Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Cot-Cot Collecte : Volez dans les plumes de vos déchets

Communauté de communes du Thouarsais

4 rue de la Trémoïlle
BP 160
79104 Thouars

contexte

Le compostage individuel n’est pas toujours la bonne solution à adopter, notamment pour les personnes ne cultivant pas un potager. Pour ces personnes, et toujours dans l’objectif de détourner la fraction fermentescible des ordures ménagères, l’hébergement d’un couple de poules peut être la solution. Ce procédé a de multiples avantages :

- La réduction des ordures ménagères à la source

- La production d’œufs pour la consommation personnelle du foyer adoptant.

- Un volet pédagogique notamment auprès d’enfant potentiellement présents dans le foyer.

- Une compagnie appréciée par les occupants car la poule est avant tout un animal domestique.

 

 

Parmi 40 candidatures reçues, 10 foyers ont été retenus pour une expérimentation de 3 mois. Il leur a été remis à chacun 2 poules, un poulailler et le petit matériel associé (peson, fiches de pesées, appui technique...). D'avril à juin, ils ont pesé quotidiennement leurs restes et préparations de repas donnés aux poules.

 

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

- Sensibiliser 10 familles et par effet boule de neige avoir un impact plus large (médiatisation, bouche à oreille)

- Réduire le volume des déchets ménagers collectés par l'adoption de poules

- Proposer une solution complémentaire au compostage

- Obtenir des données fiables pour aller plus loin dans ce type d'actions

 

 

 

 

Résultats quantitatifs :

10 familles (46 personnes)

20 poules adoptées

En 3 mois, 214 kg de restes et préparations de repas donnés aux poules, soit 4,6 kg par personne

L'ensemble des familles a produit 1 378 oeufs

En 3 mois, les familles ont réduit d'environ 36% le poids de leur poubelle résiduelle. 

Résultats qualitatifs :

Une importante sensibilisation des familles et plus largement à la prévention des déchets (présence des familles aux réunions publiques compostage, adoption d'autocollants stop-pub...).

Médiatisation importante de l'opération.

Obtention de données fiables pour envisager de nouvelles pistes d'actions en 2015.

Mise en oeuvre

Planning :

Octobre-décembre 2013 : Premières réflexions autour du projet

Janvier 2014 : Acte de l'opération

Février : Appel à candidature auprès de l'ensemble des foyers du territoire 

Mars : Sélection des 10 foyers retenus parmi 40 candidatures reçues

           Première réunion avec les familles (explication de l'opération, de leur mission et remise du matériel, poules...)

Avril : 1er mois de pesées

Mai: Réunion intermédiaire avec les familles (lever les éventuelles difficultés, facilités, échange entre eux, ressentis...)

        2 ème mois de pesées

Juin : 3 ème mois de pesées

Juillet : Réunion finale (bilan de l'opération)

Moyens humains :

Chargée de mission PLPD : 120 h environ

L'élu prévention (présence lors des temps forts) : 10 h

Chargé de communication : 20 h

 

Moyens financiers :

Poules : 140 € (6 € pièce + 1 € de grain bio de la ferme pour la diversification de la première semaine)

Poulaillers : 1 500 € (150 € pièce)

Pots de l'amitié (1 au début et 1 à la fin) tout en produits locaux : 150 €

 

Moyens techniques :

Edition de documents de com :

      - Appel à candidature (flyers et affiches)

      - Signalétique générale Cot-Cot Collecte (identité)

      - Contrat de mise à disposition de poules "Gîte et couvert respectable"

      - Guide pratique des foyers témoins (soins, alimentation, orientation...des poules)

      - Guide technique de l'opération (fiches de pesées, de repas, contacts...)

 

Prêt de pesons par une collectivité voisine.

Partenaires moblisés :

Le président de l'association d'aviculture pour son expérience des poules (présence lors de chaque réunion pour répondre aux éventuelles questions).

 

L'éleveur local.

 

Les producteurs locaux pour les pots de l'amitié.

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

La reproductibilité est souhaitée dans le cas d'une poursuite des actions autour de la poule. Cette expérience est un excellent moyen d'obtenir des chiffres fiables mais également d'impulser une communication autour de ce bon moyen de réduire sa production de déchets. 

Difficultés rencontrées :

Depuis quelques temps maintenant, les actions autour de la poule se multiplient. Elles sont donc de moins en moins innovantes mais restent efficaces à un niveau local. 

Recommandations éventuelles :

Attention à la taille du poulailler en fonction du type de poules choisies. Il est important de se rendre compte en réel des dimensions plutôt que de faire confiance par téléphone ou par internet.

 

Penser à demander un sachet de graines à l'éleveur pour 1 semaine pour chaque poule afin de permettre une bonne diversification une fois arrivées dans la famille. En effet, les poules ne sont habituées à manger des restes et préparations de repas dans les élevages.

 

Privilégier des poules élevées en plein air et si possible labellisées AB. 

 

La présence d'un professionnel de la poule est recommandée lors des réunions afin de répondre techniquement aux familles aui peuvent avoir quelques problèmes (pontes difficiles, poules qui mangent leurs oeufs, évasions, disputes entre congénères...)