Aller au contenu
Aller au menu
Recherche
Aller au pied de page

Partage d'expériences

Les broyeurs associatifs

Cadre de restitution de l'action : Programme Local de Prévention


Fiche exemplaire

Smictom des Forets
2 Rue Gilles de Roberval
35340 Liffré

Mots-clés
Biodéchet | Broyeur | Associations | Partenariat | Prévention des déchets

les 2 modèles de broyeurs expérimentés

(Crédits de l'image Illustration fournie par le SMICTOM des Forêts)


Contexte

Le SMICTOM des Forêts s’est engagé dans la démarche de PLP le 15 décembre 2009. Dans l’optique de mobilisation d’acteurs autres que les prestataires habituels du SMICTOM, une coordinatrice issue du milieu associatif a été recrutée afin de mettre en place et développer ces nouveaux partenariats. Durant la phase diagnostic du PLP, les acteurs associatifs ont rapidement manifesté l’intérêt du broyage. Leur problématique : les coûts d’acquisition et d’entretien difficiles pour certaines structures à  assumer. D’où la naissance du projet : une mise à disposition de 4 broyeurs associatifs pour l’ensemble des associations du territoire.

Objectifs recherchés / Résultats obtenus

Objectifs

Sensibiliser les habitants à l’intérêt de gérer leurs déchets verts à leur domicile (éviter les  nombreux allers-retours à la déchèterie).

Réduire la part des déchets verts à la déchèterie

Favoriser les pratiques de paillage

Proposer un outil complémentaire au compostage (apport de structurant)

Impliquer de nouvelles structures dans la démarche du PLP

Résultats quantitatifs obtenus

L’opération a été lancée officiellement le 16 mai 2011. au 31 décembre 2013, les résultats sontt :

  • au moins 2 démonstrations-formations  faites par le SMICTOM des Forêts par année
  • 68 démonstrations relayées par les acteurs du PLP (élus et associations)
  • 31 associations conventionnées et d'autres se renseignent
  • près de 300 utilisateurs pour leurs besoins personnels
  • 800 h de broyage
  • Près de 55  t de broyats
Résultats qualitatifs obtenus

Cet  outil qui peut paraître très technique à la base est devenu un outil de communication explicite pour les habitants et simple d’utilisation.

 

Opex_Broyage DV_Bretagne_SMICTOM_des_Forets.pdfdetail fichier (pdf - 332.04 Ko)

Mise en oeuvre

Année principale de réalisation
2011
Planning / Déroulement

2010

Juin  : mobilisation des partenaires

Mise en place de groupe de travail

Comité de pilotage d’octobre : validation de l’idée

Proposition lors des orientations budgétaires au comité syndical de novembre

Validation du budget au comité syndical : décembre

2011

Délibération en janvier

Elaboration d’une fiche technique type cahier des charges

Consultation sur devis

Réalisation d’une convention (concertation avec les acteurs)

Achat des broyeurs et de leurs accessoires (remorques, casques, gants, visières…)

Réalisation de fiches de sécurité simplifiées

Journée de lancement

Organisation de démonstrations-formations

Diffusion large de la convention (les associations revoient cela également avec leur bureau et/ou conseil d’administration) par le biais des élus relais, communes, presse locale, réseau local…

Contractualisation

Réservation sur planning pour 2 usages possibles :

  • Au titre de l’association pour une démonstration lors de sa bourse aux plantes par exemple
  • Au titre de ses adhérents à des fins personnelles chez eux

Conseils aux utilisateurs

Retour du broyeur : évaluation avec les utilisateurs

Vérification des appareils pour nouveaux prêts

Réunion bilan avec les associations signataires et invitation des associations en cours : bilan de l'opération et réajustements à apporter (fonctionnement, convention...)

2012

Suite à la première expérimentation, abandon du modèle bio 60 (malgré la qualité de son broyat, les utilisateurs le trouvent moins pratique)

Extension de l'expérimentation sur 2 autres modèles de acceptant des tailles de branches plus élevées (entre 7 et 12 cm) Eliet Major et Bio 230

Recherche d'un nouveau point de retrait excentré en partenariat avec une commune (volontariat, modalités de mise a disposition du personnel...)

Continuité de l'action comme en 2012 pour le fonctionnement du projet

2013

Mise en place d'un nouveau point d'accès en partenariat avec une commune

Analyse de l'action ...

