Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Mise en place de poulaillers dans les écoles

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Communauté d'Agglomération Tours Plus

60 Avenue Marcel Dassault
Cs 30651
37206 Tours
Pierre Weiss
p.weiss@agglo-tours.fr

contexte

Dans le but de sensibiliser les enfants à la production de déchets au sein de leur restaurant scolaire, nous avons suite à un appel à projet auprès des écoles, installés des poulaillers dans les établissements demandeurs.

Cette action a pour but de détourner une partie des déchets de restes de cantine mais également de toucher les parents au travers des enfants sur le thème de la prévention.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Accompagner les enfants et enseignants dans cette démarche.

- Faire parler du programme de prévention (reportage TV, article presse).

- Rassembler le corps enseignant, parents d'élèves et directrice autour d'un projet d'école.

- Vecteur de communication sur le gaspillage alimentaire et le compostage domestique.

Objectifs quantitatifs :

- Atteindre un taux d'équipements de 5% d'écoles.

- Baisse des tonnages de biodéchets.

Résultats quantitatifs :

Nous avons détourné en moyenne 350 kg/an et par école équipée.

Nous avons à ce jour 5 écoles équipées d'un poulailler mais également une crèche et une entreprise.

 

Résultats qualitatifs :

Aucun retour négatif à ce jour.

Gestion simple selon les dires des enseignants

Appropriation rapide du poulailler par les enfants.

 

Accéder à la Fiche action exemplaire

Mise en oeuvre

Description de l'action :
  • Recherche d’une « école pilote »

Un accord a été rapidement trouvé (forte implication d’un élu pour trouver cette première école) avant les vacances scolaires avec l’école primaire « Notre Dame d’Oé »

Par la suite les demandes sont venues des écoles mais nécessitent la vérification de la faisabilité par l’animateur prévention : espace sur terre et herbe, consensus des enseignants, du personnel de cantine et des parents d’élèves, assurant un fonctionnement autonome.

  • Réunion de mise en place

Avec les services municipaux, la directrice d’école et le centre aéré, afin de bien définir les tâches et responsabilité de chacun.

  • Mise en place du poulailler et accueil des poules

Le poulailler de 4 m2 en kit est monté dans la cour, suivant les cas  par les services techniques, le gardien, les parents d’élèves.

L’éleveur des poules livre les 4 poules, baguées pour les reconnaître et leur attribuer un nom ; il les présente aux enfants, explique les soins et la nourriture à donner, répond aux questions.

  • Fonctionnement

Les enfants portent les restes de repas aux poules dans un bio-seau, accompagnés des enseignants ou du personnel de cantine. Le non-consommé « végétal » est porté au composteur associé. Mangeoires  (grains) et abreuvoirs sont garnis avant les weekends, le relais est organisé pour les vacances scolaires. Les personnes qui s’occupent du poulailler utilisent les œufs. Le grain est fourni par des agriculteurs à proximité (bouche à oreille)

  • Extension à d’autres écoles

A la demande (après vérification de la faisabilité dans l’école) ; l’opération est populaire, après les 7 en place en 2013, 2 ont été équipées à la rentrée 2014 et 4 écoles de plus en 2015.

Planning :
Etape Réalisation
Proposition du projet aux élus Mai 2011
Accord trouvé avec l'école pilote de Notre-Dame-d'Oé Juin 2011
Choix et achat du poulailler Septembre 2011

Réunion de projet avec service municipaux, directrice école,

directrice centre aéré

 

Octobre 2011
Mise en place du poulailler dans l'école Novembre 2011
Mise en place des poules Décembre 2011
Extension du projet à d'autres écoles Septembre 2012

 

Moyens humains :

Comité de pilotage du PLP

Chargé de mission du PLP

Animateur PLP : 100 h pour la première

Ensuite 1 journée par nouvelle école

Directrice d’école, + équipe scolaire mobilisée sur le projet et relais pendant les vacances scolaires

Moyens financiers :

Achat de 5 poulaillers  + 10 abreuvoirs + 5 mangeoires = 3 500 € /an

Achat de 20 poules = 400€/an

Moyens techniques :

R.A.S

Partenaires moblisés :

Le président de l'association des gélines de Touraine (race locale) qui élève et fournit les poules pour nos poulaillers.

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Le partenariat avec le président d’une association de préservation d’une race de poules locales, qui élève et fourni les poules de l’opération. Il assure la présentation et l’accueil des  poules dans l’école et présente d’autres animaux de Touraine (lapins…).

Possibilité de reproduire ce projet dans tous types d'établissements à partir du moment ou c'est un projet collectif, qui n'est pas imposé mais bien à la demande des écoles, entreprises ou crèches.

Difficultés rencontrées :

Action peu commune et donc qui fait parler d'elle.

Recommandations éventuelles :

Bien s'assurer de la maintenance possible du poulailler pendant les vacances scolaires (centre aéré, association parents d'élèves, agents communaux...)