Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

FESTIVAL ZERO DECHET ZERO GASPILLAGE

Smicval du Libournais Haute Gironde

8, Route de la Pinière
33910 Saint-Denis-de-Pile
Illustration de l’opération :

Affiche de communication

(Crédits de l'image : illustration fournie par le SMICVAL DU LIBOURNAIS HAUTE GIRONDE)

contexte

Le Smicval est Territoire Zéro Déchet, Zéro Gaspillage depuis décembre 2014. Son engagement est de réduire au maximum les gaspillages, maximiser le réemploi, renforcer le recyclage et diminuer l’enfouissement. Pour ce faire, il est indispensable de mobiliser et convaincre largement les habitants de son territoire. C’est pourquoi cette ambition a été intégrée dans son schéma stratégique pour 2020. Ainsi, les actions engagées et programmer visent à atteindre cet objectif de -12,5% des DMA à 2020.

 

Depuis Septembre 2016, le DéfiZZ a été lancé aux habitants pour que chacun réduise de 100kg ses déchets à enfouir. Les résultats ne sont pas encore visibles, mais un frémissement et une prise de conscience commence à se faire ressentir.

En revanche, un niveau supérieur doit être passé afin de mobiliser à grande échelle, faire changer les mentalités et le comportement des habitants et ainsi peser sur les déchets, réduire le gaspillage et l’enfouissement.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Changer le regard des citoyens sur les déchets, mobiliser et convaincre le grand public de l’intérêt du ZZ (fin de l’enfouissement, alternatives, le climat, la simplicité d’actions…)
- Convaincre les acteurs politiques locaux de porter une stratégie ZZ dans leur collectivité et pour les concitoyens
- Démontrer la richesse des initiatives éco-citoyennes autant dans le lien social, l’environnement et l’activité économique développée

Résultats quantitatifs :


-2 500 visiteurs sur les 3 jours,
-280 publics scolaires allant de la maternelle au lycée !
-40 associations locales mobilisées, avec des bénévoles extraordinaires !
-Plus de 25 agents « smicval’lien » présents chaque jour
-Plus d’une cinquantaine d’élus du territoire présents !
-Plus de 60 ateliers maintenus !
-Un lieu idéal et qui se prêtait particulièrement à la convivialité
-16 riches conférences qui donne du Peps sur les initiatives du territoire et d’ailleurs
-Une ambiance conviviale, naturelle, bienveillante et très instructive
 

Bilan Zéro déchet :

•78 kg de déchets valorisables (Propres et secs, Biodéchets et verre) contre 8kg d’ordures ménagères !!! On peut s’en féliciter …
–Dans le détail, ça donne : 24,6 kg de biodéchets dont 12,5Kg de Marc de café (et oui, il a fallu qu’on recharge les batteries ;-), c’est 37 kg de verre et 16,4 kg d’emballages recyclables !
•3g/ festivalier d’OMR et 29g de déchets recyclables

•C’est aussi : 358 mégots récoltés par TREE CYCLOPE  :soit la protection de 179 000 Litres d’eau

Résultats qualitatifs :


- Une forte mobilisation des acteurs du territoire grâce à une méthode de co-construction sur plusieurs mois en amont, pour l'organisation de ce festival ZZ,
- Réussite par la venue et l’engagement des acteurs du territoire (établissements scolaires, associations, collectivités, élus, particuliers…)

- L'engagement des élus à poursuivre ce type d'évènement et de faire progresser le Smicval vers une stratégie zéro waste.

- La variété et la qualité des ateliers et conférences proposés,
- L'agencement des différents espaces sous forme de village interactif
- La venue de personnalités pionniaires du ZD (Robert REED, Rossano ERCOLIN, Jérémie PICHON, Vanessa BALCI (surfrider)…),

- Partenariat fort avec la ville de Libourne accueillant cet évènement : Mise à disposition et montage des barnums, tables, chaises, bancs, grille d’affichage, broyeur à végétaux, branchages, coffrets électriques, scène de concert, point d’eau avec évier, aménagement espace vidéo… + Astreinte de la ville afin de répondre rapidement aux problèmes techniques,
- La réalisation à partir de palettes de Totem de tri avec consignes des déchets à trier + filières de valorisation + affichage des emballages collés pour orienter le geste de tri.
- Réalisation d’un reportage avec l'Association d’ "asques et d’ailleurs"

- Des intervenants enthousiasmés qui rempilent pour l’édition 2018.