Fin 2013 décision de maintenir l'action cependant, le matériel bio 230 est inadapté au projet (il sera dédié uniquement à des chantiers spécifiques)

Projet 2014

Stabilisation du projet avec 2 points de retraits proposant chacun 1 eliet minor et 1 eliet major

 

 

 

 

Moyens humains

Coordination des partenariats et conception de l’opération

Agent pour réservation et suivi de l’opération (entretien)

Agent de la commune pour le 2e point de retrait

Moyens financiers

1ere expérimentation (eliet minor + bio 60)

12 000€ TTC les 4 broyeurs et leurs accessoires

Tps agent non évalué mais en moyenne pour le moment entre 4 et 6 h par semaine y compris le temps de coordination

2e expérimenation (eliet major + bio 230)

3 000 € TTC Eliet Major

11 000 € TTC Bio 230

Temps agent pour les prêts et l'entretien des broyeurs (4h/semaine sur le site du siège, 1,5h/semaine pour l'agent communal)

 

 

 

Moyens techniques

Broyeur Eliet Minor

Broyeur Bio60 Caravaggi

Remorques

Caisse de rangement des accessoires

Casque anti-bruit ou bouchons d’oreilles

Gants

Lunettes ou visière

Fiche de sécurité

Convention et annexe

Classeur de suivi (entretien)

Autres informations techniques complémentaires :

Taille des branches acceptée par les broyeurs : environ 5 cm de diamètre (eliet m inor et bio 60), entre 7 et 10cm (eliet major), entre 12 et 15cm pour le bio 230

Prêts des broyeurs en moyenne sur 1 semaine avec passage chez plusieurs adhérents de l'association emprunteuse

Communication sur le dispositif : Réseau des élus relais, réseau du PLP local, affiche en déchèteries, communication dans les bulletins municipaux volontaires, articles de presse...

Mode de broyage : chaque utilisateur broie lui même ses branchages souvent en présence de d'autres adhérents de l'association.

Lieu de retrait des appareils : local technique du SMICTOM (lieu excentré), un deuximème lieu de retrait avec une commune partenaire

 

Partenaires mobilisés

Il s'agit ici des premiers partenaires mobilisés pour le montage du projet

 

ADEME Bretagne

Les Elus du SMICTOM des Forêts

Association des Familles du Pays de Liffré

La Bouëxière environnement

Trait d’Union de Liffré

Ecologie Systèmes de St Germain Sur Ille

Amicale Laïque de St Médard Sur Ille

Au Fil d’Ercé

Les Rotes d’Ercé

OCAVI

Raymond Quérat, habitant

 

Aujourd'hui la liste des associations conventionnées est sur le site internet du SMICTOM des Forêts http://www.smictom-forets.fr/component/content/article?id=71

Valorisation de cette expérience

Reproductibilité

Une opération assez simple au final à mettre en place, les interrogations ont été  soulevées sur le type de matériel pouvant « circuler dans plusieurs mains » et la question de la responsabilité du SMICTOM des Forêts en cas d’accident. Le SMICTOM des Forêts est assez satisfait de la démarche puisque l’année 2012 aura été l’année où il était souhaité de développer l’accessibilité à ce type d’outil (pratique et de communication) sur une autre partie du territoire qui actuellement se saisit un peu moins de la question . De nouvelles associations ont effectivement adhérés à la démarche du fait de cette proximité...

Le fait que les associations puissent donner leur avis sur l'utilisation et qu'elles voient également que nous essayons de trouver ensemble les meilleurs compromis ont permis d'établir un climat de confiance et d'aborer d'autres sujets de prévention avec elles.

 

Originalité

Un projet co-construit avec les acteurs-utilisateurs : Outre le matériel mis à disposition, il s’agit surtout d’une manière d’impliquer des acteurs non ciblés au départ dans la démarche du PLP

Recommandations éventuelles

Attention, même s’il est difficile d’estimer le temps d’entretien du matériel, il est nécessaire qu’un agent (si traité en régie) soit référencé et de lui dégager le temps nécessaire au bon fonctionnement.

Pour le retrait et retour des matériels, il est intéressant de les prévoir dans l’idéal des créneaux fixes 1 ou 2 fois dans la semaine y compris le samedi (disponibilité des habitants).

Détails sur l'acteur

Pour en savoir plus Lien vers fiche SINOE   Lien vers toutes ses fiches actions
Typologie de l'habitat MIXTE
Population 34952

Auteur de la fiche

Stéphanie FERARD

s.ferard@smictom-forets.fr

Contact ADEME

Véronique MARIE

veronique.marie@ademe.fr

Direction régionale Bretagne

Dernière actualisation de la fiche : Février 2015

Logo ADEME Fiche action-résultat réalisée sur le site www.optigede.ademe.fr
Les informations de cette fiche ont été établies sous la responsabilité de son auteur.