Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

La Braderie des Ecossolies

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Les Ecossolies

Illustration de l’opération :

Ressourceries, réparateurs, restauratrices...

(Crédits de l'image : Illustration fournie par Les Ecossolies)

contexte

Depuis le grand événement fondateur des Ecossolies en 2006, l’association travaille avec son réseau d’adhérent.e.s au développement et à la promotion de l’économie sociale et solidaire. En plus du lieu d’ancrage, de travail et d’animation qu’est le Solilab, le dispositif pour lancer et développer de nouveaux projets d’innovation sociale et environnementale et l’animation de temps collectifs pour mieux "réseauter", l’association produit trois événements collectifs, grand public à dominante commerciale : L’Autre Marché, le Marché des Ecossolies de la Folie des Plantes et enfin la Braderie.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  •  Continuer de faire connaître auprès du grand public les initiatives, produits et lieux de vente pour consommer autrement et principalement consommer des produits issus du réemploi ou du recyclage. Faciliter la collecte : faire connaître les lieux et susciter les dépôts.
  •  Créer un événement commercial clé en main pour faire connaître les acteurs de l'ESS et du réemploi. Permettre un développement de leur activité économique, leur permettre de déstocker.
  • Mettre en place un temps fort qui permette aux acteurs du réemploi et de l'ESS de mener une action collective.

Le souhait des Ecossolies, en tant que réseau d’acteurs de l’ESS, est évidemment de mettre en valeur les entreprises de l'économie sociale et solidaire, respectant des valeurs communes : équilibre entre intérêts communs/privés, primauté des personnes et du travail sur le capital, forme juridique démocratique, etc… Ainsi, au-delà de la sémantique du mot, cet événement vise à mettre en avant les acteurs de l’ESS au sens large.

    Objectifs quantitatifs :
    • Nombre d'exposant.e.s souhaité : une cinquantaine
    • Nombre de visiteurs souhaité : moins de 10 000 personnes pour plus de confort public - exposant.e.s
    • Chiffre d'affaires souhaité : 50 000€
    Résultats quantitatifs :
    • Un chiffre d’affaires cumulés des 5 éditions de +200K€ avec un panier moyen en constante augmentation, aujourd’hui d’une vingtaine d’euros.
    • La participation de 205 structures sur les 5 éditions avec une augmentation constante du nombre d’exposant.e.s par édition, s’élevant en 2017 à 57.
    • En 2017, les structures présentes sur l’événement emploient 648 salarié.e.s dont une partie en insertion.
    Résultats qualitatifs :

    Plusieurs objectifs sont à remplir pour les structures participantes : vendre, développer la clientèle, communiquer, développer le réseau ESS et sensibiliser le grand public. Ces objectifs sont remplis pour 75% des exposant.e.s.

    Concernant l’affluence ce jour-là, le 9 avril 2017, 72% d’entre elles et d’entre eux sont satisfait.e.s de la fréquentation. La baisse de 40% a permis une meilleure circulation et des temps de discussion et d’achat plus qualitatifs.

    Selon les structures elles-mêmes, cette Braderie draine un large public dont les principales motivations d’achat sont l’originalité, le prix et enfin la sélection des produits.

    Malgré l’intensité nécessaire, l’énergie demandée et les moyens déployés pour la participation à cet événement, sur un jour seulement, une majorité d’acteurs et d’actrices profitent de cette manifestation pour tisser des liens avec d’autres présent.e.s ce jour-là. Pour 80% d’entre eux, c’est l’occasion de créer du lien et favoriser les coopérations.

    Mise en oeuvre

    Description de l'action :

    C’est à travers 5 éditions que l’association et ses partenaires donnent rendez-vous, chaque année, aux habitant.e.s de la métropole pour (re)découvrir les acteurs et les actrices du réemploi, mais plus largement de l’économie circulaire.

    La dernière manifestation a accueilli plus de 7 300 visites sur les 3 000 m² alloués au sein du Solilab sur l’île de Nantes avec 4 pôles définis :

    • RÉUTILISER :

    Un espace dédié aux recycleries et ressourceries du département avec des milliers d’objets issus (et sauvés) des déchèteries et provenant de la collecte volontaire auprès des particuliers et des professionnels du département. La Braderie des Ecossolies, c’est aussi et surtout une vitrine qui permet d’amener le public à fréquenter davantage encore les recycleries et les ressourceries tout au long de l’année. Chacune joue le jeu en mettant de côté des très belles pièces, toutes uniques, certaines plus classiques, d’autres plus vintage voire collector !

