Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Objèterie de Lannion

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Lannion-Trégor Agglomeration

1, Rue Monge
22300 Lannion
Illustration de l’opération :

Projet de déchèterie-recyclerie couverte à Lannion

(Crédits de l'image : Illustration fournie par Lannion Trégor Communauté)

contexte

En 2005/2006, une étude de remise à niveau et de réorganisation des 8 déchèteries existantes sur le territoire de Lannion-Trégor Communauté a été effectuée dans le but de répondre à plusieurs problématiques : l’insécurité permanente sur le site de Lannion (proximité d’une aire d’accueil des gens du voyage), un nombre de déchèteries sur le territoire Est de LTC trop faible et une nécessité de remettre à niveau les équipements et de revoir l’organisation de l’ensemble des sites.

Les élus ont fait part de leur volonté de développer le réemploi en association avec les acteurs locaux de l’économie sociale et solidaire afin de s’écarter de la notion de « déchet » pour l’usager et s’orienter plutôt vers la notion de collecte « d’objets » valorisables. Dans cette perspective, un nouveau projet de déchèterie couverte a émergé, portant le nom d’Objèterie.

En 2012, la mairie de Lannion a donné son accord pour la construction du nouvel équipement de LTC sur une zone d’activité artisanale. Cet équipement nouvelle génération associe des plateformes de dépôts au sol, un haut de quai, une recyclerie, une zone de collecte couverte de l’amiante, une zone de vente de compost, une aire de lavage pour les véhicules et une plateforme bois énergie (pour le stockage du bois destiné aux chaudières de la communauté et gérée par le pôle énergie). Il a été estimé que 4,5 % des tonnages entrants pouvait faire l’objet de réemploi, soit 486 tonnes/an représentant environ 2 caissons/semaine à mettre en vente.

 

Projet de l'objèterie de Lannion : donnée prévisionnelles

  • Gestion : régie, sauf la recyclerie
  • Tonnages annuels prévisionnels : 11 000 T (10 150 T hors réemploi sur l'ancien site en 2013)
  • Nombre de visites annuelles prévisionnel : 140 000 (131 000 sur ancien site en 2013)
  • Nombre de visites/jour prévisionnel : 500 en moyenne hors dimanche
  • Nombre de bennes à quai : 13
  • Acceptation des professionnels : oui, accès gratuit mais dépôt limités à 5 m3, PTAC < 3,5 T
  • Régime ICPE : autorisation

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Favoriser le réemploi : recyclerie gérée par une entreprise de l’ESS
  • Créer des voies exclusivement réservées VL ou PL
  • Diversifier les flux collectés : amiante lié, déchets pyrotechniques, plâtre, pneus…
  • Sécuriser le site contre les intrusions, vols et vandalismes : vidéosurveillance et alarme
  • Associer un espace pédagogique : salle de documentation/information classée en ERP
  • Démarche HQE : prévision de 1 174 m2 de panneaux photovoltaïques posés sur le toit de la plateforme bois-énergie (sinon ce sera 600 m2 si cela ne fonctionne pas dans le cadre de l’appel d’offres européen), intégration paysagère, récupération des eaux de pluies pour le lavage des véhicules
  • Créer un espace convivial avec de nombreuses fleurs et plantations, y compris à l’intérieur des bâtiments
Résultats quantitatifs :

Ouverture prévue en janvier 2017

Résultats qualitatifs :

Ouverture prévue en janvier 2017

Mise en oeuvre

Planning :

Dépôt du dossier : Permis de construire et ICPE en décembre 2013 / Enquête Publique en avril 2015

 

Début des travaux : mi-septembre 2015

 

Ouverture : Janvier 2017

Moyens humains :

Nombre d’agents de déchèterie prévu sur site : 3 à 4 agents en simultané dont 1 encadrant sur la partie déchèterie exploitée en régie ; projet de 2 chantiers d’insertion soit 14 ETP sur la partie recyclerie qui sera exploitée par l’Economie Sociale et Solidaire.

Moyens financiers :

Budget total prévisionnel : 5 597 493 € TTC (foncier, études, travaux, mobilier) + 205 000 € HT pour le photovoltaïque

 

Dont vidéosurveillance (12 caméras + poste avec PC et écrans + logiciels + enregistreur + câblage) : 15 481 € HT

 

Hors investissements spécifiques HQE :

Photovoltaïque : 205 000 € HT

Chauffage solaire : 7 539 € HT

Chaufferie bois : 30 000 € HT

 

Subventions : ADEME + Conseil Général 22 = 270 000 € pour la partie déchèterie recyclerie ; dossier en cours d’étude par l’Etat (CPER)

