Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

La Découverte des décomposeurs et du compostage pendant le temps périscolaire

Communauté de Communes du Pays de Meslay Grez

1 Voie de la Guiterniere
Bp 16
53170 Meslay-du-Maine
Valérie Margale
v.margale@paysmeslaygrez.fr
Illustration de l’opération :

les enfants de CM1-CM2 recherchent les animaux du compost

(Crédits de l'image : photo prise par la Communauté de Communes du Pays de Meslay Grez)

contexte

La Communauté de Communes du Pays de Meslay Grez a signé un Engagement ZDZG sur la thématique de la réduction des bio-déchets dans le cadre de la signature d'une convention globale CODEC Programme Zéro Déchet Zéro Gaspillage du Conseil Départemental de la Mayenne en 2016.

 

Initié mais non finalisé pendant la fin du PLP en 2015, un parcours de prévention déchets de 5 séances d'une heure minimum a été conçu pour les enfants de cycle 3 (CM1 et 2) fréquentant les temps d'activités périscolaires (NAP) organisées par la commune qui les accueille. Les 2 dernières séances sont spécifiques à la thématique des bio-déchets.

 

La contrepartie de ces prestations gratuites est que la commune s'engage dans la construction et la gestion d'une station de compostage à but pédagogique : le but est que les enfants s'approprient et utilisent quotidiennement l'outil en valorisant une partie des déchets de cantine (restes de repas).

 

Un soutien matériel et logistique est apporté par le service de prévention déchets avec la fourniture de plans et de matériaux de construction.

 

La mise en place de ce parcours fait l'objet de la signature d'une convention entre la communauté de communes et la commune concernée.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Objectifs quantitatifs : toucher tous les enfants du territoire qui fréquentent l’accueil périscolaire au moins une fois durant leur scolarité.

 

Objectifs qualitatifs :

Objectifs généraux :

  • Pour les ateliers 3 et 4 : Sensibiliser les enfants à la nature et aux besoins des êtres vivants artisans de la décomposition naturelle des matières organiques, pour pouvoir comprendre les facteurs nécessaires à la réussite du compostage.
  •  Développer un intérêt sur la question en proposant un changement de perspective, une approche sensorielle et vivante, nécessaire à la création d’un lien affectif de l’enfant avec ces êtres vivants.

 

Objectifs complémentaires :

  • Proposer des ateliers de prolongements : à la fin de chaque séance sont proposées une ou plusieurs activités de prolongement ou d’évaluation. L’ensemble des fiches « jeux » remplies pendant et en dehors des interventions de l’animateur prévention déchets, sont destinées à être compulsées en un fichier d’activités que chaque enfant ramène ensuite chez lui.

 

  • Sensibiliser l'ensemble des enfants fréquentant le restaurant scolaire en réalisant une animation complémentaire de lancement de l'utilisation du composteur, moyennant un apprentissage des consignes de tri des restes de repas,  des principes de base de la décomposition, une phase de pesée et une réorganisation de la fin de service anticipée avec le personnel.

 

Le séquençage des séances : L’objectif du parcours est d’apporter aux élèves la motivation, les connaissances et les savoir-faires pour leur permettre de participer citoyennement à la gestion de leur environnement, en devenant acteur de réduction de déchets. Cela se traduit par :

- une séance d’imprégnation

- 2 séances axées sur la prévention et le tri des déchets en général

- 2 séances spécifiques sur la thématique des bio-déchets.

 

Atelier 1 : Les déchets, la nature et nous

Objectifs : Découverte de l’impact des déchets mal gérés sur notre environnement et sensibilisation globale à la thématique des déchets sous forme ludique (jeu de piste).

 

Atelier 2 : Les éco-gestes

Objectifs : Appréhender la notion d’impact des choix de consommation sur la production de déchets et quelques éco-gestes favorisant une diminution de ces déchets.

 

Atelier 3 : Le tri parfait

Objectifs : Découvertes des consignes de tri de notre territoire, des différents matériaux, de leur potentiel de recyclage et des filières de valorisation.

 

Atelier 4 : Les bio-déchets et les bio-nettoyeurs

Objectifs : Découverte des acteurs vivants de la décomposition naturelle des matières organiques

 

Atelier 5 : Le compost à l’école

Objectifs : Appréhender concrètement la valorisation de déchets et la notion d’optimisation des facteurs nécessaires à la vie.

