Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Halte Éco Tri de La Haye Fouassière

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Communaute de Communes Sevre Maine Goulaine

1 Rue du Fief de l'Isle
Bp 40
44690 La Haie-Fouassière
Marion Chevoleau
dst@ccsmg.fr
Illustration de l’opération :

Plateforme basse : dépôt au sol dans des casiers modulables

(Crédits de l'image : Illustration fournie par la Communauté de Communes Sèvre Maine et Goulaine)

contexte

Afin de remplacer deux anciennes déchèteries devenues trop vétustes et inadaptées, la Communauté de Communes Sèvre, Maine & Goulaine a entrepris en 2009, grâce à un contrat de territoire financé en partie par la région (auquel s’ajoutent des subventions de l’ADEME et de l’État), un projet de construction d’une nouvelle déchèterie nommée « La Halte Éco Tri ». Ouverte fin 2013, cet équipement nouvelle génération présente une séparation en trois zones distinctes : une plateforme haute avec des bennes à quai, une plateforme basse pour la dépose au sol et une zone de rechargement des déchets pour les prestataires.

 

Halte Éco Tri de La Haye Fouassière : Chiffres clés 2014

  • Gestion : régie haut de quai et prestataire de service bas de quai
  • Superficie totale du site : 15 500 m2
  • Tonnages annuels : 6 338 tonnes
  • Nombre de visites annuelles : 58 947 en moyenne
  • Nombre de visites/jour : 80 à 680 (moyenne environ 200 visites/jour)
  • Nombre de bennes à quai : 12
  • Acceptation des professionnels : oui, gratuit sur présentation de la carte d'accès pour les professionnels de l'intercommunalité
  • Régime ICPE : autorisation

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Augmenter la capacité actuelle de recyclage et les filières de tri et diminuer la part de déchets ultimes
  • Augmenter la sécurité des usagers et du personnel
  • Favoriser le réemploi
  • Respecter les prescriptions de la réglementation ICPE concernant le stockage de déchets dangereux
  • Intégrer un système de comptabilisation des entrées et de gestion des données
  • Maîtriser les coûts d’exploitation
  • Rechercher la meilleure intégration paysagère et environnementale possible
Résultats quantitatifs :
  • Optimisation du transport : utilisation de bennes 35 m3 pour les flux cartons, bois et déchets ultimes
  • 4 caméras de vidéosurveillance avec images en haute définition
  • Clôture rigide de 2 m de haut tout autour du site + haie défensive
Résultats qualitatifs :

Usagers :

  • Fluidité et sécurité de la circulation
  • Larges plages horaires d’ouverture (ouvert 6/7 jours)
  • Dépôt sécurisé au sol des déchets verts et gravats
  • Nombreux flux collectés
  • Espace de circulation et aires de dépose au sol largement dimensionnés pour faciliter les manœuvres de véhicules et le dépôt des déchets
  • Propreté du site
  • Sécurisation du haut de quai (53 k€ HT) : bennes dépassant du quai + garde-corps
  • Possibilité de déposer les objets encore utilisables dans le local de réemploi, envoyés ensuite à l’écocyclerie du vignoble Nantais
  • Démarche de qualité continue : mise à disposition des usagers d’une boîte à idées leur permettant de faire des suggestions pour optimiser la qualité et le fonctionnement du service
  • Animation d’ateliers pédagogiques (ex. « Le paillage ») plusieurs fois dans l’année et organisation de visites pour les écoles par l’ambassadeur du tri
  • Questionnaire de satisfaction en ligne sur le site de la communauté de communes

 

Logistique :

  • Contrôle d’accès par barrière automatique à l’entrée et à la sortie du site
  • Système d’identification grâce à des cartes d’accès : particuliers, professionnels, services ou collectivités
  • Suivi informatisé des accès : permet de mieux appréhender les habitudes des usagers, prévoir les rotations de bennes et limiter l’accès aux seuls habitants de la CC Sèvre, Maine & Goulaine
  • Signalétique claire et lisible, numérotation des bennes pour la localisation de chaque type de déchets
  • Modularité des casiers
  • Problèmes de vols de matériaux limités grâce à des ecobacs sécurisés pour les petites ferrailles et la présence uniquement le samedi de la benne ferraille
  • Zone tampon pour bennes relais
  • Optimisation du remplissage de la benne de collecte du verre grâce à une goulotte en plastique coulissante qui permet de répartir les volumes sur l’ensemble de la benne
  • Système d’alarme sur le site et à l’intérieur des bâtiments