     

    • RÉPARER :

    Un espace nouveau, qui fera la part belle à l’obsolescence programmée ! C’est une zone de l’événement qui sera pensée pour susciter l’envie de réparer plutôt que de jeter. Le public pourra prendre des conseils, des idées, trouver des adresses pour faire réparer ses objets du quotidien.

     

    • CRÉER :

    Un espace dédié aux créateurs locaux qui utilisent des matériaux de récupération pour inventer de nouveaux objets. Ou comment faire du neuf avec du vieux, faire du beau avec du déchet !

    •  DÉSTOCKER :

    Un espace dédié aux créateurs locaux qui utilisent des matériaux de récupération pour inventer de nouveaux objets. Ou comment faire du neuf avec du vieux, faire du beau avec du déchet !

     

    Le déroulement est le même à chaque édition :

     

    • En amont > fixer la date de l’événement, fixer le montant des droits de place, rédiger le formulaire d’inscription, le diffuser, une fois les candidatures collectées, effectuer un éventuel tri pour s’assurer de la pertinence de la présence de chacun.e (selon des critères pré établis) sur l’événement, effectuer les demandes de devis auprès des prestataires (sécurité, gardiennage, impression, secours, catering…), faire le plan d’implantation, rédiger un appel à bénévoles, mener des ateliers de construction de scénographie, rencontrer les services de la ville de Nantes pour justifier et échanger sur le dossier de sécurité, faire les tracés au sol des différents espaces alloués…

     

    • Pendant > accueillir les exposant.e.s pour l’installation de leur stand, accueillir chaleureusement les bénévoles et les orienter vers leur référent.e (accès et propreté, bar, comptage et accueil…), veiller à la bonne circulation du public, à la sûreté et à la propreté des espaces, assurer le démontage et au respect des règles de sécurité, de transport des charges lourdes, la logistique pour l’entrée des véhicules sur le site.

     

    • Après > Remerciements des bénévoles et invitation à un débriefing, publications en photo sur les réseaux sociaux, rédaction du formulaire bilan à envoyer aux exposant.e.s (demandant de noter l’affluence, les objectifs, déclarer leur CA, leurs propositions d’amélioration, etc.), règlement des factures et validation du budget de l’événement, rédaction du bilan de l’événement et sa diffusion.
    Planning :

    Préparation : M-5 rédaction et diffusion du dossier de candidature, M-4 création des moyens de communication, M-3 sélection et validation des candidatures et M-2 et M-1 définition du plan d'implantation, création des partenariats nécessaires, commandes des boissons...

    Installation physique sur le lieu : J-2 installation des espaces, traçage au sol des stands, accrochage de la signalétique et mise en place de la scénographie. J-1 accueil et installation des exposant.e.s

    Jour J :  ouverture de la Braderie des Ecossolies au Solilab de 9h à 18h

    Gestion post évènement : 

    2/3 journées pour la rédaction et l'envoi du formulaire bilan auprès de l'ensemble des exposant.e.s, le traitement des données et la rédaction du bilan de l'événement ensuite partagé à ces dernier.e.s

    Moyens humains :

    44 jours de travail de la part de l’équipe salariée : 30 jours par la chargée de production événementiel et 14 jour par la responsable communication et événementiel

    245 heures de bénévolat pour des missions réalisées en amont et pendant l’exploitation

    Moyens financiers :

    Un budget total de 15 000€ dont les charges directes représentent la moitié.

    Les recettes proviennent essentiellement des ventes du bar tenu par l’association, par les droits de place des exposant.e.s et enfin par une subvention de l’ADEME.

    Moyens techniques :

    Un lieu avec 3 000 m² au total de surface de vente en intérieur comme en extérieur.

    Un prêt de matériel de la ville de Nantes pour les câbles électriques, les extincteurs, etc.

    Un kit signalétique pour indiquer les différents espaces : réparation, réemploi, recyclage artistique, bar, toilettes, sortie…

    Une commande de boissons majoritairement locales (bière, jus, café, thé, vin) et un parc matériel complémentaire pour le service (frigo, tireuse, caisses, gobelets consignés…).

    Un lieu d’accueil du grand public avec le plan des exposant.e.s à consulter sur place, des plaquettes de communication présentant le projet global de l’association.

    Un lieu d’accueil des bénévoles avec vestiaires, tables pour déjeuner et café en percolateur à disposition.

    Un lieu d’accueil des secouristes présent.e.s toute la journée.

