Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Lutter contre le gaspillage alimentaire en milieu scolaire

Communauté d'Agglomération de Saintes

4 avenue de Tombouctou
17100 Saintes

contexte

Une des thématiques principales du programme local de prévention des déchets de la CdA de Saintes est la lutte contre le gaspillage alimentaire. Outre la compétence collecte des déchets, la CdA a également la compétence Education, Enfance, Jeunesse. Cette double compétence permet d'être informé "plus facilement" des projets pédagogiques. Ainsi, une des écoles du territoire avait pour projet pédagogique la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Le Service Environnement/Déchets s'est rapproché de cette école afin de proposer un projet d'animation tout au long de l'année scolaire 2013-2014. Le projet fut validé et l'action a pu être mise en oeuvre.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Sensibiliser l'ensemble des élèves et  l'équipe pédagogique

- Réduire de 50% le gaspillage

- Créer une réelle dynamique avec l'ensemble des acteurs (élèves, équipe de cuisine, animateurs, enseignants, parents) autour de ce projet

Résultats quantitatifs :

- Les 6 classes de l'école de Saint-Georges-Des-Côteaux ont été sensibilisées (soit 135 enfants)

- L'ensemble des enseignants et les animateurs ont également participé aux animations et vont poursuivre les actions mises en place à la rentrée prochaine

- Le gaspillage a réduit de plus de 40%

- Réelle synergie entre les acteurs

 

 

Résultats qualitatifs :

- Une charte d'engagement visant à lutter contre le gaspillage a été rédigée. Chaque élève et chaque enseignant se sont engagés à réduire le gaspillage par des gestes simples (exemples: je m'engage à finir mon verre d'eau, je m'engage à goûter avant de dire "je n'aime pas",...). Elle est affichée dans le préau.

- Les élèves, avec leurs enseignants, ont dessiné des affiches sur ce thème. Elles sont affichées à la cantine.

- Mise en place de sentinelles poubelles; les enfants inscrivent ce qui n'a pas été mangé et pèsent les restes.

- Cours de cuisines en juin avec les enfants et le chef cuisinier. Aide à la préparation des repas. Les enfants ont ainsi pu prendre conscience du travail et du temps de préparation des repas. Les enfants ont apprécié ces ateliers.

- A chaque sortie scolaire, il est demandé aux parents de préparer un pique nique sans déchet

- L'école a obtenu un diplôme d'encouragement par l'inspection académique lors du prix de la citoyenneté (prix obtenu par cette même école pour son projet graff et citoyenneté).

 

 

mis en oeuvre

Planning :

- Mars 2013 : groupe de travail élus/prévention et présentation des actions du programme dont la lutte contre le gaspillage alimentaire en milieu scolaire (un élu membre de ce groupe de travail a ainsi discuté d'un projet à l'étude sur ce thème dans l'école de sa commune)

- Juin 2013 : réunion avec la directrice de l'école, les enseignants, l'association mandatée, la responsable de la restauration scolaire et l'élu (la diététicienne n'avait pas pu se libérer) afin d'établir un programme d'animations.

- Novembre 2013 - Juin 2014 : début des interventions et jusqu'à la fin de l'année scolaire (interventions de l'association Nature Environnement 17 et de la diététicienne)

- Décembre 2013, février, mars et juin 2014 : pesée des restes de repas

- Juin 2014 : ateliers cuisines avec les enfants, préparations des repas du midi avec le chef cuisinier

- Juillet 2014 : pique nique équilibré et sans déchets avec l'ensemble des partenaires ; bilan : zéro gaspillage alimentaire

 

 

 

Moyens humains :

- L'animatrice de l'association NE17

- La diététicienne de l'agglomération

- La chargée de mission prévention

 

Moyens financiers :

Environ 3 500 € HT coût prestation association et diététicienne

Moyens techniques :

1 peson électronique

Partenaires moblisés :

- le service Education, Enfance, Jeunesse

- l'équipe pédagogique

- l'équipe des animateurs

- l'équipe de cuisine

- les parents

- les élus

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

L'action est facilement reproductible, à condition de faire adhérer l'ensemble des partenaires dès le départ. Le fait que l'action émane également du projet pédagogique de l'école est un plus.

Difficultés rencontrées :

Action menée tout au long de l'année scolaire, cela permet de nouer des partenariats solides avec l'ensemble des acteurs.

Lien entre PLP et projet pédagogique d'un établissement scolaire.

Recommandations éventuelles :

Réunir dès le départ l'ensemble des acteurs.

Allier équilibre alimentaire et gaspillage (démarche globale : économie, social et environnemental).