Moyens techniques :
Type de déchets acceptés Type de contenants Nombre de contenants Capacité de stockage maximale
Moyens de stockage
Déchets verts Plateforme de dépôt au sol de 4 335 m2 1 -
Gravats Plateforme de dépôt au sol de 210 m2 1 -
Ferraille Benne de 30 m3 1 -
Cartons Benne de 30 m3 1 -
Bois Benne de 30 m3 1 -
Encombrants Benne de 30 m3 3 -
Bennes tampons Benne de 30 m3 - -
Réemploi Local vitré de 500 m2 1 -
Huiles minérales usagées Cuve enterrée de 3 m3 1 -
Déchets dangereux Local de 90 m2 1 3 T
DEEE Local de 29 m2 1 7,5 T
Verre Benne de 30 m3 1 -
Papiers et emballages plastiques Benne de 30 m3 2 -
Plâtre Benne de 30 m3 2 -
Polystyrène expansé Benne de 30 m3 1 -
DASRI Local de 9 m2 1 110 kg
Déchets pyrotechniques Local en béton de 9 m2 1 180 kg (40 kg de matière active)
Amiante lié Plateforme de 15 m2 couverte 1 -
Pneus Zone de dépôt au sol 1 21 m3
Vêtements Borne 1 2 m3

Matériel de collecte :

  • 1 camion 26 T (bras/grue) pour la manutention des caissons
  • 1 camion hayon pour le transport des objets des sites externes vers l’objèterie (regroupement des objets collectés dans l’ensemble des espaces réemploi des déchèteries de LTC)

 

Autres moyens spécifiques utilisés de manutention, compactage ou broyage (chargeurs, packmat …) :

  • 1 chargeuse qui sera utilisée pour le chargement/déchargement du bois sur la plateforme bois énergie voisine, ainsi que pour le gerbage des déchets verts et inertes et 1 chariot élévateur.
  • 2 véhicules électriques (type voiturettes de golf) pour la circulation des agents sur le site.

 

Organisation du site :

 

Circulation VL :

Séparation des voies d’accès au haut de quai et à la plateforme de dépose au sol après passage devant la loge gardien.

Bornes enterrées OM/CS en amont du portail d’entrée VL du site.

 

Circulation PL :

Voies exclusivement réservées PL pour le rechargement de l’ensemble des flux avec un passage obligé sur le pont bascule en entrée et sortie de site.

Une voie secondaire permettra la prise ou la dépose des bennes tampons. Cette voie sera également utilisée par les cars dans le cadre de visites scolaires pédagogiques.

 

Bâtiment couvert de 4 100 m2 :

Aération naturelle grâce à une zone à l’air libre de 1 m sous toiture.

Une voie de déchargement est prévue en partie basse pour l’ensemble des flux collectés dans le bâtiment couvert. Un espace pédagogique avec une salle de documentation est prévu à l’entrée du bâtiment.

 

Organisation du site :

Les gravats seront déposés au sol sur une plateforme. Un tri 5 flux est effectué : terre végétale, ardoise, béton/terre cuite, faïence/céramique/carrelage/vaisselle, inertes résiduels. En plus de la plateforme de dépôt au sol pour les déchets verts, on retrouvera sur le site un espace de vente de compost de 42 m3.

Un espace réemploi sera disponible dans le bâtiment couvert permettant aux usagers de déposer des objets réutilisables. Des agents valoristes seront présents sur site pour réparer ou démanteler les objets collectés sur l’ensemble du réseau de déchèteries. Cet espace sera vitré afin que les usagers voient les activités. Les objets en état seront revendus par le pôle vente de l’ESS qui se situera sur un autre site que l’Objèterie.

 

Principe d’aménagement de l’auvent amiante :

La collecte de l’amiante lié se fera par l’intermédiaire de big bags sur support abrités dans un local spécifique. Ce local fermé sur 4 faces permettra :

- d’abriter une zone d’habillage,

- d’abriter une aire de stockage des équipements de protection individuels mis à disposition des usagers,

- d’abriter l’aspirateur haute performance destiné au lavage de l’auvent,

- de disposer d’une aire d’emballage abritée des vents et isolée des autres usagers,

- de disposer d’une aire d’entreposage de big bags dédiée à la collecte de l’amiante lié.

Ces big bags seront repris à l’aide d’une fourche montée sur le chargeur d’exploitation et déposés dans une benne 15 m3 en attente sur l’aire de stationnement des bennes à proximité de l’aire de lavage.

Partenaires moblisés :

2 chantiers d'insertion pour l'exploitation de la recyclerie

valorisation de cette expérience

Difficultés rencontrées :

Différents projets liés à la prévention des déchets sont à l’étude sur l’Objeterie : hôtels à insectes, vente ou location de broyeur, etc.