Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Distribution de kits zéro textile sanitaire

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Communauté de Communes de Belle-Ile-en-Mer

Illustration de l’opération :

Composition du kit "zéro textile sanitaire"

(Crédits de l'image : CCBI - dessins Gilles Vuillemot)

contexte

La communauté de communes de Belle-Île-en-Mer (CCBI) a adopté en mai 2015 un programme local de prévention des déchets ayant pour objectif la réduction du volume total des déchets produits de 715 kg/an/hab à 630 kg/an/habitant en 2020. La CCBI a également été retenue "Territoire zéro déchet zéro gaspillage" par le Ministère de l'Environnement en novembre 2015.

Trois axes dans ce programme :

  • la réduction de l'enfouissement,

  • l'augmentation de la valorisation,

  • et la diminution des apports en déchèterie.

La caractérisation de 2015 révélait que les textiles sanitaires représentaient 15 % des ordures ménagères résiduelles enfouies soit 365 tonnes ou 41 kg/hab DGF avec une répartition d’environ 1/3 pour la fraction « hygiénique » et 2/3 pour la fraction « papiers souillés ».

A l'occasion de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets, la CCBI a mis en place une distribution gratuite de kits pour réduire les textiles sanitaires.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Communiquer sur les alternatives durables aux produits d'hygiène jetables

- Donner la possibilité aux usagers de s'en procurer gratuitement

Objectifs quantitatifs :

La moyenne nationale de production de textiles sanitaires étant de 34 kg/an/pers, mieux vaut se référer à cette moyenne pour être plus juste dans l'estimation.

On peut estimer que la mise à disposition des kits "zéro textile sanitaire" diminuera de moitié la production des usagers en ayant bénéficié (en considérant qu’ils n’abandonneront pas le tout jetable).

17x324 = 5,525 T/an

Il est plus difficile d'estimer les tonnages évités en fonction de la diffusion des bonnes pratiques des usagers dans l'ensemble.

Résultats quantitatifs :

129 kits distribués soit 324 personnes bénéficiaires (6% de la population)

Résultats qualitatifs :

Connaissance des impacts sur l'environnement et la santé des articles d'hygiène jetables

Connaissance des alternatives durables

Mise en oeuvre

Description de l'action :

La CCBI a mis à disposition gratuitement des kits "zéro textile sanitaire" afin de proposer aux usagers les alternatives durables aux produits d’hygiène jetables.

Les kits étaient adaptés à la taille du foyer et composés de :

- coupe menstruelle : 1 par femme et adolescente

- serviette hygiénique lavable : un lot de 2 par femme et adolescente

- Oriculi : 1 par personne

- Lingette démaquillante : 3 par femme et adolescente

- Mouchoirs en tissus : 5 par personne

- Serviettes de table : 1 par personne

- Chiffons : 4 à 8 dans le kit

La ressourcerie le Chtal, qui collecte et trie les TLC des 6 bornes de l’île, a mis de côté des mouchoirs en tissu, serviette de table et textiles à découper pour faire des chiffons.

30 kilos de mouchoirs et serviettes de table ont été achetés en complément auprès de Retritex à Pontivy.

Les autres articles (100 coupes menstruelles, 200 serviettes hygiéniques lavables, 250 oriculis et 400 lingettes démaquillantes) ont été achetés à Cocoon Isle, une petite entreprise qui vend une gamme "zéro déchet" sur les marchés de l’île. Les lingettes ont été fabriquées par Cocoon Isle, les autres articles sont de la marque Lamazuna et Anaé.

Les usagers, informés par la Lettre du tri d’octobre, la presse et internet, se sont inscrits par mail ou téléphone à la CCBI en renseignant la composition de leur foyer et les articles qu’ils ne voulaient pas afin d’adapter leur kit.

Les kits ont été préparés par l’animatrice prévention déchets et les bénévoles de la Ressourcerie. Ils ont été emballés dans une des serviettes de table ou mouchoirs avec la technique du furoshiki.

Les personnes inscrites ont pu retirer leur kit lors de 3 permanences : une dans les locaux de la CCBI,

une à la ressourcerie où des animations étaient proposées

et une lors de la zone de Gratuité organisée par la CCBI et les associations du réemploi de l’île.

L’opération a été très bien accueillie par les usagers. Elle a en plus permis de communiquer sur l’ensemble des animations pendant la SERD et de l'ensemble des actions de prévention menées par la collectivité.

Planning :

Février 2018 : 1ère réunion avec la ressourcerie pour construire le projet de kit et sa composition / début du tri des mouchoirs en tissu, serviettes de table et textiles usagers pour chiffons

Juillet 2018 : demandes de devis pour les coupes menstruelles, serviettes hygiéniques lavables, cotons tige réutilisables et lingettes démaquillantes

Octobre 2018 : distribution de la Lettre du tri (dans toutes les boîtes aux lettres de l'île)

Début novembre : communication dans la presse, sur le site internet et dans les réseaux sociaux / récéption des articles / prise des inscriptions des usagers / constitution des kits

du 17 au 25 novembre pendant la SERD : distribution des kits

Moyens humains :

Chargée de prévention déchets : environ 100 heures ont été nécessaires. En amont, cela n’a pas nécessairement pris plus de temps qu’une autre opération (réunions, demandes de devis, commandes, communication). Ce sont la prise des inscriptions et la préparation des kits personnalisés et adaptés à chaque demande qui a été longue.

Bénévoles de la ressourcerie : Les bénévoles de la Ressourcerie, du pôle textile, ont commencé à mettre de côté les textiles en février lors du tri des TLC (c’est la ressourcerie qui collecte les 6 bornes TLC sur l’île). Ensuite, elles ont passé quelques après-midi à couper des textiles usagers pour en faire des chiffons.

Moyens financiers :

Achat de 100 coupes menstruelles, 200 serviettes hygiéniques lavables, 250 oriculis et 400 lingettes démaquillantes auprès de Cocoon Isle, stand éthique et bien-être sur les marchés de l'île : 3600 euros

Achat des serviettes de table et mouchoirs en tissu complémentaires (30 kg) auprès de Retritex : 130 euros

Partenaires moblisés :

Partenaire actif :

L'action a été co-construite avec la Ressourcerie Le Chtal.

Partenaires financiers

L'ADEME, dans le cadre du programme TZDZG.

Fournisseurs

Cocoon Isle

Retritex

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Tous les kits ont été distribués : 129 kits soit 324 personnes bénéficiaires (6% de la population)

Les usagers étaient ravis de cette opération qui a permis à beaucoup d'essayer des produits auxquels ils étaient réticents (par aprioris ou par frein financier)

Les élus souhaitent reconduire cette action en 2019.

 

Difficultés rencontrées :

Stock limité, des personnes n'ont pas pu avoir de kit.

Il a fallu laver certains mouchoirs en tissu et serviettes de table.

Recommandations éventuelles :

Proposer un système d'inscription en ligne qui serait moins chronophage.

Confier la composition des kits à une structure externe (ESAT...)

Garder les contacts des bénéficiaires pour pouvoir proposer ultérieurement un questuionnaire afin de'avoir un retour sur l'utilisation du Kit.