 

 

Résultats quantitatifs :
  1. Durant l’année 2016, 4 conventions ont été signées et donc 4 groupes d’élèves (entre 16 et 26) ont participé au parcours de prévention déchets à partir de janvier 2016.
  2. 4 stations de compostage ont été construites et installées dans l'enceinte des établissement scolaires : un pourcentage de réduction du poids des OM allant de 35% à 55% a été mesuré suite à une campagne de pesées de 2 semaines menées dans chacun des restaurants scolaires.
Résultats qualitatifs :

 

  • Tous les élus rencontrés acceptent volontier de relever le défi et gardent une appréciation positive des projets aboutis. 
  • Ce parcours est plutot bien adapté au contexte périscolaire car chaque séance comporte des phases ludiques. La difficulté majeure est de toucher les groupes dont la durée des séances NAP prévues par les municipalités est inférieure à une heure.
  • Pour la séance 4 : les enfants sont toujours emballés à l'idée de rechercher et découvrir par eux même des animaux. Ces prises de contact génèrent un certain nombre d'émotions ce qui en fait des séances plutot animées. La projection de photos animalières et d'une video sont également appréciées et utiles pour comprendre les mécanisme d'adaptation et le rôle de ces êtres vivants dans la vie d'un sol riche en matières organiques fraîches.
  • Le travail de restitution envisagé (production d'une affiche sur les consignes de tri pour la cantine) est difficile à réaliser dans le cadre de ce dispositif : le cadre scolaire serait plus approprié pour que les enseignants prennent en charge ce travail.

Mise en oeuvre

Planning :
  • Réunion d’information-concertation mairie et direction d’école : j
  • Signature de la convention : 1 à 6 mois plus tard
  • Réalisation des animations : pendant 5 semaines, une fois par semaine 
  • Lancement de l'utilisation d'un composteur pédagogique : 1 à 2 mois après.
Moyens humains :

L'animateur intervient avec chaque groupe assisté par une personne responsable du groupe (encadrant NAP).

La possibilité est laissée aux enseignants d'assister aux séances et de récupérer certains outils.

Les enfants sont régulièrement répartis en petits groupes de travail.

Moyens financiers :

Les interventions sont gratuites pour les communes qui en bénéficient.

1700,00 € Ht sur 2 ans d'invetissement ont été nécessaires pour créer les outils d'intervention ; achat de matériel d'observation, de photos animalières, d'un écran, d'un PC portable, impression de réglettes de tri...

Moyens techniques :

Un classeur d’animation a été créé : il est remis avant chaque début de cycle au responsable de l’animation NAP ; il peut y retrouver tous les déroulements des séances, les informations d’organisation de salle, les documents à photocopier avant les séances et les activités de prolongement à proposer aux enfants.

 

Les supports visuels : Les séances se déroulent toujours en 2 temps : une phase de questionnement et d'imprégnation du thème avec projection de diapositives par le biais d'un ordinateur portable relié à un grand écran de PC ou un vidéo-projecteur - Dans le cas de l'atelier 4 les animaux trouvés par les enfants dans des échantillons de compost sont filmés en vue macroscopiques et projetés en direct sur grand écran pour être vus et déterminés par tous. Une phase de projection de photographies animalières (en partie achetée à un professionnel) et d'une vidéo

 

La création de jeux : La création de petits jeux plastifiés réutilisables a été réalisée pour chaque atelier ; jeu de piste, jeu de caddie malin, le défi j'en veux plus je jette?, le jeu de la chaine alimentaire, le jeu des étapes du compost,...etc

 

Une phase de collecte de lombrics en exterieur a été testée (protocole moutarde) mais a été abandonnée suite au caractère chronophage et trop aléatoire des captures.

Partenaires moblisés :

Les équipes municipales en charge de l'encadrement périscolaire pour le bon déroulement des séances.

 

Les personnels municipaux  techniques et de restauration scolaire pour le soutien au tri et à la valorisation des déchets organique dans le cadre de l'utilisation d'un composteur pédagogique

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Ces ateliers sont conçus pour être reproductibles dans toutes les écoles du territoire.

 

Ce projet n'est reproductible ailleurs qu'à la condition d'une préparation méthodologique et matérielle réfléchie : L'enjeu est que les enfants puissent apercevoir les animaux dans de bonnes conditions pour pouvoir faire évoluer positivement la perception qu'ils en ont.

 

Difficultés rencontrées :

L'approche progressive des décomposeurs et autres animaux de la litière par la manipulation puis par les étapes de vision "de plus en plus près".

La méthodologie apportée aux enfants pour les amener à déterminer l'efficacité des modes de compostage en tenant compte de besoins vitaux des décomposeurs.

Recommandations éventuelles :

Proposer aux enfants des outils d'aide à la réduction des déchets ; guides, stop pubs...etc