Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Défilé de mode Fashion'Tri

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

Smirtom Picardie Ouest

Chemin Rural N°3
les Corbières
80640 Thieulloy-l'Abbaye
Veronique Dealet
v.dealet@trinoval.fr

contexte

Suite à une caractérisation des bacs ordures ménagères en 2013, TRINOVAL a constaté que 8,3 kg de vêtements étaient jetés aux ordures ménagères par habitant chaque année.

Afin de sensibiliser les usagers à la seconde vie des vêtements et à la réduction des déchets en général, TRINOVAL et Le Relais 80 ont organisé un Défilé de mode à l’occasion de la SEMAINE EUROPEENNE DE REDUCTION DES DECHETS.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Sensibiliser les usagers à la seconde vie des vêtements

Faire participer les associations et établissements scolaires

Résultats quantitatifs :

165 personnes présentes au défilé

2 co-organisateurs

7 partenaires

 

Résultats qualitatifs :

Renforcement des partenariats

Image dynamique véhiculée
 

Mise en oeuvre

Planning :

2014 : Réflexion sur le projet

Mars Avril 2015 : Construction de l'action

Avril 2015 : Chartage de l'opération : nom, police, logo

Mai 2015 : Préparation du dossier de présentation

Juin Juillet 2015 : Recherche de partenaires (associations et professionnels de la couture...)

Septembre Octobre 2015 : Suivi des participants
Novembre : Communication, Affichage, Newsletter, Communiqué de presse, Invitation

 

Moyens humains :

L'équipe PLP de Trinoval : 4 personnes

Le service communication de Trinoval : 2 personnes

La chargée de développement du Relais 80

+ le jour J : 5 personnes du Relais 80

 

Moyens financiers :

Budget hors salaires : 480 €

Soit :

Diffusion de Musique, Sacem : 59 € + Spre : 56 €

Outil de communication spécifique

Affiche et Flyers : 300 €

Jour J

Pot offert (sans alcool) 30 €

Gâteau Battu (acheté par Le Relais) : 35 €

 

Moyens techniques :

Sono et jeu de lumières empruntées

Bancs, chaises prêtés par la municipalité

Scène réalisée avec un quai de chargement

"tapis" recouvrant la scène réalisé avec une bâche offerte par l'entreprise Saint Frères de Flixecourt

Aménagement de l'espace avec des balles de textiles

Coiffeuse bénévole

Maquilleuse bénévole (professeur de la MFR)

3 stands : Le Relais avec un zoom sur la métisse, Une créatrice de costume et Une créatrice d'accessoire en récup

 

 

Partenaires moblisés :

Le Relais 80 comme co-organisateur

Les partenaires qui ont réalisé une tenue et défilé :

 - Les terminales SAPAT de la MFR de Flixecourt

 - L'A2LC Club de football

 - Le service d’accueil de jour de l’APH (association de promotion du handicap) de Flixecourt,

 - l’ASAEL Club de handball

 - l’ASSIF 80 (Association d’Insertion et Formation dans le département de la Somme),

 

+ Trinoval et Le Relais qui ont également défilé

 

Les autres partenaires/relais

 - l'entreprise Saint Frères qui nous a donné une bâche permettant de recouvrir la scène

 - la recyclerie de Condé Folie qui nous a donné des miroirs et accessoires (mannequin) pour habiller les coulisses

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Reproductible facilement une fois que les partenaires souhaitant participer au défilé sont trouvés

Difficultés rencontrées :

Défilé réalisé dans une usine

Tenues effectuées par des associations et un établissement scolaire

Faible budget et forte implication des partenaires

Recommandations éventuelles :

Il faut prévoir plus en amont (dès que la date est arrêtée) la possibilité d'impliquer une esthéticienne : selon la date choisie, le carnet des rendez-vous se remplit et les esthéticiennes ne sont plus disponibles ; idem pour une coiffeuse.

Le fait d'avoir fortement impliqué les partenaires permet de renforcer les liens partenariaux mais prévoir un budget plus conséquent peut être plus confortable. Néanmoins, si c'était à refaire, on recommencerait selon le même principe !

 

Le fait de choisir un bâtiment industriel non chauffé aurait pu être un grand frein en cas de température extérieure basse. Un plan B avait été prévu mais il aurait manqué d'espace et de "cachet".