Mise en oeuvre

Planning :

Ouverture : novembre 2013 (8 mois de travaux)

Moyens humains :

Nombre d’agents de déchèterie sur site : 2 agents présents pendant les heures d’ouvertures (2,5 ETP)

Moyens financiers :

Coûts d’investissements (hors achat terrain, frais de notaire et études y compris MOE + dossiers ICPE + terrassement, voirie, espaces verts, gros œuvre, réseaux, local gardien,  garde-corps et signalétique mais hors bennes et compacteurs de stockage des déchets) : 1 210 386,80 € HT

 

Dont vidéosurveillance et alarme : 13,5 k€ HT

Dont contrôle d’accès (barrières et systèmes de lecture) : 23,7 k€ HT

 

Subventions : 157 112,78 € (ADEME ) + 75 000 € (État)+ 139 684 € (Région) = 371 796,78 €

Moyens techniques :
Type de déchets acceptés Type de contenants Nombre de contenants Tonnages annuels 2014
Moyens de stockage
Cartons Benne de 35 m3 2 169,8 T
Bois Benne de 35 ou 30 m3 2 305,2 T
Déchets ultimes Benne de 35 ou 30 m3 2 841,2 T
Ferraille Benne de 30 m3 1 137,4 T (avec écobac ferraille)
Mobilier Benne de 30 m3 1 25,5 T
Plaques de plâtre Benne de 30 m3 1 12,5 T
Polystyrène Benne de 30 m3 1 8,6 T
Verre Benne de 15 m3 1 182,2 T
Bennes tampons Benne de 15, 30, 35 m3 3 -
Déchets verts Casier de 40 m2 3 2 291,5 T
Souches d'arbres Casier de 40 m2 1 78,2 T
Gravats Casier de 40 m2 2 2 128,9 T
Plastiques souples Ecobac de 15 m3 1 12,7 T
Petite ferraille Ecobac de 10 m3 2 137,4 T (avec benne ferraille)
Réemploi + DEEE Local de 50 m2 1 119,34 T
DDS Local de 25 m2 1 28,11 T
Papier Colonne 3 -
TLC Borne fournie par le Relais 2 -
EMR Bac de 340 L 5 -
Huiles de vidange Borne de 1 400 L 1 4,14 T

Matériel de collecte :

Camion Ampliroll
Camion à pince pour les déchets en casier

 

Autres moyens spécifiques utilisés de manutention, compactage ou broyage (chargeurs, packmat …) :

Chargeur télescopique Manitou MLT 625-75H (prix à l’achat = 47,9 k€ HT) pour charger les déchets verts et gravats

 

Organisation du site :

 

Plateforme basse : dépôt au sol dans des casiers modulables

6 casiers modulables à parois en bois de 40 m2 pour la réception des déchets verts, souches d’arbres et gravats.

 

Plateforme haute : 12 bennes à quai

Panneaux signalétiques (inspirés des pictogrammes ADEME) + numérotation des quais : facilité d’utilisation pour les agents.

Garde-corps métalliques sur l’ensemble des bennes : 4 400 € HT par quai.

Coût total des équipements (bennes + garde-corps) : 53 000 € HT

Goulotte en plastique sur glissière coulissante permettant l’uniformisation du remplissage de la benne à verre.

 

Ecobacs plastiques souples et petites ferrailles :

Bacs équipés d’ouvertures étroites : prévention contre les vols et le vandalisme.

 

Local réemploi, DEEE, DDS + local gardien :

Ces locaux ne sont pas accessibles au public : les déchets sont déposés par les gardiens en fonction de leur nature et de leur compatibilité.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Surface foncière disponible importante (environ 15 000 m2).

 

Points de vigilance :

 

Usagers :

 

  • Implantation au milieu d’un bois classé : engagement de la collectivité à compenser par un reboisement de substitution d’une zone de 2 500 m2 au Nord du site
  • Éloignement du site par rapport aux communes de Château-Thébaud et Saint-Fiacre

Logistique :

  • Entrée et sortie communes pour PL et VL
Recommandations éventuelles :

Développement en cours pour d’autres filières de tri (plastiques durs,…).

Poursuite des ateliers de sensibilisation sur site à destination des usagers (broyage, compostage, piégeage des taupes,…).