Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Déchèterie urbaine de Caluire

fiche_exemplaire
expérience
exemplaire

le Grand Lyon

Direction de la Proprete - 20 Rue du Lac
69003 Lyon
Xavier Duchenaux
xduchenaux@grandlyon.com

contexte

Cette nouvelle déchèterie a ouvert ses portes le 1er décembre 2014, venant enrichir le réseau du Grand Lyon d’une 18ème déchèterie. Proche des riverains (les premières habitations sont situées à une centaine de mètres de l’enceinte du site), il a fallu réfléchir lors de la conception à des dispositifs limitant les nuisances sonores et visuelles. Après des études de bruit menées en amont du projet, un abri acoustique a été construit au-dessus des deux bennes les plus bruyantes (métaux et gravats) et un merlon de terre a été monté sur tout un côté du site.

 

Afin de suivre les engagements pris dans le plan de gestion des déchets 2007 – 2017, un taux de valorisation matière maximum a été recherché en diversifiant le nombre de flux collecté.

 

  • Déchèterie de Caluire : Chiffre clé 2014
  • Superficie : 5 160 m2 (dont 3 500 m2 de surface d'exploitation)
  • Tonnages annuels : 4 700 T
  • Nombre de visites annuelles : 70 000
  • Nombre de visites/jour : 200
  • Nombre de bennes à quai : 10
  • Acceptation des professionnels : oui, gratuit pour VL, utilitaires PTAC < 2 t et remorques PTAC < 500 kg ; payant pour utilitaires PTAC entre 2 t et 3,5 t et remorques PTAC entre 500 kg et 750 kg
  • Régime ICPE : Enregistrement

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Intégration environnementale et contrôle des nuisances sonores et visuelles : traitement acoustique de certaines bennes, écran visuel et acoustique en merlon de terre, toitures végétalisées sur les locaux
  • Valorisation matière élevée
  • Fluidité de la circulation
  • Aménagement d’une voie d’attente pour les jours de fortes affluences
  • Vidéosurveillance
Résultats quantitatifs :
  • Cuve de rétention des eaux pluviales et incendie de 200 m3 enterrée au-dessous de la plateforme basse (Coût : 67 000 € HT)
  • 2 caméras de vidéosurveillance + barrière et portail métalliques + clôture rigide limitant le risque d’intrusion
Résultats qualitatifs :

Usagers :

  • Voie d’attente en dehors du domaine public
  • Quai dimensionné de façon à pouvoir manœuvrer facilement
  • Diversité des flux acceptés (bennes meubles, plâtre)
  • Sécurité sur site : séparation des voies VL/PL
  • Intégration environnementale : toiture végétalisée, traitement acoustique et caisson acoustique autour des bennes gravats et métaux, merlon en terre en périphérie du site. Les eaux de pluies sont traitées par un séparateur d’hydrocarbures, transitent dans un réservoir enterré avant évacuation au réseau d’assainissement.
  • Faible nuisance pour les habitations avoisinantes

 

Logistique :

  • Local gardien situé à l’entrée au niveau de la barrière automatique avec vue sur l’ensemble du site
  • Quai spécifique de rechargement des flux collectés en plateforme haute prévu sur le quai haut, sécurisé par un portail limitant les risques de chutes d’individus lorsque le camion n’est pas à quai
  • Garde-corps en muret de béton avec bavette métallique basculante, permettant une bonne répartition des déchets dans la benne et évitant la chute de déchets entre le quai et la benne
  • Borne incendie en entrée du site (12 500 € TTC de raccordement au réseau + borne)

 

Mise en oeuvre

Planning :

Ouverture : décembre 2014 (durée des travaux : 14 mois dont 6 mois d'interruption liés au désamiantage des sols)

Moyens humains :

Nombre d'agents de déchèterie sur site : 2 agents

Moyens financiers :

Coûts d’investissements (hors achat terrain et frais de notaire y compris MOE et études + dossiers ICPE + terrassement, voirie, espaces verts, gros œuvre, réseaux, local gardien, garde-corps et signalétique mais hors bennes de stockage des déchets et hors désamiantage du site) : 1 800 k€ TTC (valeur au mois de novembre 2014)

 

Dont vidéosurveillance : non communiquée par la ville

Dont contrôle d’accès (barrières d’entrée et de sortie) : 18 k€ TTC

 

Dont investissements spécifiques HQE (toiture végétalisée, traitement acoustique des bennes, merlon en terre…) : 128 k€ TTC décomposé en 73 k€ TTC de merlon paysager, 46 k€ TTC pour abri acoustique des quais 7 et 8 et 9 k€ TTC de toitures végétalisées du poste de garde et du local batteries.

