Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Mise en place d’une placette de démonstration pour le compostage domestique

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Préval Haut-Doubs

les Petits Planchants
BP 235
25303 Pontarlier Cedex 3
Gaëlle Journot
prevention@preval.fr

contexte

Dans le cadre du dispositif national de réduction de la production de déchets, Préval a créé une placette de démonstration pour le compostage domestique sur le site de la Maison de l’environnement de la vallée du Drugeon implanté sur la commune de La Rivière Drugeon afin de permettre la sensibilisation de la population du territoire de Préval.

Dans ce cadre, Préval, maître d’ouvrage de la placette et propriétaire du matériel, a souhaité confier la mise en place et l’entretien au CPIE du Haut-Doubs.

La commune de La Rivière Drugeon, propriétaire du terrain, accepte la mise en place de cette placette de démonstration pour le compostage domestique.

Destinée à accueillir le grand public, les élus locaux, les services des collectivités, les écoles, elle est constituée de 7 composteurs de tailles et de matières différentes, d’un lombricomposteurs, d’un broyeur à végétaux. Elle est également équipée de bioseaux, de caissettes de 50L pour la collecte des biodéchets, d’un thermomètre de compost avec sonde et de différents outils permettant l’entretien et l’exploitation de la placette.

En complément des animations, l’information du public se fait grâce à 7 panneaux explications qui sont en permanence présents sur le site.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

La mise en place, l’entretien et l’animation de la placette ont été confiés au Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE). Les objectifs sont :

-           Informer et former les élus locaux et les techniciens des collectivités sur les enjeux et les techniques de compostage afin qu’ils développent cette pratique au sein de leur collectivité.

-           Former des personnes volontaires ou des structures-relais. Il pourra s’agir également de professionnels tels que les pépiniéristes ou les personnes chargées de l’entretien des espaces verts.

-           Perfectionner les utilisateurs de composteurs individuels qui ne maîtrisent pas totalement cette pratique. Répondre à leurs questions, réaliser des démonstrations grandeur nature et organiser des journées de rencontre afin d’échanger les expériences de chacun.

-           Accompagner les enseignants dans leur programme pédagogique et permettre aux élèves de comprendre le fonctionnement du composteur en le pratiquant : 3 sessions d’une journée par an pour le programme court et 2 sessions de 2 jours par an pour le programme long.

-           Rester libre d’accès à toute personne souhaitant s’informer sur cette pratique.

Objectifs quantitatifs :

Plus de 300 personnes sensibilisées sur place /an.

Résultats quantitatifs :

Entre 340 à 600 personnes formées ou sensibilisées au compostage chaque année.

Exemple en 2015 : 500 personnes "grand public, 21 animations scolaires regroupant 148 élèves, 6 enseignants"

En moyenne autant de personnes accèdent à ce lieu en dehors des animations.

Résultats qualitatifs :

 

 

Mise en oeuvre

Description de l'action :

- Le lieu choisi

La placette est installée dans un jardin de curé, géré par une association qui réalise déjà des animations sur le thème du jardinage, ce qui crée une bonne complémentarité.

 

- Mise en place et suivi

Destinée à accueillir le grand public, les élus locaux, les services des collectivités, les écoles, elle est constituée de 7 composteurs de tailles et de matières différentes, d’un lombricomposteur, d’un broyeur à végétaux. Elle est également équipée de bioseaux, de caissettes de 50L pour la collecte des biodéchets, d’un thermomètre de compost avec sonde et de différents outils permettant l’entretien et l’exploitation de la placette.

L’information du public est complétée par 8 panneaux d’explications présents en permanence sur le site. Le site est en accès libre.

Vidéo : http://preval.fr/wp/comment-reduire-mes-dechets/je-composte/

Chaque année, la collectivité évalue le programme en juin puis en redéfinit le programme d’animation de l’année suivante. En septembre et en avril, elle communique au CPIE, les dates où l’équipe prévention pense intervenir elle- même, avec des groupes.

 

- Développement

La placette constitue à ce jour un pôle de sensibilisation permanent. L'idée d'un outil de sensibilisation grandeur nature a été reproduite de manière plus limitée au siège social de Préval à Pontarlier et 2 autres sites sont en projets sur des déchèteries.

 

- Points de vigilance

Le broyeur doit être de qualité suffisante pour pouvoir être utilisé avec efficacité lors des formations. Celui acheté pour la plateforme s’est avéré insuffisant, et le CPIE utilise un autre broyeur acquis par l’association qui gère le jardin attenant.

Planning :

Montage dossier avec CPIE et CG25/ADEME en 2009-2010.

Mise en place des éléments de la placette en été 2010.

Première année d’animation : 2010/2011

Deuxième année d’animation 2011/2012.

Chaque année, on évalue le programme en juin puis en redéfinit le programme d’animation de l’année suivante. En septembre et en avril, on communique au CPIE, les dates où l’on pense intervenir nous même, avec des groupes.

Moyens humains :

En temps cumulé, 27,6 jours pour le montage de l'opération en 2010 et 44,6 jours pour suivi dossier et animation en 2011. Ces chiffres ne comprennent pas le temps d'animation du CPIE.

Moyens financiers :

Mise en place 5 640 €

Entretien annuel : 3 800 €

Animations annuelle : suivant le nombre de groupes accueillis, entre 3600 et 12 000 €/an.

Moyens techniques :

Achat de 7 composteurs + 1 lombricomposteur + 8 panneaux d’exposition permanente + 1 broyeur

Partenaires moblisés :

CPIE pour la réalisation de la placette et l'animation, l'entretien et l'alimentation des composteurs,

CG25 et ADEME pour l'accompagnement financier et technique,

Commune de La Rivière Drugeon pour la mise à disposition du terrain.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Le partenariat avec le CPIE qui assure à la fois l’entretien de la placette et son utilisation fréquente, tout en permettant l’utilisation directe par les agents du pôle prévention de Préval Haut-Doubs lors des actions qu’ils mènent, et le couplage avec un jardin dans lequel se tiennent des animations jardinage.

L’emplacement de la placette : dans le jardin de curé devant la maison de l’environnement est très propice à ce genre de placette. C’est agréable, et il y a sur ce lieu d’autres animations sur des thèmes liés au jardin.

De plus, le lieu est en libre accès.

Difficultés rencontrées :

Nous ne referions pas :

Achat d’un broyeur de qualité médiocre. Le CPIE utilise davantage le broyeur de l’association du jardin car il convient mieux pour broyer des branches.

Recommandations éventuelles :

Nous referions :

Partenariat avec CPIE car cela permet d’assurer l’animation de la placette.

L'idée d'un outil de sensibilisation grandeur nature devrait être reproduite (et adaptée). Notre syndicat a pour projet de faire de tels lieux de démonstration dans les déchèteries ou plateformes de broyage des déchets verts.