Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Expérimentation de broyage de végétaux des particuliers

Communauté d'Agglomération d'Angers Loire Métropole

contexte

Angers Loire Métropole est engagée dans une politique de réduction des déchets depuis 2005.

Depuis 2005, elle met à disposition des particuliers des composteurs individuels (12 500 distribués depuis le début de l'opération). Cependant, l'apport de végétaux reste important en déchèterie et la fréquentation ne cesse d'augmenter (22 544 tonnes en 2013, soit 8,55% de plus qu'en 2012 et près d'un million de passages en 2013). Angers Loire Métropole souhaite donc inciter les particuliers à broyer leurs déchets végétaux et utiliser le broyat obtenu. Plusieurs campagnes de sensibilisation se sont déroulées en 2012, 2013 et au printemps 2014. En complément de ces animations, le souhait est d'expérimenter plusieurs dispositifs de broyage des végétaux auprès de foyers volontaires afin de proposer à terme une ou plusieurs solutions de broyage pour les particuliers.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

A court terme:

- tester divers modes de broyage et divers matériels

- tester la qualité des prestataires

- retenir une ou plusieurs solutions de broyage

 

A moyen terme:

- proposer un ou plusieurs dispositifs de broyage des végétaux aux particuliers

- inciter au broyage des végétaux et informer sur la réutilisation du broyat dans son jardin

- limiter l'apport de végétaux en déchèterie

- rationaliser la fréquentation des déchèteries

Résultats quantitatifs :

De juin 2013 à juin 2014 : 33 foyers ont participé à l'expérimentation de broyage

- 20 foyers ont testé la location de broyeurs et ont broyé leurs végétaux à domicile

- 6 foyers ont bénéficié d'une prestation de broyage à domicile

- 7 foyers ont participé à une prestation de broyage collectif, en apportant leurs végétaux sur un point de regroupement
 

Résultats qualitatifs :

La location de broyeurs a répondu le mieux à la demande : organisation simple pour le particulier et pour la collectivité. Le particulier est indépendant dans le broyage de ses végétaux. Ce dispositif est peu onéreux. Le matériel proposé à la location est satisfaisant mais reste adapté à des petits volumes.

 

La prestation à domicile a été compliquée à mettre en oeuvre pour plusieurs raisons (techniques, organisationnelles). Elle reste chère. Le particulier était moins ouvert à faire entrer chez lui un prestataire.

 

Le broyage collectif est attrayant et peu cher (dès lors qu'il y a plusieurs participants) mais reste compliqué en terme organisationnel (contrainte horaire/bruit, autorisation, végétaux à apporter,...).

 

Ces tests ont d'autre part permis de sensibiliser les particuliers à la réutilisation du broyat dans leur jardin.

Mise en oeuvre

Planning :

- 4ème trimestre 2012 : réflexion sur le broyage des végétaux (recherche d'expériences, état des lieux sur le territoire, ...)

 

- 1er semestre 2013 : montage du projet

définition de 3 scénarios à tester et recherche de prestataires pour l'expérimentation

rédaction de fiches (recrutement des foyers volontaires, fiche appréciation prestataire, fiche appréciation particulier)

recherche de foyers volontaires lors des animations en déchèterie + info presse locale et site intenet

rédaction flyer sur le broyage et l'utilisation du broyat

 

- juin 2013 : 1er test de broyage (broyage collectif)                           

- automne 2013 et printemps 2014 : poursuite des tests de broyage auprès des foyers volontaires

- juin 2014 : bilan de l'opération et présentation aux élus

- juillet 2014 : lancement d'une consulation auprès des loueurs de matériel afin de proposer un soutien financier à la location de broyeurs

- 2ème semestre 2014 : analyse des offres et proposition d'un projet aux élus

- 1er semestre 2015 : déploiement envisagé du dispositif sur le territoire de l'agglomération

Moyens humains :

- chargée de mission prévention des déchets

- 2 apprenties

- prestataires aussurant le broyage des végétaux

- prestataire assurant la sensibilisation en déchèterie et le recrutement des foyers volontaires (en lien avec l'apprentie)

- particuliers qui préparent leurs végétaux en amont du broyage (selon les consignes données par le prestataire)

Moyens financiers :

Le coût de l'opération s'élève à 2 200 euros.

Moyens techniques :

- broyeurs électriques ou thermiques issus des loueurs de matériel ou des prestataires à domicile ou des prestataires assurant le broyage collectif

Partenaires moblisés :

- Direction Environnement et Déchets

- Prestataires : Kiloutou, Brico Sud, Takalouer, EITA (ets d'insertion), Régie de quartiers d'Angers (association), ADAPEI 49 (association)

- Association Horizon Bocage pour les animations en déchèterie

 

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette opération est reproductible sur d'autres territoires.
 

Difficultés rencontrées :

Plusieurs matériels de broyage ont été testés et plusieurs services de broyage.