Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Étiquette Je prête

CRITT de Savoie

16 avenue du Lac du Bourget
73375 Bourget du Lac
Shabnam Anvar
sanvar@critt-savoie.fr

contexte

Saviez-vous qu’une perceuse est utilisée en moyenne 12 minutes au cours de toute sa vie ? Nos placards regorgent d’autres biens aussi : l’appareil à fondue, la tente, les raquettes de neige... Ces objets sont utiles, mais impossible de tout avoir chez soi pour des raisons de coût et d’espace. Alors pourquoi ne pas partager entre voisins ?

 

COMMENT PARTAGER ?
L’étiquette « Je prête »

Chambéry métropole, la Communauté d’agglomération d’Annecy (C2A), Grand Lac - Communauté d’agglomération du Lac du Bourget (CALB) et le Syndicat mixte Interdépartemental de Traitement des Ordures de l’Albanais (SITOA) vous proposent d’apposer une étiquette sur votre boîte aux lettres sur laquelle vous pouvez cocher les familles d’objets que vous êtes prêts à partager pour inviter vos voisins à « oser » frapper à votre porte. Utilisez un crayon à papier pour cocher la vignette.

 

Important : Le prêt et l’emprunt d’un objet relèvent strictement de la responsabilité des personnes concernées par ce prêt et cet emprunt. 

 

Les étiquettes sont distribuées lors des événements et sont aussi disponible auprès du Service Déchets de votre collectivité. Elles sont aussi en ligne  pour ceux qui souhaitent les imprimer chez eux.
 

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Le prêt entre voisins vise trois choses:

Social : tisser de l’entreaide entre voisins 

Economique : acheter moins mais utile et de meilleur qualité 
Environnemental : préserver nos ressources et générer moins de déchets 

Résultats quantitatifs :

Les étiquettes ont fait l'objet d'une première impression de 15000 en 2015, et une réimpression de 3500 en 2017.

Résultats qualitatifs :

Les résultats qualitatifs recherchés et obtenus sont le tissage social dans les quartiers.

par exemple: Quartier du Comte Vert à Chambéry Une famille nouvellement arrivée dans un immeuble du quartier a affiché une liste sur sa boîte à lettres avec les objets qu’elle pouvait prêter à ses voisins. Depuis, l’entre-aide entre voisins s’est tissée : un jour un voisin pour emprunter un marteau, un autre une jeune voisine pour demander un coup de main pour dévisser un boulon, ou encore le boulanger pour de l’ail un dimanche soir, etc. Depuis, la famille a reçu des petits mots de ses voisins et surtout des sacs de délicieuses pommes.

Mise en oeuvre

Planning :

L'idée a été proposée en juillet 2015, adopté par le COPIL en septembre 2015 et réalisé et début de la distribution en novembre 2015 lors de la SERD.

 

Moyens humains :

3 jours au total pour la poursuite du projet de la conception à la réalisation.

Moyens financiers :

600 euros pour la première impression et 300 euros pour le graphiste

Partenaires moblisés :

Pour l’étiquette « Je prête », nous avons utilisé les pictogrammes et catégories d’objets de Sharevoisins avec leur accord.

 

Les collectivités du territoire ZDZG en pays de Savoie animée par le CRITT de Savoie :

Communauté d’agglomération d’Annecy(C2A), 
Chambéry métropole, 
Grand Lac (Communauté d’agglomération du Lac du Bourget (CALB))
Syndicat mixte Interdépartemental de Traitement des Ordures de l’Albanais (SITOA)

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Le projet « Je prête » a été initié par le Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage Pays de Savoie, sous l’impulsion de quatre collectivités (C2A, Chambéry métropole, Grand Lac, SITOA).

 

La conception de l’étiquette a été faite par Alexis de Tarade le fondateur du The Better Bottle Project à Annecy.

 

L’étiquette est proposée sous une licence « Creative Commons » CC-BY-NC-SA : elle peut être réutilisée librement dès lors que la source est citée et que son utilisation n’est pas à but commerciale. 

 

Si vous êtes une collectivité et vous souhaitez adapter l'étiquette  pour vos habitants, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous vous communiquions le fichier de base. Les icônes utilisées sont de Flaticon.

Difficultés rencontrées :

C'est une première sur le territoire français qui a été depuis reproduit par plusieurs collectivités. Il existait auparavant les étiquettes Pumpipump en Suisse, mais chaque objet avait son étiquette, ce qui est plus complexe à mettre en oeuvre.

Recommandations éventuelles :

POUR ALLER PLUS LOIN

 

Vous pouvez compléter votre démarche de deux principales manières :
1. Faites une liste des objets : en mots ou en images
Vous pouvez compléter votre étiquette « Je prête » : en collant une liste plus détaillée des objets que vous pourrez prêter ; 

2. Inscrivez vos objets sur une plateforme collaborative en ligne
Il existe aujourd’hui plusieurs sites internet qui permettent d’indiquer les objets à prêter et voir ce que ses voisins prêtent dont ShareVoisins et PreToo, deux sites très faciles d’utilisation.