Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Démarche globale de prévention qualitative

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Calitom

Ze la Braconne
19 Route du Lac des Saules
16600 Mornac
Alexa Badin
abadin@calitom.com

contexte

Sur le territoire rural de CALITOM, le diagnostic a mis en avant une utilisation importante de produits dangereux, la présence de déchets dangereux dans les ordures ménagères résiduelles (OMR) et une forte méconnaissance des labels.

De plus, l’ouverture prochaine d’une usine à traitement mécano-biologique nécessite que ces OMR ne contiennent pas de déchets toxiques. En plus de campagnes de sensibilisation et d’animations (stands sur foires, déchèteries, animations scolaires…), les habitants de CALITOM peuvent se voir prêter gratuitement un broyeur, via l'association des Jardiniers de France, à condition qu’ils invitent leurs voisins à une sensibilisation au jardinage au naturel le jour de l’utilisation.

De plus, CALITOM fait réaliser des ateliers de sensibilisation au ménage au nature dans des centres sociaux de son territoire.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Savoir identifier les déchets dangereux au quotidien, réduire la nocivité des ordures ménagères (OM)
  • Promouvoir les alternatives aux produits dangereux
  • L’objectif fixé est de 0 % de déchets dangereux dans les OM.
     
Résultats quantitatifs :
  • 2 formations de bénévoles au broyage, paillage et jardinage au naturel
  • 1 855 m3 de végétaux broyés à travers 81 interventions chez des particuliers en 2011 (12 370 € d’économie potentielle)

 

Intervention dans deux centres sociaux sur la prévention et sur les alternatives aux produits d’entretien

Participation à près de 30 animations sur le territoire
Plus de 1 000 personnes sensibilisées à travers deux campagnes d’animations en déchèteries
Aucun déchet dangereux retrouvé dans les OMR lors de la caractérisation de 2011

Résultats qualitatifs :

Des partenariats avec acteurs locaux renforcés
Une meilleure visibilité des actions du Calitom sur la prévention des déchets et notamment des déchets dangereux.

Mise en oeuvre

Planning :
  • 2009 : mise à disposition du guide des déchets dangereux du CG de la Charente
  • Mai 2009 : partenariat avec l’association des Jardiniers de France pour la mise à disposition d’un broyeur
  • Mars-septembre 2011 : promotion du broyage sur les stands Calitom dans les foires et évènements du territoire et mise en place d’animations sur le jardinage au naturel (hôtel à insectes, paillage…)
  • Octobre 2011 : formation de 11 référents broyage sur le territoire : une demi-journée théorique sur la prévention, et une formation pratique à la livraison du broyeur
  • Automne 2011 : partenariat avec Charente Nature sur l’accompagnement de familles pour le ménage au naturel
  • Novembre 2011 : partenariat avec l’association Présence Verte Charente : 1 broyeur en gestion pour du broyage chez le particulier et une sensibilisation au jardinage au naturel
Moyens humains :

Le responsable du Programme Local de Prévention des Déchets (PLPD), 2 animateurs (animations scolaires, centres de loisirs…), un technicien

Moyens financiers :
  • 27 726 €,
  • dont environ 8 000 € pour les relais (Jardiniers de France et Charente Nature)
  • et environ 20 000 € pour les charges de personnel.
Moyens techniques :
  • 3 broyeurs mobiles
  • Stand Calitom pour les animations (déchèteries, foires…)
Partenaires moblisés :
  • Association Charente Nature pour l’accompagnement des familles et centres sociaux
  • Association Jardiniers de France et Présence Verte Charente pour la promotion du broyage et du jardinage au naturel

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Nécessite un territoire rural et d’avoir des partenaires identifiés spécialisés

Difficultés rencontrées :

Des ateliers pratiques menés dans les centres sociaux auprès des familles qui peuvent amener elles-mêmes des objets à faire nettoyer
Le prêt d’un broyeur gratuit conditionné à l’invitation des voisins

Recommandations éventuelles :

Savoir s’appuyer sur les partenariats locaux
Avoir une réflexion et un discours transversaux entre les différents déchets dangereux mais aussi dans la réflexion au développement durable en général