 

Mise en oeuvre

Planning :


•SERD 2016 : Brainstorming animé par Zéro Waste France pour jauger l’intérêt et l’envie du territoire et des acteurs locaux..

  Une ambition : Co-construire avec la méthode de l’intelligence collective.   Cet événement est pour et fait avec le territoire.

Cette session a permis de dessiner les contours et les objectifs du FestivalZZ.


•Fin 2016 et début 2017 : étapes de validation internes : budget + élus avec validation des objectifs pour laisser carte blanche aux associations dans la construction de l’événement.

•De mars à septembre 2017 : 5 réunions de construction et validation du programme avec les acteurs mobilisés (une 30aine)

 

•6,7 et 8 Octobre 2017 : Festival ZZ avec plus de 60 bénévoles sur 3 jours

Moyens humains :

Binome Responsables Projet : Directrice de communication et Animatrice chargée de mission Prévention en charge du pilotage de cette action

Une trentaine de bénévoles (agent en interne et personnes extérieures) par jour afin que l’organisation se déroule au mieux (sachant que certains intervenants étaient également bénévoles).
•Un référent par espace désigné tout au long des 3 jours chargé du bon fonctionnement des espaces avec l’aide d’un à 2 voir 3 bénévoles par espace (au total : 11 espaces),
•Un référent Sécurité désigné également veiller au bon respect des consignes de sécurité et de leur application en lien avec les organismes dédiés (Croix Rouge, Société de gardiennage et de filtrage, Gendarmerie, Astreinte de la ville)

 

Moyens financiers :

- Dépenses liées à la logistique (gardiennage, sécurité, croix rouge, accompagnement technique Sono, petits déjeuners, déjeuners, pot de clôture, location matériels divers : toilettes sèches, ballons lumineux, écran de projection, outils de communication…) : 22 835,46 € TTC

- Dépenses liées aux intervenants sur ateliers et conférences (Frais de défraiement, hébergement, interventions…) : 15 552,80 € TTC

- Dépenses évitées (location barnums, groupe électrogène, tables, chaises, broyeur végétaux…) : environ 10 000 €

- Subvention allouée par l’ADEME : 11 900 €

Moyens techniques :

- Réaliser de plusieurs réunions de travail sur la co-construction de l'évènement avec une trentaine d'acteurs locaux présents à chaque rencontre

- Mise en oeuvre de la planificication des intervenants et du déroulé technique de chaques ateliers et conférences

- Animer des ateliers pour la fabrication de la signalétique, des totems de tri... qu'à partir de matière récupérée issue du REEMPLOI.

- Assurer la logistique tout au long des 5 jours (en amont, pendant et après l'évènement)

Partenaires moblisés :

- Ville de Libourne,

- Darwin

- La Région

- les associations du territoire et alentours :  Système d'Echange Local, le Réseaux d’échange de savoir faire, Les Ateliers de 2 mains, Eco Recyclage, Portraits de familles, Cyclo Pierro, Eco informatique, Crépaq/Régal, Koozumain, le Nid du Hérisson, Eco lombric, Au Ras du Sol, Les alternatives de Lilly, Anna’nas créations, La Recyl’et moi, les Jardins de Max, Répar’ta cafetière, la Consigne, Biotope Festival, les Choucas, Philippe PIRAVEAU, Ekologeek, Les Détritivores, la MIEL, 4L café, la P'tite Roulotte, Nos Mondes Alternatifs, Au comptoir Local, Pic et Puce, Kabaadi, Madison nuggets, Libourne en Transition, Pik Pik Environnement, Réseau Ceseau et bien d'autres encore ...

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cet évènement est reproductible à petite, moyenne ou grande échelle ! Selon l'ambition que l'organisateur souhaite mettre en mouvement !

Difficultés rencontrées :

Ce festival a été entièrement co-construit avec des associations, entreprises et citoyens du territoire. A cet effet, une session d’intelligence collective fut menée fin 2016 pour élaborer les premiers principes du Festival. Elle a réuni 25 personnes très impliquées et une vraie dynamique de groupe a été établie, tout au long des 6 derniers avant l'évènement.
 

Recommandations éventuelles :

Le succès de cet évènement FESTIF et MOBILISATEUR provient à la fois de la mobilisation et de l'engagement des acteurs du territoire, associés à ce projet.