Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Matinée des métiers de la réparation

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Chambre de Métiers de l'Artisanat de la Réunion

Rue Jean Cocteau
BP 261
97465 SAINT DENIS Cedex

contexte

Grâce à une formation ADEME en 2006 présentant des retours d'expériences européens, allemands et belges mettant en lumière les réparateurs et leur rôle dans la réduction des déchets à la source, la CMA de la Réunion débute en 2006 un travail de recensement de ces professions.  Alors que ces métiers ont parfois disparu dans certaines régions d'Europe ou de métropole, la Réunion est riche de 230 entreprises de réparation avec un bon maillage du territoire.

 

En 2009 une première intercommunalité dans le sud de l'île (la CIVIS) se dotant d'un Programme Local de Prévention, un partenariat peut s'engager visant la valorisation des métiers et des savoirs faire de la réparation pour un total de 114 entreprises sur six communes.

 

Fin 2009 une première opération a eu lieu lors d’un brocante-vide grenier organisé lors de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets.

Cette matinée dont le slogan était « Arrêtons de jeter, réparons ! » organisée conjointement par la CIVIS et la CMA permettait au public d'entendre le message de prévention des équipes environnement de la collectivité : réduction des emballages, éco-gestes, pratique durable de la réparation. Avec la présence d'artisans réparateurs de spécialités très variées. 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

L'objectif de l'action initiée dans le cadre d'un partenariat entre une collectivité du Sud de l'ile (CIVIS ) et la Chambre de Métiers et de l'Artisanat est de faire connaître et valoriser les entreprises de la réparation.

 

Le but de la CMA étant de consolider ces entreprises sur le plan économique, celui de la CIVIS de faire connaitre la réparation comme une des alternatives au "tout déchet." 

Résultats quantitatifs :

Résultats obtenus lors de la première matinée de la réparation en novembre 2009 :

  • 200 personnes renseignées lors de cette matinée,
  • 30 artisans sensibilisés en amont et 4 artisans mobilisés sur la journée,
  • 1 syndicat professionnel d'artisans impliqué. 
Résultats qualitatifs :
  • Une reconnaissance nationale avec la nomination de la Matinée parmi 1313 projets par l'Ademe nationale pour les trophées européens de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets
  • Une action récompensée également par la DGCIS en 2010 dans le cadre de l'appel à projet Commerce de proximité et développement Durable
  • Un film promotionnel  diffusé par l'institut national de la consommation  http://www.conso.net/ diffusion du 24/01/11.

mis en oeuvre

Planning :
  • 2006 : formation ADEME et recensement du potentiel d'entreprises.
  • Juillet 2009 : officialisation du partenariat avec la communauté CIVIS (qui regroupe 6 communes).
  • Sept-oct 2009 : identification des entreprises de réparation et élaboration des outils de collecte de données (questionnaire).
  • fin 2009 : première opération « Matinée de la réparation  » menée dans le cadre de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets.
  • Mai - août 2010 : Consolidation des partenariats avec les associations organisatrices de brocantes et les grandes et moyennes surfaces du sud de l'île.
  • Enquête dans les 114    entreprises de réparation du sud de l'île et collecte des données pour l'annuaire.
  • Fin 2010 : publication du premier annuaire et évaluation de l'opération.
  • 2011 : recherche de partenariat pour une duplication à d'autres intercommunalités.
  • 2012 : la CMA avec le soutien de l'Ademe Réunion réalise un panorama des métiers de la réparation à l'échelle du département.
  • 2012 : réalisation d’un référentiel "qualité de service client" pour les artisans réparateurs. 
Moyens humains :
  • temps agent CMA : financement mission environnement Europe Région Réunion ;
  • CIVIS partenaire dans le cadre de leur Programme Local de Prévention Déchets : temps agent de pilotage et temps agent pour les sensibilisations de terrain (équipe des médiateurs), agence de communication pour la mise en forme de l'annuaire. 
Moyens financiers :
  •  un prix de 15 000 € de la DGCIS dans le cadre de l'appel à projet Commerce de proximité et développement Durable (dépenses de communication : identité visuelle, affiches, kakémono, barnum d'exposition, panorama de la réparation sur 6 communes, BE pour mise au point du référentiel qualité réparation) ; 
Moyens techniques :
Partenaires moblisés :

Collectivité du Sud de l'ile (CIVIS ) 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Des partenariats sont envisageables pour étendre le dispositif aux autres intercommunalités de l'île avec comme levier la mise en place de programmes locaux de prévention des déchets par d'autres  intercommunalités réunionnaises.

  

Difficultés rencontrées :

Sans objet

Recommandations éventuelles :

Sans objet