    Partenaires moblisés :

    Partenaires actifs

    Pour la gouvernance, "les Ecossolies" est l’organisateur de la manifestation et sollicite un comité de pilotage qui discute des grandes orientations à prendre et fixe le montant des droits de place. Il est composé de structures du secteur du réemploi : l’Atelier du Retz Emploi, la Ressourcerie de l’île, Trocantons, Envie 44, ATAO, Le Relais Atlantique et la référente du secteur « déchets - ressources».

    Pour la communication, trois radios locales Sun, Prun’ et Jet FM ont diffusé des messages radiophoniques en amont de l’événement et l’une d’entre elles Jet FM, nous a accueilli sur son plateau lors de l’émission M.I.D.I.

    Partenaires financeurs

    Cet événement se fait grâce à nos partenaires institutionnels et officiels : Nantes Métropole, l’Union Européenne, le FEDER, la Région des Pays de la Loire, le Crédit mutuel, la Fondation de France et associés : Strego et Harmonie Mutuelle.

    Prestataires

    Pour la scénographie, nous avons fait appel à un membre de notre réseau, Le Monde des Barons Perchés, pour nous accompagner à la construction de modules, de signalétiques. Ceux-ci ont été construits à partir de matériaux de récupération issus de la recyclerie Stations Services.

    Pour la restauration des bénévoles, nous avons fait appel à une restauratrice nommée Pop’Potes Mobile utilisant majoritairement des produits issus d’une agriculture locale et raisonnée.

    valorisation de cette expérience

    Facteurs de réussite :

     Les conditions requises sont d’avoir des structures du réemploi motivées et un lieu assez grand (en intérieur) à disposition. Les droits de place doivent être relativement faibles pour donner accès aux structures associatives ou d’insertion qui doivent supporter des charges salariales ou de bénévolat importantes pour collecter, transporter et vendre la grande quantité de matière sur un samedi ou un dimanche.

    C’est un évènement attrayant pour le grand public, sensibilisé à l’enjeu du réemploi ou non puisqu’on retrouve tout type d’objets à petits prix. Le terme Braderie annonce un avantage sur le prix, sur la quantité de stock mais aussi sur un merchandising peu contraignant (vêtement au kilo dans des cartons, pièces détachées empoussiérées, mobilier empilé, etc.). Le public est donc large et diverses sont les motivations. C’est donc, au-delà de l’acte d’achat, le temps de sensibiliser chacun.e aux enjeux et aux solutions proposées de réemploi sur leur territoire.

    Difficultés rencontrées :
    • Gestion électrique : il est souhaitable de faire appel à une entreprise de régie pour une prestation de distribution électrique correct et dans la réalisation qui est complexe et chronophage pour débutant.e
    • Gestion bénévole : trop d'anticipation dans les inscriptions implique des désistements avant l'événement ce qui amène à réviser le planning plusieurs fois
    • Consigne de sécurité auprès des exposant.e.s : à l'installation comme au démontage, il ne faut pas hésiter à donner ou rappeler des consignes et conseils de sécurité liés par exemple au déchargement des camions, aux équipements obligatoires (chaussures de sécurité, gants...)
    Recommandations éventuelles :

    Cet événement est reproductible.

    Ne pas négliger les aspects sécuritaires en sous-traitant l’installation électrique à un professionnel car le public attendu est important et donc les risques liés élevés, en faisant appel aux secouristes volontaires pour avoir un poste sur le site, en briefant l’ensemble des responsables de structures participantes aux règles et réflexes de sécurité à adopter.

    Le thème principal étant les ressources et les déchets, l’idée étant aussi d’en produire le minimum sur le temps de l’événement. C’est la restauration est le poste qui demande le plus de ressources génère le plus de déchets, il est donc souhaitable de sélectionner les structures de restauration en fonction de leur capacité à les gérer (vaisselle en dur ou compostable, produits locaux, biologiques…).

    Les bénévoles sont les personnes qui vont permettre la tenue de l’événement le jour J, il est souhaitable de leur offrir des missions claires, sur des créneaux pré définis, avec la possibilité de se restaurer, de se reposer. Il peut être intéressant de les briefer en amont en leur présentant le lieu, ses spécificités, les partipant.e.s, les produits du bar à vendre, présenter les référent.e.s et constituer des binômes.

    Le grand public aura tendance à voir l’ensemble des exposant.e.s comme un seul grand magasin, il faut définir et signaler très clairement les zones de paiement et les moyens de paiement acceptés pour éviter les erreurs et le temps perdu.