 

Prix d’investissement au m2 : 275 € HT/m2

Moyens techniques :
Type de déchets acceptés Type de contenants Nombre de contenants Tonnages moyens par évacuation
Moyens de stockage
Cartons Benne de 30 m3 1 1,75 T
Déchets verts Benne de 30 m3 2 4,06 T
Ferraille Benne de 30 m3 1 3,18 T
Bois Benne de 30 m3 1 3,85 T
Papier Benne de 30 m3 1 7,00 T
DEA Benne de 30 m3 1 1,89 T
Encombrants Benne de 30 m3 1 3,14 T
Plâtres Benne de 30 m3 1 5,32 T
Gravats Benne de 15 m3 1 6,91 T
Bennes tampons Benne de 30 m3 4 -
DEEE Plateforme de dépôt au sol de 25 m2 1 -
DDS Local préfabriqué de 17 m2 1 -
Piles/Batteries/Néons Local en béton de 13 m2 1 -
Huile de vidange Borne de  1 700 L 1 -
TLC Borne de 250 kg 2 -

 

 

Matériel de collecte :

  •  Ampliroll
  •  Camion avec hayon

 

Organisation du site :

 

Fluidité de la circulation :

Séparation des voies VL et PL dès l’entrée du site : entrée et sortie VL dissociées, mais une seule voie pour les PL (aire de retournement prévue sur la plateforme basse).

Voie d’attente hors du domaine public, contrôle des entrées par barrière automatique attenante au local gardien et actionnée par les agents (mise en place d’un dispositif de reconnaissance des plaques d’immatriculation en prévision).

 

Plateforme de stockage des DEEE :

Caisses palettes grillagées pour les petits appareils ménagers (PAM) et les écrans et zone de dépôts au sol pour le gros électroménager (GEM froid et hors froid).

Quai de rechargement dédié à l’évacuation des DEEE (pas de coactivité avec les flux VL): le prestataire vient les récupérer 2 fois par semaine.

 

Haut de quai : 10 bennes dont 2 couvertes (traitement acoustique)

Bennes gravats et métaux protégées par un caisson en béton + panneaux absorbants recouvrant la paroi verticale. Coût : 40 000 € HT

Garde-corps en béton (muret de 0,70 m) + bavettes métalliques basculantes. Coût par quai = 4 000 € HT

Dimensions d’un quai : 3 m de large x 7 m de long x 2,10 m de haut (entre les deux plateformes)

Local piles, batteries, lampes, néons + local technique : toiture végétalisée (idem local gardien).

Borne de collecte des huiles de vidange avec marchepied sur rétention.

 

Aménagements paysagers :

Merlon de terre servant d’écran acoustique et visuel sur la moitié du périmètre du site arboré d’une cinquantaine d’arbres.

Coût : 61 000 € HT décomposé en 11 k€ de plantation d’arbres et 50 k€ de merlon de terre.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Points de vigilance :

Usagers :

 

  • Pas de dispositif de communication en complément de la signalétique aux quais avec les pictogrammes ADEME
  • Pas de marquage au sol pour distinguer les zones dédiées aux piétons, les zones circulation et les zones de stationnement

Logistique :

  • Zones couvertes et sécurisées de stockage de déchets en plateforme haute trop petites en surface
Recommandations éventuelles :

Aménagement d’un espace réemploi d’ici la fin de l’année, situé sur le quai haut entre le local gardien et le local DDS (espace délimité par des murs en gabion, signe d’identification de tous les espaces réemploi sur les déchèteries du Grand Lyon).

Mise en place d’un contrôle d’accès par badge, permettant l’identification automatique par plaque d’immatriculation des usagers.

Mise en place de marquage au sol pour délimiter les 2 places de stationnement devant les bennes à quai ainsi qu’une zone de sécurité piétons d’une largeur d’un mètre au droit de chaque quai afin que les véhicules ne reculent pas jusqu’aux bavettes.