Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Disco Pic-nic : lutte contre le gapillage alimentaire

Tri Action

Route de Pierrelaye
Zone Industrielle
95550 Bessancourt

contexte

 

Afin de sensibiliser sur le gaspillage alimentaire, Tri-Action organise des disco pic-nic depuis 2014. Le concept d’origine s’appelle Disco Soup,

Tri-Action l’a rebaptisé Disco Pic-nic.

Dans une ambiance conviviale et musicale, le public est invité à cuisiner puis à déguster soupes, smoothies, jus, compotes, salades à partir des fruits et légumes récupérés en magasin. Ces fruits et légumes sont des rebuts et ne peuvent plus être vendus (trop mûr, abîmés, hors gabarit...).

Depuis 2014 plus d'une dizaine de disco pic-nic ont été organisés en partenariat avec les communes, les structures socio-culturelles,  écoles et les commerces, dans le cadre de manifestations: kermesses, fêtes de quartier, journée du développement durable, journée du patrimoine...

 

 

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Cette opération ponctuelle est festive et participative. Elle permet :

 

- de sensibiliser de manière ludique sur la lutte contre le gaspillage alimentaire :

 

* le grand public (adultes et enfants) en les encourageant à cuisiner les fruits et légumes abîmés, et plus généralement les restes de repas

* les commerces en les encourageant à donner les invendus à des associations (certains le font déjà).

 

- de détourner des fruits et légumes des déchets résiduels.

Résultats quantitatifs :

Un certain nombre de kg de fruits et légumes mis au rebut sont récupérés à chaque disco pic-nic: 100 kg pour le premier disco pic-nic organisé avec la MLC de Taverny (avril 2014), 400 kg pour celui de la MJC d'Herblay (juin 2014)... Mais l'objectif principal reste la sensibilisation du grand public pour l'adoption de gestes anti-gaspi.

 

Nombre de disco pic-nic organisé : 14

2014 : 5

2015 : 5

2016 : 4

 

 

Environ, une centaine de personnes participent ou goûtent les soupes/smoothies à chaque disco pic-nic. Environ 1400 personnes ont donc été sensibilisées.

 

Il est difficile d'estimer l'impact de cette opération sur le public une fois chez lui.

Résultats qualitatifs :

 

Bonne participation des bénévoles et des participants.

 

Le message sur le gaspillage alimentaire est bien accueilli auprès du public (distribution d'un guide astuces et recettes anti-gaspi).

Réalisation de soupes, salades, smoothies, compotes originales et partage de savoir-faire.

Ambiance conviviale.

Mise en oeuvre

Planning :

Septembre - octobre 2013 : définition du projet

Février - mars 2014 : Création du logo, achat du matériel, et communication pour le disco pic-nic pilote

3 semaines avant: démarchage des commerces pour avoir leur accord sur la récupération des fruits et légumes

3 à 1 jours avant: récupération des fruits et légumes

12 avril 2014: JOUR J premier disco pic-nic en partenariat avec la MLC de Taverny.

 

Les autres disco pic-nic :

 

- juin 2014 :  MJC d'Herblay

- juillet 2014 : piscine de Taverny en partenariat avec le service jeunesse

- octobre 2014 : fête de quartier à l'espace Pompidou, Taverny

- avril 2015 : journée de l'économie circulaire avec l'université de Cergy-Pontoise

- mai 2015 : Ville d'Auvers-sur-Oise

- mai 2015 : village durable,ville d'Herblay

- juin 2015 : kermesse école Paul Bert, Beauchamp

- septembre 2015 : journées du Patrimoine et de l'Environnement, Méry-sur-Oise

- mars 2016 : scouts et guide de France, Méry-sur-Oise

- avril 2016 : Fête du Printemps (fête de quartier), Taverny

- mai 2016 : Fêtes des Meuniers, ville de Bessancourt

- mai 2016 : Village durable Herblay

 

Moyens humains :

Pour une journée type :

 

Syndicat Tri-Action : 1 ou 2 conseillers du tri et de prévention

Structure partenaire : 3-4 personnes pour la journée

 

Il faut plusieurs animateurs/bénévoles pour organiser cette journée : encadrants pour l'épluchage, découpe, la confection des soupes/ smoothies, la distribution et la sensibilisation.

Moyens financiers :

Achat du matériel de base (mixeur, plaques électriques, gobelets réutilisables, bassine, couteaux, tabliers, stickers...) : 1500  €

Création du logo et déclinaison : 950 €

Communication pour le 1er disco pic-nic (flyers, affiches,  communiqué de presse...): 2000 €

Animation par un DJ : 400 €

 

Pour les autres disco pic-nic, il n'ya plus eu de flyers ou bien fait en interne. De même pour les animations musicales, ça peut être de la musique live ou bien des playlists préparées à l'avance.

 

Il faut donc compter environ 2000 € de matériel de base.

Moyens techniques :

Matériel : bassines, couteaux, économes, gobelets, mixeurs, presse agrumes, planche à découper, plaques électriques, blender, tabliers, nappes, éponges , liquide vaisselle...

 

Aides culinaires : épices, sel, poivres, sucre, cannelle, huile, vinaigre...

 

4-5 grandes tables.

Barnum/frigo pour conserver les fruits et légumes au frais

Point d'électricité ou bouteilles de gaz (en extérieur seulement)

Point d'eau (pour la cuisine et la vaisselle)

Sonorisation pour la musique

 

Toutes les informations pratiques sont sur http://discosoupe.org/

Partenaires moblisés :

MLC de Taverny,

MJC d'Herblay

Ville de Taverny

Université de Cergy-Pontoise

Ville d'Auvers-sur-Oise

Ville d'Herblay

Ecole Paul Bert, Beauchamp

Ville de Méry-sur-Oise

Scouts et guide de France de Méry-sur-Oise

Ville de Bessancourt

Conseil de quartier Vaucelles - Bois des Aulnaies, Taverny

 

Et tous les commerces partenaires : primeurs, marché, supérettes...

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette action est facilement réalisable. Cependant il faut investir dans du matériel de base ou bien se faire prêter le matériel par une cantine, par les scouts...

 

 

Difficultés rencontrées :

Cette action est festive et pédagogique. C'est un bon moyen de sensibiliser dans la bonne humeur !

Recommandations éventuelles :

Cette action est ponctuelle mais demande beaucoup d'énergie : il faut démarcher les commerçants, récupérer les fruits et légumes, installer le stand, cuisiner, interpeller, expliquer... C'est pourquoi il est indispensable d'avoir mobiliser un maximum de bénévoles pour organiser et encadrer l'événement.

 

Pour que l'événement soit une réussite, il faut l'associer à un autre événement ou bien communiquer bien en amont .