVO et la Communauté d’Agglomération de la région creilloise se sont mobilisés lors des réunions de coordination du projet et ont fourni des moyens pour sensibiliser les foyers: supports de sensibilisation, matériel (sacs, gobelets). La CAC a formé des foyers témoins n'ayant pas pu se déplacer aux rencontres. Le SMVO a organisé la visite lors de l'évènement de remerciement.
- Enfin Oise Habitat a mobilisé une chargée de communication qui a participé activement aux réunions de coordination, qui a accueilli des rencontres, qui a validé les supports et qui a sollicité 3 de ses gardiens qui ont pu rassembler et suivre plusieurs foyers témoins.

Moyens financiers

L'ADEME a missionné l'association En Savoir Plus pour animer et coordonner l'opération pour un budget de 10 535,00€, représentant 32 jours de travail et 1155€ de matériel (balances, pesons, seaux, denrées alimentaires).

Moyens techniques

-Les foyers témoins se sont vu remettre du matériel de pesée: seau + peson ou poubelle + balance

-Une grille de pesée à compléter a été conçue de façon à être complétée facilement par tous les foyers

-Un mémo a été conçu pour rappeler à chaque foyer le type de déchets à peser

-Des fiches techniques ont été créées pour donner des astuces anti-gaspillage aux foyers lors de la deuxième période de pesée

Ces documents ont été fournis à l'Ademe Picardie. Contact: Evelyne Journaux: evelyne.journaux@ademe.fr  -  03 22 45 55 35.

 

Partenaires mobilisés

-Les 2 associations de consommateurs qui ont souhaité mener cette opération avec l’ADEME : CLCV et UFC Que Choisir
-Les partenaires qui se sont associés au projet : SMVO, Mairies de Creil et de Nogent sur Oise, Communauté d’Agglomération de la région creilloise
-Les structures qui ont proposé de mobiliser des foyers témoins : Oise Habitat et leurs gardiens, CCAS de Nogent-sur-Oise et CCAS de Creil

Valorisation de cette expérience

Reproductibilité

Des supports ont été produits et sont réutilisables par tous:

-Des grilles de pesées simples et pratiques pour s’adapter au public visé, dont une partie peut être peu lecteur et en difficulté face à l’écrit.
-Un mémo très visuel et synthétique pour savoir ce qui doit être pesé ou non.
-Des documents de synthèse sur les moyens de réduire le gaspillage alimentaire, en lien avec les ateliers proposés lors de la deuxième rencontre des foyers, afin de guider et inspirer les foyers: rangement du frigo, gestion des dates, recettes de restes...
-Un document de communication utile à l’ensemble des partenaires impliqués, afin de valoriser les résultats et de communiquer plus largement sur la possibilité de réduire ses déchets alimentaires en tant que citoyen-consommateur.

Ces documents ont été fournis à l'Ademe Picardie. Contact: Evelyne Journaux: evelyne.journaux@ademe.fr  -  03 22 45 55 35

Originalité

Points forts de cette opération:

-Mobiliser 52 foyers autour de cette opération, en quelques semaines à peine, a montré le dynamisme et la force des partenaires engagés : Oise Habitat avec l'aide de ses gardiens, la CLCV et l’UFC Que Choisir grâce à leurs réseaux d’adhérents, la Mairie de Creil à travers la Maison de la Ville, les CCAS de Creil et de Nogent grâce aux éducatrices en contact avec les familles.

Tous les partenaires ont pris conscience des enjeux du gaspillage alimentaire.
-Les gardiens motivés de Oise Habitat sont des vecteurs puissants de mobilisation et de suivi des habitants.
-Les foyers ayant participé à l’opération ont confié se rendre compte d'avantage aujourd'hui de la quantité de déchets alimentaires jetés et des sources d’économies que ce gaspillage offre.
-Même si beaucoup de foyers engagés étaient déjà sensibles au gaspillage avant l’opération, certains foyers ont dit découvrir des astuces pour réduire leur gaspillage.
-Le gaspillage a pu être réduit jusqu’à 70g/assiette, soit 70gx4persx3repas=840g/jour pour un foyer de 4 personnes.

- 2/3 des 27 foyers ayant réalisé les 2 pesées ont réduit leur gaspillage alimentaire. 8 foyers (2/3) l'ont même réduit de moitié.

Recommandations éventuelles

1/ Engager ce type d'actions sur les territoires « zéro gaspi, zéro déchets ».

Ces territoires étant engagés dans une démarche de réduction des déchets, ils mènent des actions de territoire pour sensibiliser le public à la prévention des déchets. 

 

2/ Adapter l'opération aux publics ciblés

Dans le cas de cette opération, il est apparu que le bassin creillois draine une population en situation de résilience qui met plutôt la priorité sur la résolution de ses problématiques économiques et sociales avant de consacrer du temps à une expérimentation sur le gaspillage. Sachant le fort impact économique que la lutte anti gaspillage peut avoir sur le budget familial, il est clair que la mobilisation des foyers-témoins, les attentes, les supports et la durée de l'opération doivent être adaptés au profil socio-économique du public visé.

 

3/ Etendre les périodes de pesées

La comparaison de 2 périodes courtes (10 jours) et rapprochées ne semble pas véritablement représentative des comportements au long court. En effet, certains foyers ont pesé beaucoup plus de déchets organiques issus de l’alimentation dans la période destinée à les réduire que dans la période de pesée initiale…

 

4/ Bien choisir la saison

Pour peser des déchets organiques, l'automne n'est pas la meilleure période car les foyers qui jardinent produisent beaucoup de déchets à cette période.  

 

5/ Demander à détailler d’avantage ce qui est pesé

Des détails ont manqué pour interpréter certains résultats :

- caractérisation des déchets jetés en 1ère et en 2ème période

- description des gestes de réduction mis en place chaque jour

- avis gustatif et pratique sur les recettes et astuces testées

 

6/ Impliquer encore plus les différents relais sur le territoire:

- les associations locales peuvent mobiliser leurs adhérents,

- les habitants peuvent mobiliser leurs propres voisins ou famille,

- les bailleurs peuvent mobiliser leurs locataires,

- les écoles peuvent participer au niveau de la cantine et les enseignants peuvent mettre en place des actions sur le gaspillage alimentaire avec leurs élèves.

 

Auteur de la fiche

Clotilde Jamet

info@ensavoirplus.asso.fr

Contact ADEME

Evelyne JOURNEAUX

evelyne.journaux@ademe.fr

Direction régionale Hauts-De-France

Dernière actualisation de la fiche : Janvier 2018

Logo ADEME Fiche action-résultat réalisée sur le site www.optigede.ademe.fr
Les informations de cette fiche ont été établies sous la responsabilité de son auteur.