Aller au contenu
Aller au menu
Recherche
Aller au pied de page

Partage d'expériences

IDEAL 79 : actions de mobilisation des entreprises

Cadre de restitution de l'action : Programme Local de Prévention


Fiche exemplaire



Mots-clés
Consommateurs | Consommation durable | Sensibilisation | Entreprises | Écoconception | Prévention des déchets

Contexte

La CAN (Communauté d’Agglomération de Niort) et le SMITED (Syndicat Mixte de Traitement et d’Elimination des Déchets en Deux-Sèvres) ont lancé de 2005 à 2008 un vaste programme de prévention des déchets nommé IDEAL79 (Initiatives Durables Et Alternatives Locales pour la prévention des déchets en Deux Sèvres).

Le programme de prévention IDEAL79 visait les différentes étapes : "concevoir, fabriquer, vendre, acheter, utiliser et jeter mieux, moins et autrement". Des actions auprès des entreprises ont été menées en partenariat avec les chambres consulaires, visant les champs de la conception, de la fabrication, de la distribution et de la réparation.

Objectifs recherchés / Résultats obtenus

Objectifs

L’objectif d’IDEAL79 était de réduire de 10 % la production de déchets ménagers résiduels et de diminuer leur toxicité sur le territoire des Deux-Sèvres par l’incitation à une production et une consommation durables, ainsi que par la création d’une dynamique d’acteurs.

Résultats quantitatifs obtenus

1300 artisans, agriculteurs et chefs d’entreprise ont été formés.

15 rencontres ont été organisées en partenariat avec les Chambres consulaires.

Résultats qualitatifs obtenus

78 entreprises se sont engagées avec IDEAL79 à réduire leur production de déchets. Des rencontres bien perçues se basant sur la valorisation des initiatives. Des outils ont été créés : "Guide de la réparation et du réemploi ou les 9 vies de vos objets" diffusé aux 160 000 foyers deux-sévriens avec le magazine du Conseil Général, accompagné de fiches de conseils pour moins produire de déchets.


Mise en oeuvre

Année principale de réalisation
2007
Planning / Déroulement

Calendrier du projet : 2005 – 2008.

 

  1. Actions en direction de la conception et de l’acquisition.

La première phase fut l’identification des bonnes pratiques des entreprises du territoire (230 entreprises ont été interrogées). Cela a permis d’identifier des enjeux et les pistes d’actions de prévention des déchets des entreprises. Les réponses apportées par les chambres consulaires ont été très variées : formations, conférences, visites, colloques, ptit déj,

 

2. Actions en direction de la distribution / acquisition

La création d’une Charte d’engagement des acteurs mettant en œuvre des actions allant dans le sens de la prévention des déchets et de la consommation durable avait un double objectif : permettre aux entreprises œuvrant pour la prévention des déchets de se faire connaître du grand public et aider les entreprises à poursuivre leur engagement dans la prévention des déchets en leur apportant une aide méthodologique. Au final, 68 entreprises se sont engagées en signant la charte IDEAL79 à réduire leur production de déchets. Une affiche permettant d'identifier leur engagement et un autocollant à apposer sur leur vitrine leur ont été remis au lancement de l'opération. En complément de cette charte, des actions ont également été lancées en direction des grandes surfaces et entreprises de services dans le cadre d'une vaste opération de promotion de la consommation durable. 32 grandes surfaces partenaires se sont engagées à mettre en avant, pendant un an, les éco-produits présents dans leur magasin. Cette opération a aussi permis de sensibiliser les directeurs de supermarchés et leurs employés à de multiples reprises sur leur production d'emballages. Parallèlement, cinq entreprises de services se sont engagées pendant un an, dans un plan d'action de réduction de la quantité et de la toxicité des déchets. A travers ces actions, les salariés, fournisseurs et clients ont été sensibilisés.

 

3. Actions en direction du réemploi et de la réparation

De nombreuses actions de sensibilisation ont été organisées : 2 journées de la réparation, 1 parcours de la réparation… A posteriori, la meilleure formule retenue est l’organisation d’une journée de la réparation, animée par des associations et collectivités locales, dans le cadre d’un marché hebdomadaire, avec 4-5 artisans différents, favorisant la proximité. Une centaine de personnes ont été sensibilisées.

Moyens humains

Un tiers de temps de chargé de mission, auquel s’ajoute un soutien par les chambres consulaires et un prestataire.

Moyens financiers

Le coût global (mise en place de la charte, enquête, journées de la réparation, plans d'actions en entreprise et organisation colloques et p’tit déj') s’élève à 95 000 €.

Moyens techniques

Des supports de communication spécifiques ont été créés : affiches, chartes d’engagement, guide du réemploi et de la réparation.

Partenaires mobilisés

Le programme IDEAL 79 a été soutenu financièrement par la Commission Européenne dans le cadre des programmes LIFE Environnement, le Conseil Général des Deux-Sèvres, l’ADEME et le Conseil Régional.

Des partenaires techniques : Chambre des métiers, Chambre de commerce et d’industrie et la Chambre d’agriculture ont porté certaines actions et promu IDEAL 79 auprès de leur ressortissants.

Valorisation de cette expérience

Reproductibilité
  • Une collaboration avec les chambres consulaires concernées est apparue comme une clé de réussite de ces actions, pour mobiliser une cible particulière.
  • Des rencontres courtes, locales et spécialisées permettent de mobiliser plus facilement les entreprises.
Originalité

Sans objet

Recommandations éventuelles

Sans objet

Auteur de la fiche

Administrateur Site OPTIGEDE

tma.drupal@ademe.fr

Contact ADEME

Administrateur OPTIGEDE

administrateur.optigede@ademe.fr

Dernière actualisation de la fiche : Juin 2011

Logo ADEME Fiche action-résultat réalisée sur le site www.optigede.ademe.fr
Les informations de cette fiche ont été établies sous la responsabilité de son auteur.